Les négociations avec l'Etat furent longues et âpres mais elles n'ont pas cédé: le montant proposé par les collectivités territoriales normandes a été finalement accepté pour le maintien du pôle hippique saint-lois... L'émir du Qatar ne peut tout de même pas s'offrir tous les bijoux de famille d'une France vendue à l'encan!

http://www.ouest-france.fr/normandie/saint-lo-50000/haras-de-saint-lo-l-offre-de-rachat-des-collectivites-acceptee-4652579

Haras de Saint-Lô : l’offre de rachat des collectivités acceptée

  • Le haras de Saint-Lô va être racheté 1,5 millions d'euros par la Région, le Département, Saint-Lô Agglomération et la Ville de Saint-Lô. Le haras de Saint-Lô va être racheté 1,5 millions d'euros par la Région, le Département, Saint-Lô Agglomération et la Ville de Saint-Lô. | Archives Ouest-France

Après d'âpres négociations, menées depuis plusieurs mois, la Région, le Département, Saint-Lô Agglomération et la Ville de Saint-Lô sont parvenues à faire accepter leur offre de rachat du haras, à hauteur de 1,5 millions d'euros, par l'Institut français du cheval et de l'équitation (IFCE).

La Région, le Département, Saint-Lô Agglomération et la Ville de Saint-Lô ont obtenu, jeudi 1er décembre, le droit de racheter le haras de Saint-Lô pour la somme de 1,5 millions d’euros. L'Institut français du cheval et de l'équitation (IFCE), au nom de l’État, en espérait 5 millions. Il a finalement validé la proposition commune après d’âpres négociations. « Ce terrain d’accord permettra de maintenir les activités actuelles du site, avec une participation de la Région et du Département à hauteur de 190 000 € par an et de Sain-Lô Agglo et de la ville de Saint-Lô à hauteur de 127 000 € par an », assurent, ce vendredi 2 décembre, les quatre collectivités dans un communiqué.

Les quatre collectivités ont obtenu que l’IFCE continue à participer au projet du pôle hippique, en finançant encore en partie les 24 agents qui travaillent sur le site, « à hauteur de près de 300 000 € en 2017, participation dégressive pour arriver à 200 000 € en fin de convention en 2020 ».

Lire aussi:

http://www.ouest-france.fr/economie/entreprises/un-avenir-prometteur-pour-le-haras-de-saint-lo-4660379