A l'occasion des nombreuses fusions créant de nouvelles communes, les Bouvard et Pécuchet de la géographie régional sont nombreux à savourer leurs piètres victoires: affubler d'un nom stupide sinon improbable ou inutilement redondant, le nouveau territoire communal ainsi crée au lieu de se contenter de reprendre le nom de la commune centrale justifiant le rassemblement sans pour autant faire disparaître les noms des communes fusionnées qui deviennent des hameaux ou des communes déléguées.

On a déjà ici évoqué le problème difficile de nommer les communes nouvelles car c'est un problème auquel on ne réfléchit pas tous les jours et qui nécessite une grande culture générale historique et géographique que les élus locaux n'ont pas toujours eu la curiosité d'avoir. Nombreux sont les enfers pavés des meilleures intentions: Nomdébileville est un nom qui revient trop souvent.

Un lecteur avisé de l'Etoile de Normandie nous a fait parvenir l'article ci-dessous (Paris-Normandie en date du 1er avril 2017 ) qui rend compte de la mode de préciser que la nouvelle commune est soit en Normandie, soit en... Seine !

Normandisons, normandisons 1er Avril 2017 001

Commentaire de Florestan:

Les journalistes n'ont même plus aucun mérite à nous proposer un poisson le jour du 1er avril...