Un vidéaste d'Alençon, Erik Frétel nous propose une vue décapante de la Normandie dans 50 ans alors que le changement climatique commence à donner ses pleins effets: certaines essences d'arbres (le hêtre, le pommier) pourraient disparaître tandis que d'autres plantations pourraient devenir possible (on pense bien évidement à la vigne). Mais au delà de cette caricature, le changement climatique boulversera (et c'est déjà le cas) de nombreux équilibres fragiles: on pensera à la question des littoraux de la Normandie occidentale attaqués par l'élévation progressive du niveau de la mer...

http://www.normandie-actu.fr/video-rechauffement-climatique-normandie-documentaire-encore-pommiers-demain_257425/

Vidéo. Le réchauffement climatique vu de Normandie... Y aura-t-il encore des pommiers demain ?

La nouvelle réalisation du cinéaste d'Alençon (Orne), Erik Fretel, se penche sur le réchauffement climatique entièrement vu de Normandie. Un constat guère brillant...

Mise à jour : 26/02/2017 à 14:48

par La Rédaction

Le réalisateur ornais Erik Fretel signe un nouveau film de sensibilisation à notre environnement en prenant comme angle cette fois le réchauffement climatique mais en version Normandie. (Photo © Laurent Rebours/L'Orne Hebdo)

Le réalisateur ornais Erik Fretel signe un nouveau film de sensibilisation sur le réchauffement climatique mais en version Normandie. (Photo © Laurent Rebours/L'Orne Hebdo)

La dernière réalisation du cinéaste d’Alençon (Orne) Erik Fretel, Heulà ! Ça chauffe ! s’intéresse au phénomène du réchauffement climatique version Normandie.

> LIRE AUSSI : Le réchauffement climatique provoque de plus en plus de tempêtes

Un résultat qui est le fruit d’une collaboration avec l’Association Faune et Flore de l’Orne avec laquelle il a déjà travaillé sur de précédents projets car sa casquette de cinéaste se double d’un militantisme écolo chevillé au corps, « et plus ça va, plus je suis inquiet du monde qui se profile », précise-t-il à nos confrères de L’Orne Hebdo.

Voir la bande annonce de Heulà ! Ça chauffe !

Pas Al Gore ni Di Caprio mais 100 % Normand

Heulà ! Ça chauffe ! c’est déjà un titre qui claque bien, fruit d’un sacré brainstorming sur un réseau social où les internautes ont fait preuve d’une imagination débordante. On est d’emblée dans le ton du moyen métrage de 42 minutes.

> LIRE AUSSI : Réchauffement climatique. En Normandie, vers une disparition des coquilles Saint-Jacques ?

En 2010, j’avais eu l’occasion de travailler avec Serge Lesur de l’AFFO sur Pesticides mon amour et on avait envie de rebosser ensemble, résume Erik Fretel. C’est chose faite, on voulait aborder la notion de climat mais sans avoir la prétention de concurrencer Al Gore ou Di Caprio. L’idée générale est de se dire qu’à côté de chez soi ça chauffe déjà.

Les symboles normands impactés

Sur ces terres longtemps pastichées pour la pluviométrie abondante, admirées pour la verdure omniprésente, enviées pour une gastronomie conquérante… le réchauffement climatique est pourtant en train de changer la donne.

> LIRE AUSSI : Insolite. Le vin de Normandie bientôt meilleur que le Bordeaux ?

« Les pommes, les plages du Débarquement, le camembert, les falaises… tout ce qui représente un symbole de la Normandie est désormais impacté » évoque le réalisateur non sans émotion à L’Orne Hebdo.

L’érosion des falaises les fait dégringoler, le caractère maritime du Mont Saint-Michel va intervenir inévitablement il n’y avait pas besoin d’un projet pharaonique pour ça, les pommiers ou les hêtres n’auront bientôt plus leur place en Normandie car si les arbres sont là pour plusieurs décennies comme le climat change et bien ils meurent…

Le tsunami se profile avec des conséquences sur le tourisme, l’économie, la vie agricole. Cela arrive et plutôt rapidement désormais. « On blablate et, quand on agira il sera trop tard… comme la parabole de la grenouille que l’on met dans une casserole d’eau en augmentant progressivement la température ».

> LIRE AUSSI : Érosion des falaises sur les côtes de Normandie. Un phénomène de plus en plus inquiétant

 

C5QgtQjW8AAf1Nx