L'édition du 31 janvier 2017 de Ouest-France (édition caennaise) nous propose un grand dossier, signé Xavier Oriot, sur l'avenir de la gouvernance du Mont Saint Michel: voilà un sujet essentiel dans la stratégie de réveil de l'attractivité normande mais aussi dans l'économie régionale normande où le tourisme culturel et patrimonial a joué un rôle fondateur dans l'identité contemporaine de notre région.

La phase technique du projet de rétablissement du caractère maritime du Mont Saint Michel est terminée. Reste l'essentiel: définir le projet de valorisation touristique, patrimonial et culturel sachant, rappelons l'évidence, que le Mont Saint Michel est LE joyau du patrimoine historique d'une Normandie qui bénéficie d'une notoriété internationale... sauf sur une chaîne de télévision brésilienne qui, ayant été volontairement mal renseignée, a récemment mis notre Mont dans la région voisine que vous savez dans l'esprit de millions de télespectateurs!

Pour mémoire:

http://normandie.canalblog.com/archives/2016/12/20/34712098.html

Voici le dossier publié par Ouest-France... On en reparle après!

31-01-2017 19;12;35

31-01-2017 19;09;34

31-01-2017 19;16;01

31-01-2017 19;21;09

31-01-2017 19;23;16


 LA POSITION DE L'ETOILE DE NORMANDIE:

Créer un établissement public national du Mont Saint Michel avec un conseil d'administration présidé par le président de région de Normandie et un administrateur général à sa tête.

Laurent BEAUVAIS a raison, il faut "normandiser" la gouvernance du Mont St Michel.

Créer une maison d'accueil touristique du Mont Saint Michel et de la Normandie au point de départ et d'arrivée des navettes.

Réaliser le rapprochement entre l'abbaye du Mt St Michel, monument national avec le Scriptorial d'Avranches qui propose la muséographie du Mont St Michel et qui dispose de l'autre trésor: les manuscrits médiévaux de l'ancienne abbaye du Mont St Michel.

Les collectivités territoriales bretonnes doivent être associées à la promotion touristique de la baie du Mont Saint Michel mais ne doivent, en aucun cas, décider du contenu du projet touristique d'un site et d'un monument qui est l'une des pièces maîtresses de l'économie régionale normande.

Il faut une relation de confiance entre Bretons et Normands et ce n'est pas en remettant en cause, à chaque fois que l'occasion s'en présente, l'identité normande du Mont St Michel par l'Histoire et la Géographie que les Bretons pourront y prétendre...

On se souviendra que Laurent Fabius lui-même avait été obligé de le rappeler à un certain Jean-Yves Le Drian c'était en mars 2015 à l'occasion de l'inauguration de la fin officielle des travaux du rétablissement du caractère maritime, sur le barrage du Couesnon:

http://normandie.canalblog.com/archives/2015/03/28/31786558.html