En l'espace de deux jours, (les 23 et 24 mars 2017) les éditions caennaises du quotidien Ouest-France ont traité d'un sujet stratégique essentiel pour l'avenir de la Normandie: à savoir la construction des bases d'une grande filière industrielle des énergies marines renouvelables, avec des éoliennes établies au large des côtes (à condition de ne pas les mettre trop près des plages du Débarquement et d'associer les pêcheurs au projet) et des hydroliennes au fond du Raz Blanchard pour exploiter les plus forts courants marin du Monde.

Cette nouvelle géographie industrielle est complexe à mettre en oeuvre car l'Etat a perdu, en partie, la maîtrise stratégique et financière de ces nouvelles technologies dont le développement a été laissé à la discrétion d'organisations financières ou d'entreprises multinationales étrangères: les désastres d'Aréva, d'Alstom ou d'Alcatel sont passés par là...

C'est ainsi que le président de la région Normandie, Hervé Morin qui préside la région de France la plus en pointe sur le sujet des EMR se retrouve en première ligne pour piloter au mieux de l'intérêt général normand ce grand mécano industriel en permettant sa mise en oeuvre à partir des ports de Cherbourg et du Havre afin d'éviter un nouveau clochemerle normand stérile, portuaire celui-là. Les opérateurs sont différents voire concurrents mais l'ampleur des chantiers à venir dans la Manche, l'Atlantique ou dans la mer du Nord (voir la fin du billet) permettraient de faire travailler les futures usines de construction d'éoliennes marines des ports de Cherbourg et du Havre en bonne intelligence avec, à terme, un partage et une spécialisation des activités (par ex: les pales à Cherbourg, les nacelles ou les mâts au Havre etc...).

Mais une fois de plus, il faut rappeler quelques évidences à  Monsieur Lalay qui travaille à la rédaction caennaise d'un grand quotidien breton diffusé en Normandie:

 1) l'unité normande et la région Normandie existent.

2) Monsieur Lalay n'est pas président de région (bas-normand).

Consulter ci-après les articles en question:

éoliennes cherbourg 1

éoliennes le havre

guerre des éoliennes


 En Mer du Nord, l'économie de la mer qui reste sur les estrades du débat politique en France (et encore...) se concrétise avec ce projet d'éoliennes marines pour le moins impressionnant: les usines normandes de fabrication de pales auront des marchés à prendre !

(Ouest-France: édition caennaise du 24/03/17)

île aux éoliennes