Un commentaire de Florestan?

Non... Tout est dans le titre ou dans les photographies qui suivent car certains ont la mémoire courte:

Résultat de recherche d'images pour   Afficher l'image d'origine

http://www.dday-overlord.com/forum/viewtopic.php?t=6882

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Saint-Lô, à la fin du mois de juin 1944...

Ou alors, ils manquent d'une mémoire longue...

La célèbre forteresse du Krak des Chevaliers près d'Homs en Syrie, fondée par nos chevaliers normands du XIIe siècle, bombardée par les fous furieux de Daesh en 2014:

Afficher l'image d'origine

http://www.leparisien.fr/international/l-autre-tragedie-syrienne-un-patrimoine-en-peril-13-03-2014-3669953.php

Et puis il y eut ceci:

Troisgots, Manche, 50420, Normandie, le site du pélerinage à la Vierge Marie de la Chapelle sur Vire: à droite de la basilique, le grand bâtiment qui doit accueillir les 60 jeunes réfugiés syriens:

Afficher l'image d'origine

Le site de la Chapelle-sur-Vire

Tessy sur Vire, Troisgros, la Chapelle sur Vire dans l'enfer de l'été 1944, histoire de rafraîchir la mémoire à certains:

http://www.tessybocage.fr/photos/2-aout-1944-tessy-libere/

Troisgots et la Chapelle sur Vire en... 2016:

http://www.lamanchelibre.fr/actualite-201593-manche-60-migrants-dans-village-de-300-habitants-la-fronde-organise-a-la-chapelle-sur-vire-video.html

On ne pourra que déplorer la pseudo objectivité intellectuelle de ce soi-disant journaliste parisien venu vivre tranquillement chez nous "dans un trou"... Elle est tout simplement dégoûtante sur le mode de "Trois minutes pour Monsieur Hilter, trois minutes pour les Juifs". On regrettera que ces habitants réagissant sur le mode "Nimby" le plus radical (Not In My Back Yard) oublient à ce point l'histoire et les valeurs de la Normandie: on dirait la manifestation des morts d'un cimetière protestant pour le maintien définitif de leur tranquilité éternelle... En juillet 1944, les bucoliques bocages de la vallée de la Vire étaient un enfer et la chapelle sur Vire avait rempli son devoir chrétien élémentaire d'humanité en accueillant les réfugiés fuyant les bombardements.

Ah que c'est beau la chaleur humaine! Quelle est belle la "résistance normande" en 2016!

http://www.lamanchelibre.fr/actualite-201757-manchea-la-chapelle-sur-vire-les-habitants-organisent-pour-resister-video-et-photos.html

http://www.lamanchelibre.fr/actualite-201699-direct-a-la-chapelle-sur-vire-feu-devant-batiment-ou-les-migrants-sont-attendus.html

Un lieu saint de pélerinage chrétien qui oublie à ce point les valeurs de l'Evangile n'est plus qu'un lieu... crétin!

http://www.coutances.catholique.fr/foi-et-vie-chretienne/sanctuaires/la-chapelle-sur-vire/la-chapelle-sur-vire-2.html


Heureusement, du côté d'Avranches, le maire David Nicolas, un vrai normand n'a rien oublié et se montre à la hauteur de la situation:

David Nicolas, maire d'Avranches, montre à un demandeur d'asile afghan, comment préparer la galette.

Le 13 octobre 2016 à 12:35

David Nicolas, maire d'Avranches (Manche), était mercredi 12 octobre 2016 au centre d'accueil des demandeurs d'asile (Cada). Dans le cadre de la semaine du goût, il a initié une vingtaine de migrants à la préparation et à la cuisson des galettes de Normandie.

Le maire d'Avranches (Manche) met la main à la pâte pour améliorer l'accueil des demandeurs d'asile dans sa ville. Mercredi 12 octobre, au Cada, rue de Lille, il a expliqué pendant une heure à une vingtaine de migrants comment préparer… des galettes à la normande.

Une séance improvisée

La séance a débuté à l'issue d'un cours de français. "Cette initiation s'est déroulée de manière improvisée", explique David Nicolas. "Un jour, nous discutions de recettes de galettes avec le directeur du Cada, Redouane Boudaoud, qui a vécu en Bretagne. Chez eux, les galettes sont réalisées avec de la farine de sarrasin et de l'eau alors qu'en Normandie, on ajoute du lait à la farine de blé noir".

Une recette de grand-mère

Au fil de la discussion, le maire d'Avranches s'est proposé de venir au Cada dans le cadre de la semaine du goût, expliquer sa recette des galettes. "J'ai réalisé la recette de ma grand-mère. C'est un moyen de valoriser auprès de ce public venu de tous horizons un plat typique".

Est-ce que ce sera bien perçu?

David Nicolas a fait état de son intervention culinaire au Cada sur sa page Facebook. Un internaute se pose cette question: "C'est tout simplement une belle idée… Comment être certain qu'elle est bien perçue? En particulier par des gens en difficulté… La galette, n'empêche, bonne initiative". Ce à quoi le maire d'Avranches lui a répondu: "Je veux bien faire de la galette pour tous les "gens en difficulté"."
A quand l'ouverture d'une crêperie du coeur à la mairie d'Avranches?

A LIRE AUSSI.


 

Il est vrai, qu'une fois de plus, les citoyens subissent l'arbitraire discrétionnaire d'un état central jacobin qui doit déménager en toute hâte cette honteuse "jungle" de Calais créée par la décision prise en 2003 par l'un des actuels candidats à la primaire de la droite dite républicaine dans la perspective des prochaines élections présidentielles:

On rappellera en effet à ceux qui, à Troisgots ou ailleurs, seraient tentés de voter pour Nicolas Sarkozy à l'occasion des primaires de la droite en novembre prochain, qu'il fut aussi le ministre de l'Intérieur de Jacques Chirac qui a accepté cet honteux accord du Touquet signé avec Tony Blair, le premier ministre britannique de l'époque qui déléguait à la police et aux douanes françaises le sale boulot d'arrêter et de filtrer sur notre sol à Calais les migrants désireux de filer à l'anglaise.

Et c'est ainsi que dans l'urgence nous devons gérer quelques 1500 mineurs isolés dont les familles sont déjà installés outre-Manche et dont les dossiers en cours d'instruction sont le plus souvent refusés par les autorités britanniques (qui ont accordé seulement 72 visas pour l'instant): Bernard Cazeneuve, ministre normand de l'Intérieur fait donc ce qu'il peut pour gérer les inconséquences de MM. Chirac et Sarkozy qui ont sous-traité la souveraineté française dans le Calaisis à l'Angleterre (là-bas, je puis vous dire que ça rappelle de bien tristes souvenirs historiques).

Cette gestion d'urgence et bien peu satisfaisante au regard de la démocratie locale du plus grave problème humanitaire que nous ayons eu à connaître depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale par un Etat central jacobin dépassé par les événements ne justifient, cependant, en rien cette explosion de haine xénophobe INDIGNE de l'histoire de la Normandie!

Lire aussi cet article de Paris-Normandie:

PN Réfugiés 1

PN Réfugiés 2