C'est à lire avec gourmandise dans la dernière livraison de l'hebdomadaire "Marianne" (n°1034 du 20 au 26 janvier 2017). Le célèbre critique gastronomique Périco Légasse repart au combat pour dénoncer, à juste titre, la confusion des étiquettes sur nos camemberts entre ceux "DE Normandie" produit dans le cahier des charges précis de l'AOC/AOP et ceux "fabriqués EN Normandie" selon un cahier des charges bien plus flou.

Nous ne ferons pas plus de commentaires, le propos de Périco Légasse se suffisant à lui-même:

vrai camembert 2 (2)

vrai camembert 2 (1)