23 janvier 2017

Thomas PESQUET: Le Mont St Michel vu depuis l'ESPACE

Le 19 janvier 2017, profitant du beau temps froid et sec en cours, Thomas Pesquet, du haut de son mirador céleste, nous a envoyé ce magnifique cliché montrant le Mont Saint Michel dans sa petite baie normande: les couleurs sont superbes et les ombres longues, le cliché ayant été pris en hiver vers la fin de l'après midi. https://www.facebook.com/ESAThomasPesquet/photos/a.181446708731477.1073741828.145778288964986/558081547734656/?type=3&theater Cependant, notre enthousiasme normand sera quelque peu douché par la pusillanimité... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

23 janvier 2017

ROUEN, 26 janvier 2017 librairie l'ARMITIERE à 18h00: DEBAT PUBLIC sur l'idée régionale normande

L'Etoile de Normandie et la feuille d'informations Normandie XXL vous signalent que la grande librairie de Rouen l'Armitière organise jeudi 26 janvier 2017 à 18h00 un débat public pour présenter à nos concitoyens rouennais l'idée régionale normande avec la présence de certains des auteurs du livre collectif "La région: de l'identité à la citoyenneté" qui vient de paraître aux éditions Hermann et dont nous vous avions parlé ici lors de la parution de ce livre auquel nous avons d'ailleurs contribué. ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 janvier 2017

PLAGES du DEBARQUEMENT: classement UNESCO en vue... Et les éoliennes? Dans la brume!

Le dossier de classement des plages du Débarquement de 1944 sur la liste du patrimoine mondial de l'Humanité de l'UNESCO semble avancer plus vite que celui de créer un parc d'éoliennes marines de 71 machines à implanter en mer au large de Courseulles à 11,5 km des plages... Lire, ci-après, cet article paru dans Ouest France le 20 janvier 2017:   Commentaire de Florestan: Comme on le dit aussi dans le Pays de Caux, entre l'UNESCO et les éoliennes, ce sera "à plus fort la pouque!" car il est évident qu'on ne pourra pas... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 janvier 2017

OUEST FRANCE: encore un publireportage breton dans les pages normandes...

Un proverbe africain qui s'appliquera parfaitement à nos réalités normandes, surtout lorsqu'elles sont vues par un grand quotidien ligéro-breton nous revient en mémoire: "on ne change pas de place les taches d'un vieux léopard"... Ouest-France est un quotidien breton en Normandie et le restera tout autant que Fécamp souhaite rester un port de mer. Spinoza, grand philosophe, nous assure de cette évidence: chacun a le désir plus ou moins conscient de demeurer dans son être, d'aggrandir confortablement sa place au soleil et de ne voir... [Lire la suite]
23 janvier 2017

Les racines normandes du FOOTBALL

Sur l'Etoile de Normandie, grâce à nos amis des jeux et sports traditionnels normands qui nous envoient régulièrement des nouvelles de leurs activités stimulantes pour le corps et l'esprit, nous sommes déjà bien informés du sujet: Le football aurait des racines normandes voire scandinaves et la soule jouée avec une balle au pied, à la main ou avec une crosse serait son ancêtre. Un ancien joueur du Stade Malherbe de Caen passionné par l'histoire de la Normandie vient d'écrire un livre à ce sujet...
23 janvier 2017

PERFORMANCE ARTISTIQUE: Le tour de Normandie en 80 peintures par un peintre anglais (évidemment...)

C'est le pari audacieux d'un jeune peintre anglais que de poser ses couleurs, ses pinceaux et son chevalet en plein air sous ce ciel normand fascinant par son changement permanent:  Commentaire de Florestan: Mettons en perspective normande cette belle et originale initiative artistique contemporaine (au bon sens concret de l'expression qui nous éloigne avec bonheur des étrons abscons qui encombrent les FRAC) proposée, justement et ce n'est pas un hasard, par un anglais. John Sell Cotman: scène peinte dans les ruines de... [Lire la suite]
23 janvier 2017

Idée reçue: en Normandie le vélo est plus populo que bobo

Contrairement aux fantasmes des uns (à droite) et aux rêveries des autres (à gauche), les Normands ont un rapport extrêmement lucide et concret à leur mobilité et aux choix restreints qui s'imposent à eux pour exercer ce droit à la mobilité qui est devenu indispensable à la vie contemporaine. Alors que nous subissons un nouveau pic de pollution de l'air aux particules fines générées par la circulation automobile, les Normands prennent massivement leur bagnole pour aller bosser ou pour faire les courses malgré un réseau routier... [Lire la suite]