Notre pauvre pays en crise identitaire et mis à l'épreuve des attentats n'a nul besoin d'avoir sur son sol des profanateurs et des provocateurs qui sont comme autant de pompiers pyromanes ou de parfaits idiots utiles travaillant pour nos ennemis idéologiques qui nous ciblent jusqu'à la mort non pas seulement en raison de ce que nous aurions fait mais surtout en raison de ce que nous sommes.

Un certain Rachid NEKKAZ, avocat de son état et affichant avec fierté sa nationalité algérienne, vient nous narguer chez nous, à Cherbourg qui plus est (chez Bernard Cazeneuve donc) en nous faisant la leçon sur le respect des libertés fondamentales chez nous (en l'occurence, la garantie pour toutes et tous de la liberté de conscience religieuse fondement de la laïcité à la française): dénonçant la loi récemment votée interdisant le port du voile intégral sur la voie publique, il paye les amendes des femmes ainsi verbalisées à leur place!

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/manche/nord-cotentin/cherbourg-en-cotentin/il-paye-amendes-port-du-niqab-vient-defier-cazeneuve-ses-terres-1110699.html

L'homme d'affaire algérien Rachid Nekkaz ce lundi matin à Cherbourg © S.Rouil

Franchement! On a envie de dire à ce Môssieur de rentrer chez lui en Algérie si la loi française et notre mode de vie français laïc, républicain et égalitaire entre les hommes et les femmes ne lui agréé point selon le principe bien connu: "à Rome il faut vivre comme les Romains"...

Et on aimerait bien que ce Monsieur NEKKAZ ait surtout le courage de son compatriote et écrivain Kamel DAOUD qui doit subir les foudres des islamistes pour oser défendre les principes d'un Islam compatible avec les Lumières de la modernité occidentale... tout en dénonçant les ravages psychologiques d'un archaïque patriarcat et ses conséquences terribles concernant le statut des femmes.

Afficher l'image d'origine

https://fr.wikipedia.org/wiki/Kamel_Daoud_%28%C3%A9crivain%29

On rappellera surtout deux choses:

En Algérie les femmes musulmanes par tradition portent un foulard mais pas un "niqab" intégral qui est une innovation radicale provenant d'Iran et propagée par des islamistes incultes.

En Algérie, il reste encore  interdit à un ex musulman ou à une ex musulmane de changer de religion ou de ne plus croire en Dieu.

Monsieur NEKKAZ voudrait-il donc aller défendre ses compatriotes algériennes ou algériens qui sont trainés devant les tribunaux pour "apostasie"?

Il serait assurément un excellent et courageux avocat!

https://cerri.revues.org/809

Pour finir sur une touche normande, on pourrait enfin dire ceci:

La jurisprudence de la coutume de Normandie condamnerait sévèrement toute atteinte à la paix publique tout en permettant à une femme voilée (volontairement ou non) selon les préceptes de l'islamisme radical de pousser la clameur de Haro si elle était violemment molestée en raison du port "ostentatoire" d'un signe de division plus politique que religieux.

S'il y a de bons juristes normands parmi vous, nous serions bien heureux de savoir comment un tel cas aurait pu être tranché si la coutume de Normandie était encore en usage...