Lire la brève suivante:

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/10/13/97002-20161013FILWWW00373-paris-normandie-un-projet-de-cooperative-presente.php

Des salariés non journalistes du quotidien régional Paris Normandie vont présenter un projet de reprise du journal, actuellement en redressement judiciaire, sous la forme d'une coopérative, ont-ils annoncé aujourd'hui.

Cette offre, fortement appuyée par la Fédération CGT des travailleurs des industries du livre (Filpac CGT) proposera la création d'une Société coopérative d'intérêt collectif (SCIC).
"Ce qui nous anime, c'est de pouvoir conserver le plus d'emplois possible dans une structure où une personne égale une voix", a déclaré lors d'une conférence de presse Véronique Christol, secrétaire CGT du comité d'entreprise (CE). "Contrairement à une SCOP qui se limite aux salariés, la SCIC est une façon de faire intervenir tout le monde, du salarié aux entreprises partenaires, du lecteur aux fournisseurs, en passant par les collectivités ou les associations", a expliqué l'avocate du CE, Me Jessy Lévy, rappelant que cette solution a été choisie pour Nice Matin lors de sa reprise au Groupe Hersant Média en novembre 2014.

La proposition de constitution d'une SCIC sera présentée à l'ensemble du personnel mardi prochain. Elle a été catégoriquement rejetée récemment par la rédaction, lors d'une assemblée générale des journalistes.