Autrefois, le célèbre vin de Bordeaux prenait la mer à Pauillac dans la Gironde. Aujourd'hui il embarque dans des conteneurs à partir du port du Havre... La Bourgogne se trouve un accès maritime au Havre (pas encore Anvers ou Marseille...) A quelques jours des assises de la Normandie organisées au Havre, Ouest-France fait une heureuse pause dans sa litanie sur les ports bretons en chantant la louange du plus grand port normand...

http://www.ouest-france.fr/normandie/le-havre-76600/le-havre-arrose-le-monde-de-vins-francais-4659437

Transport maritime. Le Havre arrose le monde de vins français

Pour le transport des vins français, le Havre offre une plateforme portuaire très performante.

Pour le transport des vins français, le Havre offre une plateforme portuaire très performante. | Archives Ouest-France

Le Grand port maritime du Havre est devenu le numéro un mondial pour le transport des vins et spiritueux. À l’export, les vins français partent notamment vers les États-Unis et la Chine.

Un milliard de bouteilles 

325 millions de bouteilles de vin, 105 millions de champagne, plus de 285 millions de spiritueux... Les statistiques pour l'année 2015 impressionnent le néophyte. « Plus d'un milliard de bouteilles de vins et spiritueux sont passées, en un an, par le port du Havre », compte Hervé Cornède, directeur marketing et commercial d'Haropa, l'alliance entre les ports du Havre, Rouen et Paris.

Dans son bureau au-dessus des quais havrais, trône la « Milliardième bouteille », du champagne de la maison Drappier. Une bouteille symbolique. En 2014, pour la première fois de son histoire, Haropa a contribué à importer et exporter plus d'un milliard de bouteilles en une année. Un rythme qu'il faut désormais tenir.

Lire aussi : Port du Havre. Parfums pour les Émirats et champagne pour la Chine

La Bourgogne connectée à la mer

Novembre, avec le beaujolais nouveau, est une période d'activité intense. Cette production, très tournée vers l'export, passe par les quais du Havre. « Les beaujolais nouveau, de par leur date de lancement mondial chaque troisième jeudi de novembre, requièrent une logistique rapide et fiable, explique Adrien Duboeuf-Lacombe de la maison Georges-Duboeuf, l'un des poids lourds du beaujolais. Le port du Havre nous permet de répondre à cette contrainte de temps par un « transit-time » écourté et une solide expertise. »

Le « transit-time », la clé du transport maritime. Le Havre est à six jours de New-York, 27 de Hongkong, 33 d'Osaka et peut toucher 600 ports dans le monde. « Notre offre est très compétitive sur le marché des grands ports européens », se félicite Hervé Cornède.

Une position géographique favorable ne suffit pas pour expliquer le succès du Havre dans ce domaine. « Nous avons dû développer des équipements spécifiques pour cette filière, explique le directeur marketing. Il existe, sur le port, cinquante-cinq entrepôts agréés vins et spiritueux. Beaucoup de vins sont transportés en conteneurs réfrigérés. Cela nécessite aussi des investissements. Nous travaillons avec les logisticiens spécialistes de cette filière. Ils sont tous sur le port du Havre. »

La sécurité, avec une police portuaire de 130 agents, et la simplification des démarches douanières sont d'autres enjeux travaillés de longue date par le port.

Le Havre renforce aussi sa proximité avec les principaux marchés de production viticole. Exemple: depuis 2013, Le Havre travaille avec le port de Gron (Yonne) « pour connecter la Bourgogne à la mer ».

Lire aussi : Port. Le Havre des pilotes et des porte-conteneurs géants