Dénouement d'un dossier particulièrement symbolique de l'état de corruption institutionnel dans lequel se trouve notre pays: tant que les citoyens de France n'auront pas la possibilité d'exercer leur droit à la maîtrise d'usage des projets qui les concernent ailleurs que dans les prétoires des tribunaux, on sera obligé de considérer que notre chère République tient plus du despotisme oriental que de l'état de droit. Si on avait laissé se faire la cuisine décidée sous la casquette de Monsieur le Préfet ou dans le bureau de Monsieur le président du département (de l'Orne en l'occurrence), nous aurions eu droit à un dépotoir pour pneus usagés et déchets "ultimes" de l'industrie automobile au coeur du royaume de la traction hippomobile. La Normandie, la région française du cheval ne pouvait pas laisser faire cette décharge à Nonant le Pin: face à la défaillance institutionnelle, face au chantage sur l'emploi, les citoyens ont tenu bon jusqu'en appel au tribunal administratif de Nantes.

Résultat de recherche d'images pour

http://france3-regions.francetvinfo.fr/societe/environnement/gde?r=basse-normandie

La décharge GDE ne réouvrira pas à Nonant-le-Pin !

La Normandie c'est une qualité territoriale encore préservée, exceptionnelle. GDE ça veut dire Guy Dauphin Environnement... c'est ça?

Après cet échec, quid du site industriel déjà aménagé?

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/orne/decharge-gde-maintenant-1153667.html