Un récent sondage vient de nous plomber le moral: les Normands placeraient en tête celle qui veut détruire les régions et traiter avec une humanité minimale les réfugiés qui fuient en venant jusqu'à nos portes, guerres et misères. La colère endort la mémoire. Car la dernière fois que l'on avait pu voir des grillages et des barbelés sur les plages ou les ports de Normandie c'était...

En 1944 et eux aussi, ils se disaient prêts à les accueillir !

atlantikwall44-300x177-1

Carte de propagande française vantant les mérites du "Mur de l'Atlantique"

http://www.batterie-merville.com/la-batterie-de-merville/la-wehrmacht-en-normandie/

wehrmacht07

La plage de Ouistreham en 1945 juste après les combats du Débarquement: au large, des épaves de navires. Au premier plan les plots et barbelés défensifs allemands. Aujourd'hui, à quelques centaines de mètres, on trouve la passerelle du ferry pour l'Angleterre où les grillages et les barbelés ont refait leur réapparition... 72 ans après le DDay de la Liberté.

Le sujet est difficile. Et nous remercions nos confrères de Normandie Magazine de l'avoir traité dans leur dernier numéro disponible (Normandie Magazine, n°280, dec 2016/ janv 2017). Il s'agit de vous parler de la façon dont les autorités (préfecture régionale et collectivités territoriales concernées) gèrent, en notre nom, le problème humain, très humain des réfugiés clandestins, sans papier, sans titre, qui cherchent à passer en Angleterre, en vain, au péril de leur vie bien souvent, et qui rôdent autour des passerelles de Dieppe, Le Havre, Ouistreham et Cherbourg.

On nous assure que tout est fait pour s'occuper de leur sort mais qu'il ne faut pas trop s'en mêler aussi en tant que citoyen... en tant qu'être humain surtout. Mais en tant que Normand, cette situation nous rappelera quelques souvenirs pénibles. Non?

Relire ce dossier proposé par Normandie Magazine alors que Fabienne Buccio, la préfète qui a été contrainte de gérer l'évacuation et le démantèlement de la "jungle de Calais" vient d'être nommée préfète de Normandie:

17-02-2017 14;20;38

17-02-2017 14;22;04

17-02-2017 14;24;09

17-02-2017 14;27;24


 

Commentaire de Florestan:

RAS-LE-BOL de voir nos ports normands de nouveau transformés en bunkers allemands et nos policiers transformés en feldgendarmes de l'égoïsme mesquin anglais!

Puisqu'outre Manche, ils ont opté pour le "Brexit", que l'on dénonce donc ici les scélérats "accords du Touquet" signés en 2003 entre Tony Blair et Jacques Chirac (accompagné d'un certain Nicolas Sarkozy à l'Intérieur) qui obligent nos policiers, nos gendarmes et nos douaniers à faire le sale boulot de leurs collègues anglais.

Les réfugiés désirant aller en Angleterre, dès lors qu'ils ont leurs papiers, ont le droit d'y aller: c'est aux Anglais de les accueillir et à eux de faire leur sale besogne de tri sélectif sur leur propre sol. Notre rôle doit rester humanitaire à l'égard de ces pauvres gens qui sont, avant, des êtres humains!