Mercredi 24 mai 2017 était diffusé un nouveau numéro du magazine "Enquêtes de région" proposé par FR3 Normandie et qui était consacré à un sujet lancinant quant à l'avenir même de notre région, ou dumoins, qui participe de l'identité de la Normandie:

la-vigie-bar-restaurant

Les quelques 630 km de littoral normand sont aujourd'hui menacés par divers facteurs qu'ils soient humains ou naturels (ou les deux à la fois, les premiers provoquant les seconds).

BDV_FLEVALET3

La baie des Veys, à la frontière des départements de la Manche et du Calvados, reste l'un des sites les plus secrets et méconnus du littoral français et normand... Tant mieux !

A l'avenant, quant aux menaces:

Erosion du trait de côte dunaire face aux plus hautes houles des tempêtes ou des grandes marées en lien avec l'augmentation progressive du niveau moyen de la mer provoqué par le changement climatique en cours.

Pollution des eaux marines et des estuaires par les activités agricoles (pesticides) et urbaines ou industrielles (eaux usées; pollution aux hydrocarbures après lessivage du réseau routier).

Pollution et artificialisation industrielle fortes dans l'estuaire de la Seine (raffineries du port du Havre, dragage du chenal pour le port de Rouen) dans la Hague et sur le littoral en raison de la présence de l'industrie nucléaire (ex: pollution radioactive diffuse de la baie d'Ecalgrain).

240_F_16626802_U6GVGgwOIv2jfXhiegWLnjMyIF8tMWAg

Artificialisation des eaux marines littorales avec les projets de champs d'éoliennes marines au large des côtes normandes (Courseulles, Veulettes et Le Tréport) avec risque de pollution des fonds marins au moment des travaux et restriction de navigation pour les plaisanciers et les pêcheurs.

Pression immobilière sur le littoral (ex: lotissements pavillonnaires, ports de plaisance, campings...)

filename_appart_ete_2011

Artificialisation des sols, suppression des zones humides, perturbation de la circulation naturelle des eaux pluviales.

Effondrement des falaises avec risque majeur pour l'urbanisation littorale (routes coupées, maisons menaçant ruine...)

Banalisation des paysages.

Perturbation des écosystèmes et des zones de reproduction des espèces animales sauvages par les activités humaines.

Surpêche dans les eaux côtières ou sur l'estran à marée basse. Chasse aux oiseaux migrateurs dans les zones humides.

Surfréquentation humaine touristique sur le littoral et sur l'estran (chemins de randonnée, navigation de plaisance, camping-cars, pêche à pied, etc...)

Mais c'est aussi:

Un littoral normand couvert à hauteur de 14% par les acquisitions du conservatoire du littoral mais aussi par les zones de protection "Natura 2000"

Une activité de vigilance très forte des associations et des militants de l'environnement qui font un travail efficace de prévention en prenant le risque du contentieux: un réseau régional normand se met enfin en place.

d0a2b56a6213

champeaux

Des sites majeurs au niveau national et européen pour le patrimoine historique, culturel et naturel: la baie du Mont Saint Michel, les plages du Débarquement de 1944, les falaises d'Etretat.

Deux sites du littoral normand classés sur la liste du patrimoine mondial de l'Humanité de l'UNESCO: la baie du Mont Saint Michel et la baie de Saint Vaast la Hougue et l'île de Tatihou.

23095

Des sites exceptionnels pour la biodiversité marine et littorale: l'archipel des îles Chausey, la baie des Veys et les havres de la côte Ouest du Cotentin.

Une recherche scientifique de pointe sur les écosystèmes marins et sur la question de la protection du littoral à l'université de Caen.

Mise en place de systèmes de gestion des eaux des bassins versants des fleuves côtiers (ex: la Sélune).

Politiques publiques de vigilance et de prévention mise en oeuvre par le département de la Manche sur la question de l'érosion dunaire et par le département de la Seine Maritime sur la question de l'érosion des falaises.

Gestion particulière des risques industriels sur le littoral par les services de l'Etat à la préfecture de région dans le cadre du schéma d'aménagement de la vallée et de la baie de la Seine.

Attention particulière pour le littoral par les deux parcs naturels régionaux normands concernés: le parc des marais du Bessin et du Cotentin (la baie des Veys) et le parc des boucles de la Seine normande (le marais Vernier)

Enfin, pour toutes les intercommunalités littorales concernées, la mise en place d'un schéma d'aménagement et d'organisation des activités humaines sur le littoral validé par la préfecture en contrepartie d'aides financières de l'Etat et de l'Union européenne pour mettre en oeuvre les politiques de prévention nécessaire pour lutter contre les menaces pesant sur le littoral.

Car au delà de la question identitaire qui est importante pour la Normandie (car notre région est "fille de la mer et du fleuve"), la question du littoral et du soin que nous devons apporter collectivement à son entretien est essentielle pour la bonne et simple raison qu'un Normand sur trois habite, dorénavant, sur le littoral ou à quelques kilomètres du littoral.

le-treport

Pour revoir cette émission, cliquez sur le lien suivant:

http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/quel-avenir-littoral-normand-1256099.html