Nous le savons. Au mieux, nous les Normands, nous serions que des banlieusards. Au pire des provinciaux un peu bouseux qui ne sont pas agiles avec le dernier cri technologique et qui seraient moins exigeants que les autres en matière de vitesse et de confort car nous serions habitués à l'art de voyager en bétaillère.

Et que par courtoisie ou par simple savoir-vivre, nous, les Normands, faisons savoir notre insatisfaction à ces brutes de la SNCF par les moyens habituels de la bienséance: en protestant par courrier ou par l'intermédiaire de ceux qui représentent les usagers dans les comités de ligne ou par le biais d'associations. Parce que nous sommes civilisés, les Normands en colère ne bloquent pas les trains: les feuilles mortes ou les vaches qui divaguent sur les voies ou encore les briques de l'époque de Napoléon III qui tombent de la voute du tunnel s'en chargent.

normandie_france_sncf_2_1

Les Normands en colère n'allumeront pas des feux de poubelle dans les halls de gare ou ne casseront pas les bornes à composter les billets. En revanche, ils ont parfois refusé de présenter le billet qu'ils ont payé parce que les WC de la voiture où ils voyagent dégagent une odeur pestilentielle. Ils ont même osé des grèves du billet de train. Mais jamais ils n'auront pris un contrôleur ou un chef de gare en otage.

Les Normands sont patients et donc ils le sont trop. C'est une faute que d'en abuser et c'est dangereux car à bout de patience l'usager Normand de la SNCF ne pourrait plus l'être. 

Etre quoi?

Etre Normand.


 

Lire la bonne nouvelle apportée par la feuille d'informations Normandie XXL: On vient enfin de nous apporter une... orange !

http://www.normandiexxl.com/article.php?id=2182

Une Normandie toujours plus connectée…dans les trains et sur l’A13

  Schéma de couverture de notre territoire (doc. Orange)

Collectivités. Travailler dans le train sur son ordinateur en accédant tranquillement à internet ou picorer sur la toile les dernières informations de Youtube voilà pour l’instant ce qui n’est guère possible. Les tests réalisés par l’autorité de régulation des communications (ARCEP) sur les lignes Paris-Rouen-Le Havre et Paris-Caen-Cherbourg indiquent un niveau aujourd’hui faible de la qualité de connexion 3G/4G, en particulier entre Mantes et Caen comme le savent bien les utilisateurs.

Vendredi 5 mai, le PDG d’Orange Stéphane Richard et le président de la région Hervé Morin ont signé un accord pour anticiper les services qu’apporteront en 2020 les nouveaux trains équipés du wifi, service incontournable mais absent aujourd’hui.

Le président Morin en a profité pour rappeler que : « la couverture numérique de toute la Normandie est une priorité pour la Région. 110 millions d’euros d’investissements sont programmés d’ici 2021 à cette fin. La Région œuvre aux côtés des Départements pour cela ».

Les grands travaux pour Orange

Dans le cadre de son plan Essentiels2020, Orange investit 15 milliards d’euros dans les réseaux dont plus de la moitié en France. Orange poursuit ainsi le déploiement du réseau là où cela compte pour ses clients : dans les transports, à leur domicile et sur leur lieu de travail. « La couverture en 4G concernera 49 gares normandes. Au total, ce déploiement nécessitera quatre années de travaux, ainsi que l’implantation et le réaménagement de 200 sites répartis sur plus de 600 km de voies ferrées » a déclaré Stéphane Richard.

Par ailleurs, Orange poursuit le déploiement de son réseau afin d’offrir une expérience de connectivité performante et continue, notamment sur les grands axes autoroutiers dont l’A13. Après avoir quasiment couvert de bout en bout cet axe autoroutier en 3G, Orange a poursuivi le déploiement en 4G sur cette même autoroute. Ainsi l’ensemble des péages et des aires de repos sur cet axe sont désormais couverts. A l’été 2018, la couverture en 4G sera étendue sur l’ensemble de l’A13.

Ce déploiement nécessitera 24 mois de travaux avec l’installation et le réaménagement de sites en 4G tout au long cette autoroute.

Le planning : L’ensemble des pylônes nécessaires à la couverture des deux principales lignes Intercités sera installé. Ainsi, les  lignes de train Intercités : Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Caen-Cherbourg-Lisieux-Deauville seront couvertes à l’horizon 2020, le tronçon Paris-Rouen étant couvert en 4G dès 2018. L’ensemble de l’A13 le sera à l’été 2018.

Rappelons qu’Orange est une société largement implantée sur le territoire normand qui emploie 3 400 salariés dont 1 400 salariés dédiés au déploiement et à l’entretien des réseaux.