Pour nous faire oublier l'épisode ubuesque des feuiles d'automne faisant patiner les trains tous neufs du Paris-Granville (provisoirement car cela reviendra de façon identique à l'automne 2017), voici enfin quelques bonnes nouvelles en provenance du front ferroviaire:

1) Tout d'abord, l'annonce d'une liaison ferroviaire Caen / Rouen en moins d'une heure trente à partir de ce dimanche 11 décembre 2016: ENFIN!

http://www.tendanceouest.com/actualite-205507-nouveautecaen-rouen-en-moins-1h30-en-train.html

Nouveauté: Caen-Rouen en moins d'1h30 en train

Nouveauté: Caen-Rouen en moins d'1h30 en train

Photo d'illustration

Le 10 décembre 2016 à 16:38
Ce sera chose possible dès dimanche 11 décembre 2016: la région Normandie a investi sur la ligne Caen-Rouen. Le trajet se fera en 1h24 exactement, c'est 10 minutes de gagnées dans le train.

L'axe est majeur, il relie Caen, le siège du Conseil Régional, et Rouen où siège la Préfecture. Cette ligne est évidemment concernée par le projet de Ligne Nouvelle Paris-Normandie, pour les années à venir. En attendant, la région Normandie a investi 480 000 euros pour permettre aux Normands de gagner 10 minutes sur le trajet Caen -Rouen (ou Rouen-Caen), dès le 11 décembre 2016.

Travaux sur les voies

La ligne n'étant pas électrifiée entre Saint-Aubin-lès-Elbeuf et Serquigny, l'Autorail grande capacité (AGC) bimode diesel/électrique qui circule sur l'axe Rouen-Caen doit revenir au diesel sur cette portion. Des travaux ont été effectués sur la voie, pour permettre de changer ce mode de traction sans arrêt du train.

Deux trajets directs en 1h24 chaque jour

Résultat, dès lundi 12 décembre, deux trains assureront la liaison Caen-Rouen, dans chaque sens quotidiennement en 1h24.

Les horaires:
Caen 8:05 > Rouen 9:29 / Caen 16:17 > Rouen 17:40 / Rouen 8:08>Caen 9:32 / Rouen 16:08> Caen 17:31

Avec cela, le nombre de liaisons  Caen-Rouen dans chaque sens, passe de 9 à 11 par jour.

Réduction des tarifs

Prochaine étape, selon le Conseil Régional Normandie: revoir la politique tarifaire pour "inciter un maximum de Normands à abandonner leur voiture entre Caen et Rouen au profit du train."


2) Le retour d'une liaison ferroviaire pour aller à Fécamp, port de mer et qui entend le rester!

http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/seine-maritime/pays-de-caux/fecamp/trains-retour-fecamp-1150845.html

Les trains de retour à Fécamp !

Résultat de recherche d'images pour

L'inauguration de la nouvelle voie entre Bréauté et Fécamp a eu lieu ce jeudi 8 décembre 2016, après deux ans de fermeture et des mois de travaux

Un retour attendu

C'est dimanche prochain que les clients de la SNCF pourront à nouveau circuler entre Bréauté et Fécamp en train. Ils découvriront une gare remise à neuf et une voie entièrement refaite. Rails, ballast, signalisation : tout a été revu pour permettre la circulation des trains dans de parfaites conditions de sécurité.

C'est Hervé Morin, président de la région de Normandie et grand défenseur des questions ferroviaires  en Normandie qui a ce matin procédé à l'inauguration de cette ligne rénovée.

Emprunté par plus de 600 passagers quotidiens, "le train de Fécamp" est aussi un vecteur important du développement touristique du Pays de Caux. On pourra ainsi aller à Etretat beaucoup plus facilement...

Dans un communiqué publié en fin d'après midi de ce 8 décembre, la région de Normandie a précisé l'importance et le montant des travvaux réalisés sur cette ligne de chemin de fer : 

Les travaux engagés ont porté sur la régénération de l’ensemble des constituants des 20 kms de la voie Bréauté-Fécamp, indispensable au rétablissement des circulations ferroviaires.

Le but est de permettre la circulation des trains voyageurs en retrouvant les performances de la ligne avant la mise en œuvre des limitations de vitesse, à savoir :
- une voie unique à double sens non-électrifiée,
- une vitesse de circulation des trains voyageurs de 80km/h en ligne,
- une exploitation en navette depuis le poste de commande de Bréauté,
- la possibilité de faire circuler exceptionnellement un trafic fret.

La remise en service de la ligne est prévue le 11 décembre 2016.

Ces travaux sont financés par la Région Normandie (22,04 millions d’euros, soit 81%), SNCF Réseau (12%) et la Communauté d’agglomération Fécamp Caux Littoral (7%).

De lourds travaux ont été mis en œuvre par les équipes de SNCF Réseau et leurs entreprises sous-traitantes (soit 160 personnes) :
- Remplacement de tous les composants de la voie : rail, ballast, traverses sur les 20 kms de voie unique,
- Réfection de plusieurs ouvrages (dont le pont route de Bretteville du Grand Caux,)
- Sécurisation de 2 passages à niveau à Fécamp,

En septembre 2016, les travaux de mise en accessibilité des quais en gare de Fécamp ont été pris en charge par la Région et l’Etat (AFIFT), à hauteur de 1,5 millions d’euros.
Aussi, les bâtiments voyageurs de Fécamp et de Bréauté-Beuzeville, ainsi que son pôle d’échange multimodal, ont été modernisés, pour un montant de plus d’1,2 million d’euros, financé par la Région Normandie et SNCF Mobilités.
D’ici 2024, la Région Normandie prévoit la mise en accessibilité de 39 points d’arrêt ferroviaires. Son objectif est d’assurer un maillage fin du réseau, permettant de se trouver à proximité d’une gare accessible en tous points du territoire normand.

L’objectif est simple : améliorer l’offre de transport ferroviaire régionale.
Le plan de transport élaboré par SNCF Mobilités et les services de la Région Normandie prévoit une desserte améliorée aux heures de pointe et le week-end :
- 6 allers-retours sont prévus en semaine entre Fécamp et Le Havre pour un temps de trajet de moins de 45 mn en heure de pointe.
- 10 allers-retours sont également prévus en semaine entre Fécamp et Rouen pour un temps de trajet d’une heure d’un centre-ville à l’autre.