Au 1er février de chaque année, les autoroutiers ont acquis la détestable habitude d'augmenter leurs tarifs en contrepartie de quoi, ils sont invités à investir dans des travaux d'amélioration du réseau qu'ils doivent faire de toute façon dans le cadre des obligations des contrats de concession avec un Etat qui ne peut augmenter sa taxe domaniale sur le réseau autoroutier concédé car cette augmentation serait immédiatement répercutée par les Ténardiers du bitume sur le tarif des péages.

Résultat de recherche d'images pour     Résultat de recherche d'images pour

Le logo de la SAPN... aux quatre sangsues !

C'est donc une arnaque à la sauce hollandaise (François Hollande était un proche de Pierre Coppey ancien patron de Cofiroute), doublée d'une double peine:

Augmentation des péages pour les usagers et les citoyens et chantage financier à la "subvention d'équilibre" sur les collectivités territoriales concernées par les travaux exercé par les concessionnaires autoroutiers qui se sont pourtant engagés à les financer totalement.

Sur le site très con-sensuel de l'ASFA (Association des Sociétés Françaises d'Autoroutes) on ne parle pas d'augmentation des tarifs mais on parle de "nouveaux tarifs"...

Et, bien entendu, comme nous sommes tous des Bart Simpson, une animation animée et infantile nous explique sur le site de l'ASFA que les "augmentations sont raisonnables"...

http://www.autoroutes.fr/specific/formats/page.jsp?id=608

Mais en fouillant plus avant sur le site officiel des autoroutiers, on trouvera le lien suivant qui voudrait démontrer que le métier d'autoroutier n'est pas un emploi fictif excessivement bien rétribué et que l'Etat fait très bien de faire confiance à des gens qui savent gagner beaucoup d'argent pour... investir dans l'intérêt général: la version au goudron du fameux adage "passe moi ta montre et je te dirai l'heure".

http://www.autoroutes.fr/FCKeditor/UserFiles/File/La%20concession/Avis_Microeconomix_concessions_autoroutieres_V1.pdf

Enfin comme cela ne suffisait pas, les usagers normands de la SAPN seront ravis de savoir que Jean Mesqui, ancien directeur général de la Sangsue aux Normands (alias la SAPN) a été nommé, en juin 2016, à la tête de l'ASFA... Jean Mesqui ou Jean Mesquin?

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/06/22/97001-20160622FILWWW00081-jean-mesqui-nouveau-president-de-l-association-des-autoroutes.php


 

2,29 % d'augmentation pour la SAPN: la plus forte augmentation de France d'après France 3 Normandie:

http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/2012/12/06/le-tarif-des-peages-de-la-sapn-vont-augmenter-de-229-159241.html

Le tarif des péages de la SAPN va augmenter de 2,29%

C'est la deuxième hausse en moins d'un an des péages gérés par la SAPN / VALERY HACHE / AFP

C'est la deuxième hausse en moins d'un an des péages gérés par la SAPN / VALERY HACHE / AFP

Ce nouveau tarif sera effectif dès le 1er février prochain. +2,29%, c'est l'augmentation la plus importante sur l'ensemble du territoire national.

Par Emmanuelle Partouche

Publié le 06/12/2012 à 10:30Mis à jour le 06/12/2012 à 18:02

Le gouvernement a tranché vendredi 30 novembre. Le tarif des péages va augmenter dès le 1er février 2013. Une hausse en moyenne de 2,01% mais qui s'élèvera à 2,29% pour la SAPN.   

La SAPN gère entre autres l'autoroute A13 qui relie Paris à Caen, en passant par Rouen.

Cette augmentation risque de mal passer auprès des automobilistes. En février 2012, le tarif des péages de la SAPN avait déjà connu une hausse de 3,5%.

Fin novembre, le gouvernement avait également annoncé la fin du geste sur les carburants instauré en août 2012. Le prix de l'essence devrait donc monter progressivement jusqu'à la mi-janvier pour retrouver son prix initial.


Les professionnels normands de la route, à commencer par les transporteurs routiers sont furieux:

http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/metropole-rouen-normandie/rouen/peages-plus-chers-transporteurs-normandie-font-grise-mine-1188555.html

Péages plus chers : les transporteurs de Normandie font grise mine

La hausse du prix des péages des autoroutes n'est pas une bonne nouvelle pour les professionnels de la route

Par Richard Plumet

Publié le 01/02/2017 à 19:02

VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Jean-Marc Pitte et Olivier Flavien (montage : Xavier Robert)

Renationaliser les autoroutes ?

Un mauvais coup de plus. C'est ainsi que les pros du transport routier qualifient l'annonce de la hausse du tarif des péages autoroutiers. Une dépense supplémentaire qui, après le prix du carburant, la concurrence des camions des pays de l'Est de l'Europe et une marge de plus en plus faible, vient fragiliser la santé financière de nombreuses entreprises normandes de transport.

Surtout que de nombreux axes routiers de Seine-Maritime sont interdits aux camions, ce qui oblige les chauffeurs à emprunter les autoroutes payantes.

C'est le cas de la flotte de l'entreprise Grisel basée à Préaux près de Rouen. Même désappointement du côté de la fédération nationale du transport routier où l'on déplore le manque de dialogue et le mépris des usagers de la route par les sociétés d'autoroutes. D'où l'idée de réclamer une renationalisation de ces routes payantes…

Ces 10 dernières années, les profits issus des péages ont, en France, augmenté de près de 20%. Et les actionnaires des sociétés d'autoroute ont quant à eux empoché 1 milliard et demi de dividendes…