Depuis les années 1820, la Normandie fait l'admiration des touristes (à commencer par les Anglais) pour son patrimoine historique et culturel. C'est en Normandie que furent inventés le "monument historique", le guide touristique pour visiter villes, sites et monuments, le tourisme culturel au point que ce sont les érudits normands au tournant des années 1830 autour de la haute figure d'Arcisse de Caumont qui inventèrent en France la notion de patrimoine et de région patrimoniale à valoriser en tant que telle.

Résultat de recherche d'images pour

Arcisse de Caumont, l'un des fondateurs de la Normandie patrimoniale.

La Normandie peut être considérée, en soi, comme un "monument historique" et notre région aurait pu figurer parmi la liste des "lieux de mémoire" français identifiés par l'historien Pierre Nora au titre du patrimoine historique, architectural, juridique et littéraire ou culturel.

C'est donc non sans raison que la Normandie cumule les inscriptions sur la liste du patrimoine de l'Humanité labelisée par l'UNESCO.

La Normandie détient d'ailleurs, privilège unique, un double record pour une région française: celle d'avoir le plus d'inscriptions UNESCO et celle d'avoir le plus de certification AOC/ AOP car on ne saurait dissocier la qualité de l'agriculture avec la qualité de la culture...

Conclusion: la Normandie est la région la plus "patrimoniale" de France. C'est une chance. Un luxe. Mais attention... Noblesse oblige!

Au titre de l'UNESCO, et en attendant d'autres dossiers devant aboutir d'ici quelques années, la Normandie a, désormais sur son sol, pas moins de 7 sites, monuments, objets ou pratiques culturelles labellisées:

  • Au titre des sites et monuments:

Le Mont Saint Michel (1979)

Afficher l'image d'origine

La baie du Mont Saint Michel (1983)

France-Normandie-baie-du-mont-saint-Michel--35-

Le site de St Vaast La Hougue et l'île de Tatihou, au titre du patrimoine français Vauban

saint-vaast-la-hougue-tatihou-vu-de-la-hougue

La ville du Havre reconstruite par l'architecte Auguste Perret (2005)

Afficher l'image d'origine

  • Au titre des objets:

La tapisserie de Bayeux

Afficher l'image d'origine

La dentelle d'Alençon

Afficher l'image d'origine

  • Au titre des pratiques culturelles:

Le carnaval de Granville, 142ème édition en 2017

  • Dossiers en cours d'instruction par l'UNESCO:

Les sites des plages du Débarquement de 1944 (mémoire universelle du XXe siècle)

Afficher l'image d'origine

Le droit normand (îles anglo-normandes et université de Caen)

Afficher l'image d'origine

Le site des falaises d'Etretat (impressionisme)

Afficher l'image d'origine

Le clos-masure cauchois (paysage typique)

Afficher l'image d'origine

  • Ce qui, en Normandie, pourrait être inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO:

Les manuscrits médiévaux du Mont st Michel conservés à Avranches (rarissime cas d'un fonds de scriptorial monastique du Haut- Moyen-âge encore conservé)

Afficher l'image d'origine

Le haras national du Pin (l'un des coeurs de la tradition équestre occidentale)

Afficher l'image d'origine

La cathédrale Notre-Dame de Coutances (une qualité architecturale proche de la perfection)

coutances-8

L'abbatiale Saint Ouen de Rouen (le plus grand patrimoine de vitraux du XIVe siècle du monde)

13974-france-Seine-Maritime-Vitraux-perspective-sur-le-transept-de-l-eglise-Abbatiale-de-Saint-Ouen-Rouen-panorama-sentucq

La Normandie recèle une densité patrimoniale encore exceptionnelle malgré les destructions massives de 1944: ainsi, le département du Calvados reste le second département français pour le nombre de sites, bâtiments ou objets inscrits sur la liste des MH après les vingt arrondissements de Paris et si Lisieux n'avait pas été bombardée, la capitale du Pays d'Auge serait aujourd'hui inscrite sur la liste UNESCO pour l'architecture urbaine en bois.

17834249

Cependant, en ce début de XXIe siècle, la situation du patrimoine monumental et paysager en France est plus que jamais inquiétante: les grandes associations nationales de défense du patrimoine français viennent d'ailleurs d'éditer un livre blanc alarmiste sous la forme d'une "lettre ouverte" adressée à l'attention des candidats de la prochaine élection présidentielle...

https://www.fondation-patrimoine.org/fr/national-0/actualites-3/detail-lettre-ouverte-aux-francais-et-a-leurs-elus-sur-le-patrimoine-5565

Au nom d'une conception épicière et utilitariste du progrès, de l'impératif de lutter contre le changement climatique et de développer à tout prix les énergies renouvelables, d'étendre les infrastructures de transports, de développer sans imagination l'immobilier, l'industrie ou l'agro-industrie, de laisser faire l'étalement urbain et de faire des économies financières en baissant les subventions publiques pour l'entretien et la sauvegarde de ce patrimoine encore exceptionnel,  l'enlaidissement généralisé de notre époque "moderne" s'accélère: cela n'est pas sans provoquer certains enjeux qu'il faudra, un jour ou l'autre, trancher avec un certain courage politique car on ne saurait courir deux lièvres à la fois...

Ainsi, pour d'évidentes questions d'esthétique, d'authenticité, de typicité ou de simple respect de l'esprit des lieux, il paraît peu compatible de classer sites et monuments remarquables à l'UNESCO tout en autorisant des éoliennes sur chaque colline ou au large des plages du Débarquement, en laissant proliférer des lotissements aux architectures banales et médiocres, des entrées de villes entre zones de ceci ou de cela et autres ronds-points ou lampadaires qui portent à un haut degré d'incandescence la laide banalité pratique qui signe notre époque sans âme. (Le milliardaire Jean-Claude Decaux appréciera...)

france-defiguree

https://laatstewisent.wordpress.com/2012/01/06/les-francais-ces-esclaves-dociles/

Afficher l'image d'origine

On ne saurait éventrer haies du bocage, talus cauchois ou couper les futaies pour produire toujours plus et plus mal dans l'agriculture dite "conventionnelle" tout en espérant les retombées d'une manne touristique venue du Monde entier pour admirer ici ce qui reste de ces paysages normands que contemplèrent les peintres de l'Impressionnisme.

La Normandie bénéficie d'une rente de situation exceptionnelle malgré un XXe siècle qui fut pour elle le moment d'une modernisation agressive et douloureuse pour obtenir la paix et la prospérité au prix, hélas, d'une standardisation des objets, des formes, des lieux qui confine à une laideur universelle que l'on retrouve désormais dans le Monde entier.

La Normandie est donc la région française la plus distinguée à l'UNESCO: cela doit être un motif de fierté qui exige de nos décideurs publics et privés le meilleur en terme de qualité de l'aménagement du territoire normand car il ne faudrait surtout pas être un coq français de plus chantant à tue tête les deux pieds dans la merde!

EOLIENNE vs CATHEDRALE: Le MATCH du siècle!

Afficher l'image d'origine

http://www.lamanchelibre.fr/actualite-52657-eolienne-et-cathedrale-la-ville-de-coutances-demande-droit-de-reponse-a-tf1.html

Isolation par l'extérieur: Ségolène ROYAL autorise la disparition de toutes les façades authentiques... Il y avait pourtant moyen d'éviter que l'enfer ne soit toujours pavé de bonnes intentions écologiques!

getimage

https://www.pressreader.com/france/ouest-france-la-baule-gu%C3%A9rande/20160901/281633894671408


 

Le Carnaval de Granville est donc inscrit sur la liste du patrimoine immatériel de l'Humanité de l'UNESCO:

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/11/30/97001-20161130FILWWW00364-le-carnaval-de-granville-classe-par-l-unesco.php

Afficher l'image d'origine

Le carnaval de Granville classé par l'Unesco

  • Par
  • Mis à jour le 30/11/2016 à 20:17

Le carnaval de Granville (Manche) a été inscrit aujourd'hui sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, a annoncé l'Unesco dans un communiqué.

"Attirant 100.000 spectateurs chaque année, le carnaval de Granville contribue à l'unité de la communauté et confère un sentiment d'appartenance. Les connaissances se transmettent au sein des familles et des comités" d'organisation, explique l'agence des Nations unies. "Deux mille cinq cents carnavaliers passent six mois à créer une quarantaine de chars, en s'inspirant, avec humour, de l'actualité, de personnalités politiques et de célébrités", précise l'Unesco. A la fin du carnaval, un roi de papier mâché est jugé et brûlé dans le port, selon le communiqué.

Son président, l'ancien ministre Philippe Bas (LR), a fait part de "sa grande fierté", face à cette "reconnaissance internationale". La prochaine édition est prévue du 5 au 9 février 2017, selon le site internet des organisateurs. Port de pêche spécialisé dans les coquillages, situé en bordure de baie du Mont-Saint-Michel, Granville compte 14.000 habitants.

Plusieurs autres carnavals dans le monde ont déjà été classés par l'Unesco. La liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité comptait jusqu'à ce jour 336 éléments inscrits, a précisé le conseil départemental de la Manche. "Cette année 37 dossiers étaient proposés à travers le monde avec comme unique candidature française celle du carnaval de Granville", selon ce département normand, qui "accompagne le carnaval depuis de nombreuses années".