22 février 2017

AVENIR DE L'AXE SEINE: LE CESER NORMANDIE veut interpeller les candidats à l'élection présidentielle

L'Axe Seine et plus généralement la dimension maritime de la France semblent être le cadet des soucis des candidats en piste pour l'élection présidentielle. Sauf pour un, comme vous le savez... Aussi, pour d'évidentes raisons d'efficacité, et pour ne perdre le temps de personne, nous proposons que le CESER Normandie qui s'engage dans cette démarche inédite d'audit démocratique des candidats sur un sujet d'intérêt national, se borne à inviter, lors d'une séance plénière exceptionnelle, Jean -Luc Mélenchon, le candidat de la "France... [Lire la suite]

22 février 2017

BULLE MACRON: La lucidité normande de Marcel GAUCHET et de Michel ONFRAY

Doit-on parler d'une "bulle Macron"? A l'instar des bulles spéculatives et boursières? Cela semble relever du bon sens pour ce Rastignac sortie d'une banque d'affaires et qui vient solliciter nos précieux suffrages pour nos affaires publiques. La chose publique n'étant pas la somme totale des affaires privées, le cas Emmanuel Macron peut susciter la méfiance. Une méfiance lucide bien dans la mentalité normande d'un "ptêt ben qu'oui, ptêt ben qu'non" parce qu'en Normandie, terre pétrie par une haute tradition juridique, on a pris... [Lire la suite]
22 février 2017

Selon Sébastien BOURDIN, le port du HAVRE, faute d'investissements suffisants va tout droit au NAUFRAGE

Le port du Havre fête son 500ème anniversaire cette année. (Les pigeons du Havre et de Normandie en ont assez !) Mais l'humeur n'est vraiment pas à la fête. Le maire, Edouard Philippe, est aux abonnés absents. Les professionnels de la communauté portuaire s'inquiètent. La presse locale et régionale se fait l'écho de cette inquiétude. Le rédacteur en chef de Paris Normandie a signé un billet d'humeur qui fut très remarqué. Les huiles présidentielles ou ministérielles sont déversées mais les rouages de la confiance se grippent.... [Lire la suite]