Décidément, l'Orne est le plus maltraité des cinq départements normands: le désert médical y progresse de façon inexorable et les logiques entrepreneuriales comptables qui prévalent plus que les autres dans la gestion du système de santé se voient encore plus dans l'Orne qu'ailleurs.

http://www.tendanceouest.com/actualite-214435-fermeture-nocturne-du-centre-appels-dans-orne-la-colere-des-medecins-ne-faiblit-pas.html

Fermeture nocturne du centre d'appels : dans l'Orne, la colère des médecins ne faiblit pas

Fermeture nocturne du centre d'appels : dans l'Orne, la colère des médecins ne faiblit pas

Le Docteur Gall, président de l'ordre des médecins de l'Orne, entouré des docteurs Chareton et Henry.

Le 13 février 2017 à 16:00
Par Eric Mas

Dans l'Orne, la mobilisation se poursuit contre la fermeture nocturne du centre d'appel du Smur d'Alençon, avec transfert des appels d'urgence vers Caen ou Rouen et suppression d'une des deux équipes de secours.

Dans l'Orne, la colère des médecins ne retombe pas contre la fermeture, la nuit, du centre d'appel téléphonique du Smur du centre hospitalier d'Alençon, avec un transfert des appels d'urgence vers Caen ou Rouen et la suppression de l'une des deux équipes de secours.

"Un problème de management"

Après le Docteur Chareton, président de l'Apsum, association qui est en charge des gardes des 140 médecins libéraux sur tout le département de l'Orne, c'est le Docteur Gall, Président du Conseil département de l'Ordre des médecins, qui monte au créneau: " je pense qu'il y a un problème de management au sein de cet hôpital ", explique-t-il, avant d'en appeler à l'Agence régionale de santé, et aux élus locaux: