On doit répondre, hélas, non à cette question. Car aux tragiques bombardements de là-bas, répond ICI le bombardement de la bonne conscience et du politiquement correct. Alors que la Normandie pourrait être imaginée comme un lieu priviligié d'accueil pour discuter de la paix dans notre monde contemporain de plus en plus inquiétant en raison d'un patrimoine historique, politique, juridique exceptionnel réputé dans le Mond entier, alors que le président Morin envisage de créer un forum mondial de la Paix en Normandie ou de soutenir l'idée de Michel Onfray d'une université populaire internationale, on apprend que le directeur du Mémorial a décidé d'annuler un colloque consacré à la paix future en Syrie suite à une polémique développée en partie sur les réseaux sociaux.

A CAEN LA PAIX ?

Monsieur Grimaldi est prudent et la prudence est une qualité normande. Mais il ne faudrait tout de même pas en abuser! On se souviendra de la décision, à l'époque très discutée, de surseoir à l'organisation d'une rencontre internationale des dessinateurs de presse au Mémorial de Caen, quelques mois après l'attentat à Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015, de peur d'avoir à subir des représailles... En revanche, le forum de la Liberté (pour ne pas dire néo-libéral) désormais associé à la commémoration du 6 juin 1944, n'a pas été annulé.

Si l'on voulait à Caen être vraiment à la hauteur de ce que la grande histoire normande a encore à nous raconter sur le thème de la Paix, il faudrait être un peu plus... courageux!

A Caen la paix


 

Commentaire de Florestan:

L'Etoile de Normandie assure de tout son soutien Madame Véronique Bouté victime, semble-t-il, d'un véritable procès en sorcellerie!

Enfin, rappelons l'évidence: "on ne fait la paix qu'avec ses ennemis".