Ce lundi 10 octobre, Alain Juppé était en visite dans les "Hauts-de-France" (sic!) pour faire la tournée de popotes dans le cadre de la primaire de la droite républicaine avant le premier tour des élections présidentielles de 2017.

Bien entendu, le maire de Bordeaux a bien été obligé de dire quelque chose de sympathique concernant le futur Canal Seine Nord qui fera d'Anvers ou de Rotterdam (et dans une moindre mesure, Dunkerque) les premiers ports français... En effet, dans le Nord, le futur canal fait l'union politique autour de lui de Martine AUBRY (PS), la présidente de l'agglomération de Lille à Xavier BERTRAND (LR) le président de la nouvelle région.

Sauf que nous savons tous ici que le maire du Havre Edouard PHILIPPE qui est hostile au projet de Canal Seine Nord parce qu'il en va de la survie même d'un grand port maritime français soutient un certain... Alain Juppé dans la primaire de la droite: cherchez l'erreur!

Afficher l'image d'origine

 

Le port de la lune, sur la Garonne à Bordeaux: la question rituelle de Ouest-France "où sont nos navires" est pertinente... n'est-ce pas!

Afficher l'image d'origine

... Parce que nos navires sont dans le port du Havre!

 


 

  • Voir les liens suivants:

Alain Juppé : « Oui, je suis pour le Seine Nord ! »

Le candidat Les Républicains à la primaire, Alain Juppé, est en visite dans la région ce vendredi. Il est notamment présent à Marquion, en ce milieu de journée, pour une rencontre consacrée au futur canal Seine Nord.

Par LAURENT DECOTTE & JULIEN LECHEVESTRIER | Publié le 07/10/2016

Alain Juppé à son arrivée, ce vendredi midi à Marquion.

Alain Juppé est présent ce vendredi midi, à la salle des sociétés de Marquion. Il a été invité par le sénateur cambrésien Jacques Legendre, l’un de ses fidèles soutiens, et par le maire de Marquion, Jacques Petit, à participer avec les élus du secteur à une rencontre consacrée au futur canal Seine Nord et aux projets de développement autour de la plate-forme logistique de Marquion et de l’ex BA 103. Il a d’emblée affiché son soutien au projet. «  Oui, je suis pour le Seine Nord !  », a-t-il déclaré. Vous pouvez compter sur moi, je suis un ardent défenseur du canal.  »

« Un chantier primordial en termes d’emplois et pour l’écologie aussi »

Le canal est, pour l’ancien Premier ministre, «  un chantier primordial en termes d’emplois et pour l’écologie aussi  ». Cette déclaration était très attendue. Édouard Philippe, maire du havre, l’un de ses bras droits, étant opposé à ce projet. Après une discussion avec Christian Decocq, délégué général du GERIF, le candidat à la Primaire de la droite a assuré qu’il aurait une discussion avec le premier magistrat du Havre : «  Dès demain matin, je vais pouvoir parler avec lui de ces arguments. Le développement du port du Havre et le canal peuvent être complémentaires.  »

« On ne peut être que convaincu… »

En fin de réunion, Jacques Petit, maire de Marquion, a détaillé à Alain Juppé le tracé du canal. «  Quand on voit votre passion, on ne peut être que convaincu par le canal  », a lancé à son hôte le candidat à la primaire de la droite. L’enjeu est capital pour Jacques Petit : Marquion devrait accueillir l’une des quatre plateformes multimodales du canal.

Accompagné de Gérald Darmanin

Tout le long de ce déplacement à Marquion, Alain Juppé était accompagné par Gérald Darmanin. Le maire de Tourcoing, coordinateur de campagne de Nicolas Sarkozy – également candidat à la primaire de la droite et du centre – portait, ce vendredi, sa casquette de vice-président régional chargé des transports à la Région.

Le candidat Juppé était accompagné du coordinateur de campagne de Nicolas Sarkozy, Gérald Darmanin.

Le candidat à la primaire Les Républicains était jeudi soir l’invité de « L’émission politique », sur France 2. «  C’était dur avec les journalistes ?  », lui a demandé un chef d’entreprise. «  J’ai bien dormi cette nuit  », lui a répondu Alain Juppé.

Le candidat à la primaire de la droite devait déjeuner à Cambrai avec des chefs d’entreprise avant de partir pour Valenciennes où il va visiter la Serre numérique. Il terminera sa journée par une soirée à Lesquin par une soirée avec des élus locaux.

http://www.lavoixdunord.fr/55679/article/2016-10-07/alain-juppe-oui-je-suis-pour-le-seine-nord

 https://www.facebook.com/LeCanalSeineNordEuropeCestMaintenant/

 Et si c’était Alain Juppé ?

L’un des plus farouches opposants au canal est édouard Philippe, maire du Havre et... bras droit d’Alain Juppé. Autres opposants, les « technocrates des Ponts et chaussées ». « Et on sait qu’Alain Juppé est à même de les écouter », reconnaît Christian Decocq, pourtant soutien du maire de Bordeaux. Le socialiste Rémi Pauvros balaie : « Je ne vois pas Alain Juppé faire campagne dans le Nord contre Seine-Nord .»

http://www.courrier-picard.fr/region/canal-seine-nord-la-ou-ca-passe-la-ou-ca-coince-encore-ia0b0n796160