Alors que la Normandie est réunifiée depuis le 1er janvier 2016 et que l'on parle de lancer une mission pour l'attractivité et l'identité de la Normandie du côté du conseil régional, alors que sur l'ensemble du territoire normand des initiatives toujours plus nombreuses sont proposées pour valoriser le patrimoine et la culture régionale normande, les programmateurs du festival des "Traversées de Tatihou" persistent à laisser cette jolie île du Nord Cotentin normand en ... Basse Normandie, c'est à dire la marée basse normande devant l'arrogance culturelle bretonne...

Résultat de recherche d'images pour   Résultat de recherche d'images pour

Aux traversées de Tatihou, la Normandie est toujours à marée basse...

Nos amis de la scène musicale d'expression normande nous font, une fois de plus, remonter leur désillusion pour ne pas dire davantage sur l'attitude arrogante des programmateurs de ce festival consacré aux "musiques du monde" largement subventionné par le conseil départemental de la Manche: en effet, le grand chapiteau où se tiennent les concerts importants de ce festival, situé sur l'île de Tatihou refuse d'accueillir les groupes normands qui se retrouvent cantonnés sur une scène annexe située sur le port de Saint Vaast la Hougue.

Humiliation symbolique...

Ainsi, comme s'il s'agissait de refuser à des enfants ne sachant pas encore nager l'embarquement pour une île du large réservée aux  grands nageurs adultes en particulier bretons, les organisateurs du festival ont organisé le 17 août dernier "sur le quai" du port de Saint Vaast la "première nuit normande" après vingt années d'existence de ce festival avec les principaux groupes animant la scène musicale d'expression normande: avec la Loure, déjà subventionnés par les deux ex conseils régionaux normands, Théo Capelle et Magène, les Maodits Manchots, Haro et nos amis de Jersey, les Badlabecques de Monfort Tadier...

Nuit de la Normandie Saint-Vaast-la-Hougue(La Presse de la Manche 18

 Voir aussi le lien proposé par la Loure:

https://www.facebook.com/events/1764985920424427/

La grande et belle "nuit normande" SUR l'île de Tatihou attend donc que le barnum breton soit passé: sauf que ça fait vingt ans qu'on attend!

Ce problème est déjà ancien, nous l'avons plusieurs fois traité ici en interpellant les organisateurs: en vain!

En 2014: "Tatihou, une colonie celte?"

http://normandie.canalblog.com/archives/2014/08/12/30398407.html

En 2013: "Une carpette à danser breton: le festival bah !!! normand de Tatihou"

http://normandie.canalblog.com/archives/2013/08/25/27892109.html

Et notre courrier d'interpellation des organisateurs du festival en date du 9 avril 2009:

http://normandie.canalblog.com/archives/2009/04/11/13349457.html

A lire ci-après, le texte de ce courrier que nous venons de reexpédier, tel quel, à la même adresse avec copie envoyée à Hervé Morin, président d'une région qui n'existait hélas pas encore en 2009:


 Hudimesnil, le 20 août 2016

Le collectif citoyen et républicain « Bienvenue en Normandie »

Aux organisateurs du festival des « Traversées de Tatihou »

Objet: l'absence continue, ou presque... de la musique traditionnelle d'expression normande...

Après la prestation d’un nouveau groupe breton bien connu le 17 août dernier sous le grand chapiteau du festival des Traversées de Tatihou et constatant que la scène musicale d’expression normande est toujours reléguée sur une scène annexe sur les quais du port de Saint Vaast la Hougue, nous sommes au regret de vous faire, à nouveau, parvenir le courrier suivant que nous vous avions déjà envoyé le 9 avril 2009…

Madame, Monsieur,

Le collectif « Bienvenue en Normandie », groupe citoyen et républicain crée depuis plus de trois ans pour défendre et promouvoir l'image de notre région est très attaché à l'île de Tatihou et aux sites du Val de Saire: après avoir défendu en 2004, avec succès, le nom propre de « Tatihou » contre une tentative sauvage de récupération commerciale (la banque BNP Paribas), nous nous sommes réjoui d'apprendre que l'île de Tatihou et le site de la bataille navale de la Hougue étaient désormais classés au titre du patrimoine mondial de l'UNESCO...

Votre festival original et chaleureux des « Traversées de Tatihou » est apprécié par les membres de notre collectif: certains, dont je suis, y sont allés plusieurs fois avec plaisir... On peut considérer que votre festival est devenu l'un des plus importants festivals en terme de qualité pour l'expression des musiques traditionnelles en France...

Mais, à chaque fois, nous sommes chagrinés comme le « crachin » qui chagrine parfois le ciel du mois d'août à Tatihou, par l'absence prolongée de groupes de musiciens faisant la promotion du patrimoine des chansons et de la poésie en langue normande: il n'y a pas que la culture celte à promouvoir en bord de mer à l'ouest de Paris! Malgré des incursions qui s'annoncent sympathiques vers des territoires qui ont eu des liens avec la Normandie (Scandinavie et Québec), cette absence normande est encore confirmée dans la programmation de l'édition 2009  que vous venez de présenter: Il est bien dommage que la puissance invitante d'une si belle occasion de chanter, de danser ensemble et de se rencontrer... (je connais un couple qui s'est formé lors de la « nuit de Tatihou »...) soit si impuissante!

Et n'allez pas nous dire qu'il n'y a pas en Normandie des groupes et des musiciens qui font de la musique traditionnelle ou plus contemporaine avec le patrimoine culturel et linguistique normand!

Exemple: pourquoi n'avez-vous jamais invité le groupe Magène qui est du Cotentin et qui défend la très belle poésie de Côtis-Capel? Quand ils font des concerts, c'est toujours des salles combles d'émotion! Pourquoi une telle ignorance de votre part? Pourquoi cet ostracisme?

(MAGENE: La Luzerne de Haut, 50260 BRICQUEBEC; 02 33 52 50 11  ou  02 33 04 64 20; site internet: www.magene.com et courriel: courrier@magene.com)

Le bocage a beau être parfois épais dans le Nord-Cotentin mais on peut les trouver et les contacter...

Une dernière remarque: quels sont vos projets pour l'édition 2011 des Traversées?  Il faudra bien vous y faire, mais cette année là on risque de parler un peu de Normandie puisqu'on fêtera le 1100 ème anniversaire de la naissance de cette région qui peine aujourd'hui à être reconnue, surtout ici! Un comble...

Bien à vous, avec nos salutations normandes,

Philippe CLERIS, p/o le collectif « Bienvenue en Normandie »

PS: après vérification sur la liste des artistes invités depuis 1995 pour les “Traversées de Tatihou”, liste disponible sur le site du Conseil général de la Manche, on constate que 7 groupes normands ont été invités pour... 14 groupes bretons, soit deux fois plus!

Ce courrier a été envoyé en double à Monsieur Hervé Morin, président de la région Normandie.


 Bien entendu, vous pouvez tous contacter la page Facebook des organisateurs des "Traversées de Tatihou" en leur laissant un message...

https://www.facebook.com/traversees.detatihou?fref=ts

Et bien sûr il va falloir supporter l'accusation d'être des anti-bretons invétérés avant de pouvoir expliquer qu'il y a une injustice manifeste voire une malhonnêteté à refuser l'accès du plus grand festival de musique folk de Normandie à des groupes... normands.

Une sorte de double peine que tous les colonisés par un ordre symbolique dominant connaissent hélas que trop bien: d'où une certaine colère!

Surtout quand la propagande bretonne de Ouest-France en remet une couche:

http://www.ouest-france.fr/festivals/traversees-tatihou-le-breton-denez-prigent-en-conquerant-en-cotentin-4423862

Traversées Tatihou. Le Breton Denez Prigent en conquérant en Cotentin

  • Denez Prigent a séduit le public en grande partie normand du premier concert sur l'île Tatihou. Denez Prigent a séduit le public en grande partie normand du premier concert sur l'île Tatihou. | Yann Halopeau
  • Denez Prigent est accompagné d'excellents musiciens qui font corps avec lui depuis plusieurs années. Denez Prigent est accompagné d'excellents musiciens qui font corps avec lui depuis plusieurs années. | Yann Halopeau
  • Sous le charme... Sous le charme... | Yann Halopeau
  • Le chapiteau de l'île Tatihou était quasi comble pour le concert de Denez Prigent. Le chapiteau de l'île Tatihou était quasi comble pour le concert de Denez Prigent. | Yann Halopeau
  • Denez Prigent a fait applaudir ses musiciens de talent à l'issue du concert et le public ne s'y est pas trompé en exigeant un rappel. Denez Prigent a fait applaudir ses musiciens de talent à l'issue du concert et le public ne s'y est pas trompé en exigeant un rappel. | Yann Halopeau
  • La voix si singulière de Denez Prigent a pris aux tripes. La voix si singulière de Denez Prigent a pris aux tripes. | Yann Halopeau
  • Le public a goûté la traversée de l'estran et la musique celte du Breton. Le public a goûté la traversée de l'estran et la musique celte du Breton. | Yann Halopeau

L'honneur d'ouvrir le premier concert du festival des Traversées Tatihou sur l'île cotentine est revenu au Breton Denez Prigent et à ses musiciens exceptionnels mercredi. Après les concerts du Tatihou Tour sur le continent dans le Val de Saire, les festivaliers n'ont pas hésité à marcher sur l'eau pour aller savourer une prestation celtique vibrante.

Le chapiteau de l'île Tatihou était quasi comble, mercredi en milieu d'après-midi pour le concert de Denez Prigent et ses compagnons de route, les musiciens qui le suivent depuis quelques années et avec lesquels l'artiste breton fait corps.

 Le public a pu assister à un spectacle de haute tenue et riche en émotions aussi. La voix si singulière de Denez Prigent, la langue bretonne et la musique celtique entremêlée de musiques du monde, ont conquis le public normand.

Denez Prigent, mine de rien, pince sans rire, a lâché quelques saillies drôles auxquelles le public a répondu par des rires approbateurs.
Denez Prigent, mine de rien, pince sans rire, a lâché quelques saillies drôles auxquelles le public a répondu par des rires approbateurs. | Yann Halopeau

A deux pas de Barfleur où s'embarquèrent les troupes de Guillaume, c'est dire si l'artiste du Trégor a su lui aussi jouer les conquérants sur un territoire voisin de ses racines. Terre pas séparée d'un immense bras de mer comme le Channel, mais bien par ce flux et reflux qui fait le charme des marées de l'anse de Saint-Vaast-la-Hougue et de son île. Une île enchantée  par les mélodies d'un Denez Prigent tout à son art.


 

  • Décidément, le Cotentin normand n'en finit pas d'être "honoré" par les grosses machines de l'industrie identitaire bretonne: en fin de ce message envoyé par un lecteur de l'Etoile de Normandie du Nord Cotentin, on notera la présence du logo d'un média local qui donne totalement dans la... collaboration!

Tri Yann      avant première
 
Le groupe
inaugure son  nouveau spectacle en avant première à Equeurdreville
le samedi 24 sept  et fête ses 45ans d' existence

 


- TRI YANN -

en concert

A : 21H00

Espace Agora  (avenue du Thivet)

EQUEURDREVILLE  (50120)

commune de Cherbourg en Cotentin

samedi 24 septembre 2016

1ère partie : Big Walter  (trio Folk/Blues) à 20H00

 

Billetterie en prévente : 32,00 € (tarif unique)

                     placement libre debout

 

Point de vente : 

 

CHERBOURG : bar le Transat 02.33.20.46.34  & pub Irlandais Le killebegan's: 02 33 53 51 36

EQUEUDREVILLE : bar le Rapido - 02.33.93.03.59 

TOURLAVILLE : bar / pmu au rendez-vous des fontaines - 02.33.22.05.28 

BRICQUEBEC : presse tabac : le Sainte-Anne - 02.33.52.23.49

VALOGNES : office de tourisme  - 02.33.40.11.55 

LES PIEUX : maison de la presse - 02.33.52.46.36  

BEAUMONT HAGUE :boucherie - au plaisir du goût  02.33.52.78.08

MONTEBOURG : boulangerie Lecardonnel - 02.33.41.12.34

QUETTEHOU : boulangerie « au pêché mignon » - 02.33.54.12.29

* et sur @ : (Ticket Master, Billet/réduc.com, France billet, et Facebook). (hors frais de loc)

                                              

+ billetterie dans vos magasins*: Auchan spectacle - E.Leclerc spectacle - Carrefour spectacle - Intermarché spectacle  - Super U spectacle et sur leurs site internet*

Organisation : MANCHE FESTIVITES : 06.26.18.37.14 - 02.33.43.61.03

 

https://www.facebook.com/events/837575363038645/ 

 

- Nombres de places limitées - buvette & /grilleur sur place - ouverture des portes: 19h00

 

Partenaire France Bleu Cotentin

https://www.francebleu.fr/cotentin

Partenaire la Maison du Biscuit

http://www.maisondubiscuit.fr/fr/


Faudrait leur rappeler que le Cotentin est normand depuis 933 et que les diocèses de Coutances et d'Avranches appartiennent à la province ecclésiastique de Rouen depuis plus de 1500 ans!

Mais là n'est pas le problème essentiel: le problème essentiel est celui de la réciprocité!

Y A-T- IL UN SEUL FESTIVAL BRETON

 

 

A AVOIR EU L'AUDACE DE

 

PROGRAMMER UN GROUPE

 

MUSICAL NORMAND CES TRENTE

 

DERNIERES ANNEES?

 

Une exception récente? Très modestement, lors d'une fête des traditions à Saint Suliac sur les bords de la Rance, des jeux traditionnels normands ont été présentés:

Normands à St Suliac