La Normandie avec son histoire, son patrimoine et son identité s'affirme de plus en plus à Rouen: on s'en réjouira en mesurant le chemin parcouru depuis 2011 et la tentative ridicule d'Alain Le Vern d'ignorer onze siècles d'évidence normande... Après le passage rougeoyant des Vikings sur la façade flambloyante de l'église mère de toute la Normandie, voici que, pour cette année, la majesté ducale et royale de Guillaume Le Conquérant va se déployer sur le bel écran de pierre afin de célébrer celui qui organisa l'unité normande tout en forgeant la civilisation anglo-normande, l'une des matrices de l'Europe occidentale...

Jeu de lumière sur la cathédrale de Rouen en hommage à Guillaume le Conquérant

 http://www.tendanceouest.com/actualite-228661-cathedrale-de-lumiere.html

228661

L'entreprise COSMO AV, auteur des précédents sons et lumières de la cathédrale, présente à partir du samedi 3 juin 2017 un nouveau spectacle inspiré par le destin peu commun de Guillaume le Conquérant sur la façade de Notre-Dame-de-Rouen (Seine-Maritime).

José Cristiani et Pierre-Yves Toulet de Cosmo AV sont les concepteurs de ce nouveau son et lumière. Producteurs et scénaristes, ils encadrent une équipe d'une dizaine de personnes et présentent cette année leur 4e son et lumière, créé spécialement pour la cathédrale de Rouen. Jeanne(s) et Guillaume le Conquérant, deux spectacles d'une dizaine de minutes, seront présentés en boucle dès la nuit tombée à partir du 3 juin 2017.

Comment avez-vous défini le scénario?

"Nous avons commencé par nous renseigner sur le personnage de Guillaume. Ces recherches étaient nécessaires car nous voulions créer un spectacle fidèle à l'histoire. Nous avons sélectionné des événements clés: la rencontre des parents de Guillaume (son père épouse une femme du peuple), le songe d'Arlette, sa mère (une sorte de rêve prémonitoire dans lequel elle voit un arbre immense pousser dont l'ombre recouvre la Normandie et l'Angleterre), son enfance mouvementée à cause de la révolte des barons, les batailles majeures comme Val ès Dunes au cours de laquelle il reprend la main sur le duché et bien entendu la bataille d'Hastings qui fera de lui le roi d'Angleterre.

On s'appuie sur des événements historiques, des dates, des lieux et des actions mais dans le but de faire de ce spectacle un pur moment de divertissement. C'est un vrai challenge de raconter cette histoire en seulement 12 minutes. Même s'il n'a pas de vocation documentaire, nous espérons donner l'envie aux spectateurs d'en savoir un peu plus sur Guillaume"

Quelle esthétique avez-vous choisi?

"Comme à l'accoutumée, nous utilisons un logiciel 3D mais nous incluons cette fois des vidéos de peintures en mouvement et nous revisitons la fameuse tapisserie de Bayeux. Elle est incontournable car éminemment liée à la conquête de l'Angleterre par Guillaume. Elle nous raconte les épisodes qui précèdent cette conquête: la mort d'Édouard roi d'Angleterre et la trahison d'Harold.

Cependant nous ne verrons pas d'image de la tapisserie, nous nous en inspirons librement. Il n'y a pas une seule esthétique définie pour le spectacle mais une esthétique en constante évolution au cours du spectacle en fonction des évènement qui sont narrés.

La musique est indissociable du projet. Elle a été créée par Rémi Boubal avec qui nous avons déjà collaboré pour le spectacle Vikings. C'est un compositeur de musique de film qui crée l'atmosphère sonore. Musique électronique ou violons, c'est une bande son très métissée mais surtout très narrative."

Comment avez-vous procédé pour créer ce son et lumière?

"En septembre dernier, nous avons répondu à l'appel d'offres de la Métropole en fournissant une trame préparatoire. Les tableaux principaux étaient déjà définis. Puis lorsque nous avons eu la réponse de la CREA, nous avons pu passer aux choses sérieuses.

Notre technique évolue par rapport aux précédentes réalisations. Cette fois nous avons commencé par scanner l'intégralité de la façade de Notre-Dame et nous avons pu travailler avec une base 3D. Précédemment nous photographions la façade. Cela nous permettra un rendu encore meilleur. Nous aurons davantage de précision et notre son et lumière diffusé par dix projecteurs. Il adhérera parfaitement à la dentelle de pierre et l'effet sera encore plus saisissant.

Pratique. Du 3 juin au 23 septembre. A la nuit tombée. Gratuit. www.metropole-rouen-normandie.fr