La campagne des élections présidentielles 2017 passe par la Normandie:

Après Benoît HAMON, il y a une semaine de passage au Havre, ce sera le tour de Jean-Luc MELENCHON de passer aux Docks Océane le mercredi 29 mars 2017 à partir de 19h30. On espère qu'à cette occasion, le candidat de la France Insoumise qui est aussi LE candidat de l'économie maritime, aura des choses pertinentes à dire pour l'avenir, pour l'instant compromis, du dernier grand port maritime français.

170308_ReuPublique_LeHavre

Pour plus d'informations:

http://f-i.jlm2017.fr/reunion_publique_au_havre


Quant à François FILLON, LE candidat mis en examen (avant tout par les citoyens) soutenu par la droite républicaine et les centristes (à commencer par Hervé Morin, notre président de région), il sera au parc des Expositions de Caen, le jeudi 16 mars 2017 à 18h30:

fillon-caen-le-dispositif-de-securite-se-met-en-place_0

Pour plus d'informations:

https://www.fillon2017.fr/caen/

Par ailleurs, les réactions normandes à l'annonce de la mise en examen de François FILLON:

http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/mise-examen-francois-fillon-reaction-herve-morin-1214445.html

http://www.normandie-actu.fr/meeting-fillon-caen-manifestation-casseroles-organisee-zenith_259484/

Voir surtout: le récapitulatif des propositions de Jean-Luc Mélenchon et de François Fillon qui sont les deux seuls candidats, à notre connaissance, à s'être clairement exprimés sur le sujet essentiel de l'économie maritime:

Le TOCSIN sonné par Hervé MORIN pour l'avenir du Grand Port Maritime du Havre à l'adresse des candidats à l'élection présidentielle. Il pose clairement la question aux candidats: voulez-vous garder en France le premier grand port maritime français ou voulez-vous que ce port soit Anvers?

http://www.paris-normandie.fr/nos-videos/morin-met-en-garde-les-candidats-a-la-presidentielle-EX8909237


François FILLON a accordé, à l'occasion de son déplacement à Caen en Normandie, un entretien à Paris-Normandie (édition du 16/03/17). Lire ci-après, la partie normande de cet entretien:

http://www.paris-normandie.fr/ouverture/francois-fillon-a-paris-normandie--moi-je-ne-suis-pas-dans-la-demagogie-DG8923775?utm_source=Utilisateurs+du+site+LA+NEWS&utm_campaign=b089ac83b8-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_233027d23b-b089ac83b8-137315997#

Plusieurs élus normands, qui étaient dans votre équipe de campagne, ont décidé de prendre leur distance. C’est le cas de Bruno Le Maire, de Sébastien Lecornu, qui était le directeur adjoint de votre campagne, ou encore du juppéiste Édouard Philippe. Ils expliquent qu’ils ont préféré démissionner au nom de la parole donnée puisque vous aviez dit qu’en cas de mise en examen, vous ne seriez pas candidat. Comprenez-vous leur décision ? Pour vous, ont-ils simplement quitté le navire et dans quelle perspective ?

« Je regrette leur décision. Et je remercie ceux qui sont restés à mes côtés, comme Hervé Morin, le président de la Région Normandie. Force est de constater que le traitement qui m’a été réservé par la justice n’est pas vraiment ordinaire. Aujourd’hui, la plupart de mes amis politiques se sont rassemblés autour de moi. Il est temps de faire campagne et de ne plus se laisser détourner de notre objectif : tourner la page d’un quinquennat socialiste catastrophique et redresser la France. Je pense que sur ces objectifs, tout le monde devrait pouvoir s’accorder ».

S’agissant des régions, les Régions Normandie et Ile-de-France proposent de reprendre la gouvernance des Grands ports maritimes du Havre et de Rouen et du port de Paris, qui sont aujourd’hui des établissements publics de l’État. Est-ce une bonne idée selon vous ?

« C’est une question qui mérite d’être étudiée. D’une manière générale, je suis favorable à donner davantage d’initiative aux collectivités locales en échange de davantage de responsabilité ».

Le canal Seine-Nord est redouté par les professionnels portuaires normands qui craignent un accroissement de la concurrence des ports nord-européens. Quelle suite donnerez-vous à ce projet d’infrastructure ?

« D’une manière générale, nous devons redonner une cohérence à notre schéma de grandes infrastructures. Mais je rappelle que, dans la logique du Grand Paris, le port du Havre est la porte d’entrée maritime vers Paris et l’Ile-de-France, ce qui devrait conforter son rôle et son importance ».


 

Commentaire de Florestan:

ça ne mange pas de pain de rappeler les évidences qui feront plaisir aux Normands. On veut des engagements précis et une vision ambitieuse de moyen et long terme pour l'économie maritime dans ce pays. On écoutera avec attention et avec intérêt Jean-Luc Mélenchon au Havre le 29 mars prochain...