L'Education Nationale est en crise. Nous le savons tous hélas: le secret de Polichinelle est éventé. Le niveau des élèves baisse notamment dans l'acquisition des matières fondamentales (français oral et écrit, calcul et logique). 20% des élèves arrivant en classe de 6ème ont des difficultés sur ces matières fondamentales sans lesquelles il n'est pas possible de bâtir une formation digne de ce nom.

http://www.europe1.fr/societe/orthographe-les-ecoliers-francais-font-de-plus-en-plus-de-fautes-2895473

Mais il y a aussi un autre effondrement plus sournois encore: la curiosité culturelle des enseignants pour que les enfants et les adolescents soient initiés aux trésors désomais de plus en plus mystérieux et enfouis de notre patrimoine culturel et historique. Hélas, l'école primaire et secondaire qu'elle soit celle de la République (qui devrait se montrer d'une grande exigence et rigueur) ou confessionnelle ou privée, se laisse aller à la facilité, sous prétexte de ne pas perturber nos chères petites têtes blondes, d'introduire dans la classe les produits de l'industrie de masse du divertissement (on n'ose pas dire loisir ou culture).

Ainsi sont pavés de bonnes intentions les pires enfers!

Exemple pris du côté de Villedieu Les Poêles dans un collège public: au lieu d'enseigner aux collégiens le fabuleux patrimoine culturel de l'héritage anglo-normand (faute de le connaître suffisamment de la part des enseignants), les professeurs d'anglais ont imaginé dans le cadre d'un Enseignement Pratique Interdisciplinaire (sic!) prévu par la nouvelle réforme du collège, d'immerger encore un peu plus les élèves dans le monde enchanté d'Harry POTTER à quelques semaines de l'orgie consummériste de la fin de l'année!

(La Manche Libre, 10/11/16)

Triste manque d'imagination normande


 Commentaire de Florestan:

On est loin, vraiment très loin de l'esprit de l'un des fondateurs de l'école républicaine, laïque, gratuite et obligatoire, à savoir Ferdinand Buisson qui dans sa lettre aux instituteurs insistait sur l'utile recours aux ressources pédagogiques locales pour valoriser l'identité et l'estime de soi des petits provinciaux appelés à devenir de bons et d'honnêtes citoyens français... Aujourd'hui, l'école ne forme pas des futurs citoyens mais les futurs consommateurs des supermarchés!

Le 2 novembre 2016, lors de la dernière réunion publique sur l'attractivité de la Normandie, nous avons proposé que soit distribué à tout élève entrant en classe de seconde dans les deux académies normandes, un manuel complet présentant la Normandie, sa géographie, son histoire, son extraordinaire patrimoine mais aussi ses ressources économiques et sociales pour le présent et l'avenir. Un manuel qui pourrait servir à instruire autant les professeurs que les élèves d'une école devenue... inculte!