Et encore un sigle barbare de plus qui cache des réalités et des enjeux essentiels pour notre avenir. Car il s'agit d'élaborer le premier Schéma régional d'aménagement de développement durable et d'égalité des territoires pour toute la Normandie désormais réunifiée.

Une-seule-Normandie

Heula avait vu juste: la vraie division normande n'est pas entre la Haute et la Basse mais entre Normandie littorale et Normandie rurale.

Car le retour à l'unité de vision, de commandement, de décision et finances en Normandie était d'une urgence absolue: après plus de 40 années de division administrative c'était l'espace régional normand qui était menacé de fragmentation avec des franges rurales Sud Ouest et Nord-Est qui partent en lambeaux sous l'effet des puissantes métropolisations voisines de la région parisienne à l'Est et de la Bretagne à l'Ouest. A cela, il faut ajouter les inégalités territoriales qui se tendaient à se creuser entre la Normandie urbaine littorale et séquanienne connectée à la région parisienne et tous les arrières-pays de la Normandie rurale.

Mais la géographie normande est résiliente et dispose d'atouts considérables pour une reconstruction d'un espace régional normand cohérent

1) un maillage urbain d'une densité exceptionnelle: une ville de 10000 habitants tous les 30 kilomètres.

2) un territoire qui s'organise dans la diversité subtile de réalités plus complémentaires que concurrentes à l'instar du polycentrisme urbain normand symbolisé par la "tripolitaine" Caen, Rouen, Le Havre.

Il va donc falloir recoudre, raccommoder la Normandie sous l'égide d'un patrimoine historique prestigieux dont les héritages obligent comme une noblesse offerte à tous les Normands qui s'intéressent à leur région et à son avenir.

Lire ci-après, le compte-rendu proposé par Normandie XXL du colloque de lancement du SRADDET qui s'est déroulé le 2 février 2017 à Caen:

http://www.normandiexxl.com/article.php?id=1969

SRADDET Forum Caen 02022017 AU PFRS 001-1

Deux ans pour élaborer le prochain SRADDET

 Amphi plein pour la première concertation

Collectivités. Sigle barbare s’il en est le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires est un document d’importance puisqu’il va fixer les priorités pour les années à venir.

Le SRADDET permettra de :

- Construire le projet de territoire normand, grâce à une réflexion partagée à l’échelle de la Normandie réunifiée ;

- Simplifier et rationaliser l’action publique, par l’intégration au sein d’un document unique de plusieurs schémas sectoriels existants : Schéma régional des infrastructures de transport (SRIT), Schéma régional de l’intermodalité (SRI), Schéma régional de cohérence écologique (SRCE), Schéma régional Climat-Air-Energie (SRCAE) et Plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD) ;

-Renforcer le lien entre planifications régionales et locales, puisque ce schéma d’aménagement sera opposable aux documents d’urbanisme et à certains documents sectoriels locaux.

Fidèle à sa méthode la Région lance une concertation pour l’élaboration de ce projet de territoire normand au Pôle de Formation et de Recherche en Santé de Caen et l’amphi était plein à craquer comme en atteste la photo.

Hervé Morin, Président de la Région Normandie et Guy Lefrand, Vice-Président de la Région Normandie, en charge de l’aménagement du territoire et des relations avec les collectivités locales, ont officiellement lancé, la concertation pour l’élaboration de ce Schéma Régional, en présence de Nicolas Hesse, Secrétaire Général pour les Affaires Régionales, et de l’ensemble des acteurs associés par la Région à la co-construction de cette nouvelle stratégie pour le territoire normand. Le projet devra être arrêté au plus tard en juin 2018.

«  La majorité a fait le choix d’associer les forces vives du territoire à l’élaboration des nouvelles politiques régionales. La démarche que nous lançons aujourd’hui s’inscrit dans cette continuité. Dans une logique de co-construction d’une nouvelle vision régionale au sein de laquelle chaque territoire aura sa place, nous avons décidé d’aller plus loin que ce que nous imposait la loi en associant à l’élaboration du SRADDET l’ensemble des EPCI normands mais aussi le CESER, les chambres consulaires, les pôles métropolitains, les régions limitrophes, les associations départementales des Maires, les Parcs naturels régionaux ainsi que les acteurs clés du territoire. Les citoyens seront également invités à contribuer à l’élaboration de ce schéma grâce des outils participatifs en ligne» déclare Hervé Morin.

Les organismes associés

Le Préfet de Région, les Conseils départementaux, la Métropole Rouen Normandie, les établissements publics gestionnaires des Schéma de Cohérence territoriale (SCOT), les Établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre compétents en matière de Plan local d'urbanisme (PLU), les autorités ayant élaboré un Plan de Déplacements urbains (PDU), la commission consultative d’élaboration et de suivi du Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) de la Normandie et le Comité régional Biodiversité sont obligatoirement associés à l’élaboration du SRADDET.

Les secteurs concernés

La Région s’est vue confier, par la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République) du 7 août 2015, le soin d’élaborer ce nouvel outil d’aménagement du territoire.

Celui-ci doit fixer des objectifs et des règles générales dans l’ensemble des domaines suivants : équilibre et égalité des territoires, gestion économe de l’espace, désenclavement des territoires ruraux, infrastructures de transport et intermodalité, habitat, maitrise et valorisation de l’énergie, lutte contre le changement climatique, pollution de l’air, protection et restauration de la biodiversité, prévention et gestion des déchets.

Le calendrier

2 février 2017 : Forum de lancement

Printemps 2017 - Printemps 2018 : Concertation (ateliers de travail thématiques et territoriaux, outils participatifs en ligne, mobilisation d’étudiants et de lycéens)

Juin 2018 : arrêt du projet de SRADDET par la Région

Été 2018 - Été 2019 : Consultations de la Métropole, des établissements porteurs de SCOT, des EPCI, du CESER, de l’Etat et de l’Autorité Environnementale

Débat de la Conférence Territoriale de l’Action Publique (CTAP)

Enquête publique

Automne 2019 : Approbation ou demande de modification du SRADDET par le Préfet de Région dans un délai de 3 mois.


 

Commentaire de Florestan:

Le prochain séminaire "Normandie" de l'université populaire de Caen s'inscrira dans la réflexion sur le futur SRADDET normand