Depuis 2008, la Caisse d'Epargne a joué non sans succès la carte de l'évidence normande: depuis la fusion des caisses d'épargne de Haute et Basse Normandie l'activité a augmenté ainsi que la qualité du service rendu aux clients et aux entreprises si bien que la Caisse d'Epargne est la banque qui investit le plus en Normandie à partir des deux pôles spécialisés de Rouen et de Caen.

Résultat de recherche d'images pour

Afficher l'image d'origine

https://www.caisse-epargne.fr/normandie/cen_banque_normande_pp.aspx

https://www.caisse-epargne.fr/normandie/cen_banque_finance_pp.aspx

https://www.caisse-epargne.fr/normandie/cen_nos-valeurs_ps.aspx

https://www.caisse-epargne.fr/particuliers/normandie/cen_accueil_region_pp.aspx

Mais tout n'est hélas pas normand à la caisse d'Epargne de Normandie:


 

 http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/un-bug-informatique-la-caisse-d-epargne-de-normandie-cree-des-operations-bancaires-en-double-1082323.html

Un bug informatique à la Caisse d'épargne de Normandie a créé des opérations bancaires en double

Le phénomène touche une dizaine de caisses régionales de la banque. Certains retraités ont ainsi reçu leur pension en double ce vendredi. Des prélèvements ont pu aussi être débités deux fois. Le bug a été corrigé et les opérations en doublon vont être corrigées d'ici la fin de journée.

  • Marc Moiroud-Musillo
  • Publié le 09 septembre 2016 à 18:25, mis à jour le 09 septembre 2016 à 18:28

Drôle de surprise pour des milliers de clients de la Caisse d'Epargne dont celle de Normandie : en regardant leurs compte ce vendredi matin, ils ont pu découvrir des salaires ou pensions de retraite versés deux fois, ou encore des prélèvements automatiques débités en double. Des doublons dus à un bogue informatique sur la plateforme parisienne qui gère les serveurs de la banque.

Une erreur du système informatique

Le dysfonctionnement touche une dizaine de caisses régionales sur les 17 que compte le réseau de l'écureuil. La direction de la Caisse d'épargne Normandie (CEN) présente ses excuses aux clients touchés par ce problème. Elle précise que les opérations de régularisation seront bien sûr sans frais.

Les modifications doivent intervenir d'ici la fin de la journée, attention donc à ne pas dépenser des sommes créditées par erreur sous peine de se retrouver très vite dans le rouge.


 

Commentaire de Florestan:

Ce billet nous donne l'occasion de rappeler que la Normandie réunifiée demeure dans un état de grande faiblesse bancaire: la métropole de Rouen était une place financière importante avec de nombreux sièges. Ce n'est plus le cas aujourd'hui et la Caisse d'Epargne (avec un Crédit Agricole toujours coupé en deux) est la seule grande banque privée à jouer résolument la carte normande et c'est pour combler ce déficit bancaire normand qu'Hervé Morin a positionné sa nouvelle Agence de Développement de Normandie sur le terrain sensible et stratégique des services financiers auprès des entreprises quitte à faire grincer des dents Messieurs les banquiers. Tant pis pour eux!