On dirait que ça sent la fin de la Société nationale de cocufiage ferroviaire en Normandie... Et face au mépris inefficace du jacobinisme ferroviaire, on en vient à espérer l'établissement rapide d'une autre Sncf: la Société Normande des Chemins de Fer.

image006

En attendant 2019 ou 2020, il faut exiger que les usagers de cette Sncf finissante soient respectés! Après de nombreux incidents techniques sur les grandes lignes générés par un matériel roulant à bout de souffle, la saturation chronique dans l'Ouest parisien, la désorganisation interne d'une SNCF sur-endettée ou les dernières grèves de cheminots déprimés de voir leur outil de travail aussi malmené, la Région Normandie en tant qu'autorité organisatrice de transports publics exige que les usagers normands soient respectés!


 

http://www.filfax.com/actu/2016/08/08/la-region-normandie-demande-a-la-sncf-que-tous-les-abonnes-beneficient-du-geste-commercial/

Grèves de juin

La Région Normandie demande à la SNCF que tous les abonnés bénéficient du “geste commercial’

Capture d'écran 2016-08-08 11.09.39

Hervé Morin demande à la SNCF de faire aussi bien pour les abonnés des trains Intercités que la Région Normandie pour ses abonnés TER qui ont subi les conséquences des mouvements de grève du mois de juin. Dans un courrier adressé à Guillaume Pépy, PDG de SNCF Mobilités, le président UDI de la Région Normandie considère que les mesure d’indemnisation prises pour les TER et les Intercités, « bien accueillies », suscitent toutefois « des interrogations quant à l’équité de traitement des voyageurs ». La solution, explique Hervé Morin serait pour SNCF Mobilités, de faire pour les abonnés Intercités un effort « équivalent » aux mesures annoncées pour ceux des TER, soit une réduction de 25% sur l’abonnement de septembre ou un mois gratuit pour les abonnés mensuels.