Certains ont fait une campagne de Russie et en sont revenus bien mal en point... D'autres ont écrit des "retours d'URSS" et n'en sont pas revenus. Avec Hervé Morin, la campagne normande de Russie consistera à exporter nos vaches. La race bovine normande est très recherchée dans le Monde entier au point qu'il y a plus de vaches normandes en Colombie qu'en Normandie même!

Une question tout de même: Le lait qui doit être distribué aux enfants d'une ville martyre syrienne bombardée par un dictateur soutenu par la Russie pourrait-il être normand?

   Résultat de recherche d'images pour


 

http://www.libertebonhomme.fr/2016/10/08/info-liberte-des-vaches-normandes-pourraient-bientot-paturer-en-russie/?utm_source=newsletter&utm_medium=newsletter&utm_campaign=La+pause+info+de+Libert%C3%A9

Des vaches normandes pourraient bientôt pâturer en Russie !

A l'heure du bilan, de la mission Russie initiée par la Région Normandie, chefs d'entreprise, Agence de Développement et élus ont le sourire. Trois bonnes raisons d'y croire !

“On ne vient pas en touristes ici !” Hervé Morin, président de Région voulait jeudi 6 octobre 2016 en emmenant la délégation normande composée de chefs d’entreprises, élus et de l’Agence de Développement Normandie à Moscou déboucher sur de belles opportunités pour la Région. 48 heures après, échanges et contrats ont été conclus.

La vache normande bientôt en Russie !

Savez-vous qu’il y a plus de vaches normandes en Colombie qu’en Normandie ? Clothilde Eudier, vice-présidente en charge de l’agriculture avait une idée en tête en arrivant à Moscou jeudi 6 octobre. “Convaincre les Russes d’importer nos vaches normandes. Les Colombiens l’ont fait, pourquoi pas les Russes ?”

Sourire aux lèvres, elle montre ce vendredi 7 octobre 2016 à midi, la carte d’Audrey Zhuralev : “Il s’occupe du développement de la viande en Russie et il est très intéressé par la vache normande. Evidemment il est convaincu par ses qualités . Il souhaite importer des génisses et développer le commerce d’embryons.” Un entretien téléphonique est déjà prévu lundi 10 octobre : “Il veut aller vite et veut venir d’ici trois semaines en Normandie rencontrer des éleveurs pour nous organiser.”

En Normandie, la vache laitière correspond à 45% du cheptel soit 160 à 180 000 sur les 400 000 vaches laitières. Autre source de satisfaction pour l’élue : “Avec Olga Samoylova de la CCI France/Russie nous allons mettre en place des échanges de formation en insémination.”

Le président de la chambre régionale d’agriculture Daniel Genissel , soutient : “Il faudra travailler pour que notre vache normande et ses qualités soient bien promues en Russie, l’export devient incontournable.”

Serge Der Sadaghian, directeur général de Spirit France signant un important contrat à l'ambassade de France à Moscou.

Serge Der Sadaghian, directeur général de Spirit France signant un important contrat à l'ambassade de France à Moscou.

Le Père Magloire, ce calvados conforté “chouchou des Russes” !

“Le Père Magloire, c’est le calvados référence en Russie.” Serge Der Sadaghian, directeur général de Spirit France, connaît bien la Russie pour y avoir travaillé 5 ans. 40 000 de ses bouteilles de calvados partent chaque année pour la Russie. Dans certains des 170 magasins Auchan ou encore dans de grands restaurants. Le directeur général ne s’en cache pas, “en Russie, on fait du très bon business. Les bouteilles sont vendues quasiment deux fois le prix d’une bouteille en France.”

Lorsque l’entreprise a connu des difficultés avec son distributeur russe, il y a quelques mois, le directeur le sait : “Etre leader pendant 15 ans sur un marché en Russie, ça implique de continuer de se développer . ” C’est ce qu’il compte faire via notamment un partenariat signé vendredi 7 octobre avec un nouveau distributeur à l’ambassade de France. “Les objectifs sont multiples : rebâtir la distribution, cibler sur les restaurants et démarrer l’export de notre autre produit phare : l’armagnac. “

Reçu par le ministre de l'agriculture jeudi puis par les conseillers du ministre de l'économie vendredi, Hervé Morin et le directeur de l'ADN ont promu la Normandy French Tech et ont convaincu. Photo Alain Didillon (Conseil régional)

Reçu par le ministre de l'agriculture jeudi puis par les conseillers du ministre de l'économie vendredi, Hervé Morin et le directeur de l'ADN ont promu la Normandy French Tech et ont convaincu. Photo Alain Didillon (Conseil régional)

La Normandie a un pied dans la Silicon valley russe

La Normandie a la Normandy French Tech : une association pour promouvoir l’écosystème numérique normand (1 235 entreprises /10 700 emplois). La Russie vient de créer Innopolis, à Kazan, une nouvelle ville située dans le centre du pays (République du Tatarstan). Alexandre Wahl, directeur de l’Agence de développement Normandie a annoncé vendredi midi suite à des échanges fructueux : “Nous avons un accord de principe sur un partenariat entre la Normandie et Innopolis.”

Hervé Morin en bon normand à l’ambassade de france a conclu son discours avant de regagner la Normandie : “Après la pluie vient le beau temps…” L’éclaircie pour certains est déjà bien visible.

Pour écouter les propos d'Alexandre Wahl, le directeur de l'ADN:

http://www.libertebonhomme.fr/2016/10/08/info-liberte-des-vaches-normandes-pourraient-bientot-paturer-en-russie/?utm_source=newsletter&utm_medium=newsletter&utm_campaign=La+pause+info+de+Libert%C3%A9