2016: annus horribilis pour les Normands et pour nos concitoyens rouennais... Après ce triste mois de juillet avec l'assassinat abjecte du Père Jacques Hamel dans son église de Saint Etienne du Rouvray, voici qu'on apprend, ce 21 septembre 2016, que le bâtiment de la faculté de droit de l'université de Rouen située à quelques centaines de mètres de la préfecture de région normande sur la rive droite de la Seine, a été évacué suite à une alerte terroriste qui s'est montrée réelle...  Grâce au civisme et au sang-froid d'un étudiant, le pire semble avoir été évité!

Lire la dépêche proposée par Normandie actu:

http://www.normandie-actu.fr/alerte-terroriste-a-rouen-pourquoi-la-faculte-de-droit-a-ete-evacuee-ce-que-nous-savons_232578/


 

Rouen Alerte terroriste à Rouen. La faculté de Droit évacuée, un suspect en garde à vue

Alerte terroriste. La faculté de Droit a été évacuée, à Rouen (Seine-Maritime), vers 18h, mercredi 21 septembre 2016, « par précaution ». Un jeune « fiché S » est en garde à vue.

Mise à jour : 21/09/2016 à 21:57 par Briac Trébert

La faculté de droit de Rouen (Seine-Maritime), a été évacuée mercredi 21 septembre 2016. (©FM/Normandie-actu)

La faculté de droit de Rouen (Seine-Maritime) a été évacuée, mercredi 21 septembre 2016, vers 18h. (©FM/Normandie-actu)

La faculté de Droit, sciences économiques et gestion de Rouen (Seine-Maritime), située avenue Pasteur, a été évacuée, mercredi 21 septembre 2016, vers 18h.

Nous étions en cours, un agent de sécurité est venu nous demander de quitter la salle, d’évacuer, sans rien dire de plus », témoigne un professeur sur Normandie-actu.

Un jeune fiché S en djellaba…

Selon nos informations, la présence d’un jeune homme d’une vingtaine d’années – qui n’est pas étudiant -, vêtu d’une djellaba, aurait inquiété le personnel de l’université. Les policiers ont rapidement été avisés. Le Service régional de police judiciaire (SRPJ) a été saisi, et, en remontant la plaque d’immatriculation du suspect, dont la voiture était garée à proximité, en plein centre-ville, les enquêteurs ont vite déterminé que le jeune homme était « fiché S », « un profil radicalisé ».
Domicilié à Val-de-Reuil, dans l’Eure, il a été placé en garde à vue dans l’après-midi dans les locaux du SRPJ. L’évacuation de la faculté a été décidée en accord avec la direction de l’université,  « en fin de journée, pour ne pas trop perturber les cours », « pour une simple levée de doute ». L’inspection des locaux s’est achevée vers 20h, elle n’aurait rien donné.

Ce que dit le communiqué de presse de l’université :
Dans un communiqué de presse publié mercredi 21 septembre, à 21h, l’université de Rouen Normandie explique qu’un « individu au comportement suspect a été repéré dans les locaux du campus Pasteur, à Rouen. Grâce au civisme d’un étudiant, il a pu être appréhendé par les services de police ».
La fermeture administrative de la faculté a été décidée afin de « permettre la sécurisation des locaux par les services de police ». La direction annonce que le campus rouvrira ses portes « lundi 26 septembre matin au plus tard ».

Lire la réaction de la conseillère régionale Françoise Guégot:

http://www.normandiexxl.com/article.php?id=1694