Pour tout vous dire, on n'y croyait pas vraiment tant le défi était ardu.

Pour en avoir touché un mot avec l'une des têtes pensantes du cabinet de communication qui a organisé la concertation de près d'un an avec les acteurs volontaires et sensibilisés à la question normande de la société civile régionale, cette démarche de créer une marque régionale normande destinée à la valorisation globale des productions, savoir-faire et services normands n'allait pas de soi puisqu'on se trouvait, avec l'évidence normande dont le prestige et la renommée étaient déjà internationales, tout près d'une aporie...

Une aporie?

Ce dit d'un problème absurde dont la solution le serait plus encore. En un mot: un problème sans solution. Donc pas de problème. Car créer une marque régionale normande revenait à créer une marque commerciale sur une... marque existant depuis onze siècles non sans un certain succès. Alors la créativité débordante des communicants s'est calmée, modérée sinon assagie pour se mettre, enfin, au service non pas d'un coup de pub ou d'un objet cool et fun à faire rouler et rebondir comme un ballon sur les réseaux sociaux mais d'un objet complexe, profond, lourd voire grave aussi, qui a partie lié avec l'universel, fait de la matière noble dont on fait le manteau d'une civilisation qui s'est porté des siècles durant et qui pourrait servir encore. La Normandie est désormais reconnue comme telle, en étant à l'échelle d'une région ce que la France est encore à l'échelle d'une nation.

Rendant ainsi les armes devant l'évidence normande, les pubeux, créant la marque régionale qui nous fut dévoilée le 23 juin 2017 dans le grand hall du pôle international du cheval de Saint Arnoult près de Deauville devant près de mille ambassadeurs et ambassadrices de la Normandie venus des cinq départements normands ou de la région parisienne voire de plus loin, décidèrent d'utiliser le nom de... NORMANDIE / NORMANDY pour baptiser la marque régionale normande. Avec le slogan suivant:

"La Normandie, la région Monde"

 

lrm_export_20170623_213012-3139475

Même si la correction syntaxique du français exigerait plutôt que l'on dise: "la Normandie, la région du Monde" ou "la Normandie, la région mondiale" ou encore "La Normandie, la région pour le Monde", l'idée d'associer la Normandie et le Monde est excellente: d'ailleurs, on retrouve le mot "Monde" dans le nom de "Normandie" et si l'on devait poser la question "de quoi la Normandie est-elle le nom?" répondre que la Normandie est un Monde ou qu'elle est le Monde c'est dire l'essentiel tant la Normandie fut une aventure collective profondément politique avec des valeurs humanistes de liberté et paix ainsi qu'une morale de l'action qui ont fait que les Normands, minorité étrangère active et conquérante se sont intégrés pour transformer le cadre qui fut contraint de les accueillir et faire de la duché de Normandie le creuset d'une civilisation (la civilisation anglo-normande, matrice de l'actuelle civilisation anglo-américaine) et l'une des racines du libéralisme politique occidental (le droit normand).

En outre, on pourrait dire aussi que la Normandie est un Monde en soi où tous les éléments qui peuvent constituer un cosmos se trouvent dispersés et répartis de façon harmonieuse et subtile sur l'ensemble des territoires normands: la Normandie est la région de toutes les spécialisations, présentes dans l'harmonie et la modération avec le principe que la qualité doit primer sur la quantité. Du monde normand au pays de Cocagne sinon le paradis (un gardin normand, forcément) il n'y a qu'un pas.

Exemples:

http://www.ouest-france.fr/normandie/ecouche-les-vallees-61150/votre-parfum-une-chance-sur-trois-pour-qu-il-vienne-d-ecouche-5084313

http://www.paris-normandie.fr/actualites/economie/a-saint-saens-tubao-fabrique-un-procede-exclusif-KB10113823?utm_source=Utilisateurs+du+site+LA+NEWS&utm_campaign=b64051cfae-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_233027d23b-b64051cfae-137315997

Ce lien entre la Normandie et le Monde est apparu évident dès lors que le spationaute normand Thomas Pesquet nous faisait parvenir ses merveilleux clichés de notre planète Terre pris depuis la station orbitale internationale: la première vidéo de promotion de la marque "Normandie" qui nous fut présentée montrait tout simplement la planète Terre vue depuis l'espace avec un zoom sur la Normandie...

"Tout ça pour ça!" me rétorque alors, avec sa lucidité normande, un ami présent à nos côtés: le logo est plutôt agréable, coloré, quand bien même les couleurs qui peuvent se décliner en plusieurs nuanciers selon les secteurs d'activités à valoriser, soient un peu froides. Les Normands sont, certes, les Hommes du Nord mais on peut regretter qu'il n'y ait pas un rappel du rouge sang et or qui sont les couleurs héraldiques normandes depuis le XIIe siècle.

D'ailleurs, dans le public, beaucoup ont arboré l'épingle au nouveau logo mais en glissant dans la pochette de la chemise le cure-dents orné d'un petit drapeau normand avec nos deux cats préférés que l'on pouvait trouver sur les tables des buffets où de délicieux amuses-gueules nous avaient été préparés par 29 chefs cuisiniers venus de toute la Normandie.

En résumé: nous avons échappé au pire!

A savoir, un jeu de mots stupide en "franglish" avec, néanmoins, le regret qu'on ne puisse pas retrouver dans les couleurs du logo les couleurs héraldiques normandes même si, en observant attentivement ce logo, on pourra penser implicitement soit à une maison à colombages de la côte normande ou au ... camouflage d'une "battle dress" du 6 juin 1944!

L'essentiel, comme toujours, est ailleurs: il est dans la démarche elle-même de la marque régionale pour valoriser globalement la Normandie avec trois exigences qui pourraient faire la différence avec d'autres démarches de marketing territorial peut-être moins ambitieuses ou accomplies...

1) La puissance de l'évidence normande va peser de tout son poids sur la nouvelle agence de l'attractivité régionale installée au Havre, présidée par Philippe Augier et qui va être dirigée par Michael Dodds l'un des meilleurs spécialistes en France de la question et qui a été débauché du... Comité régional du Tourisme de Bretagne!

On a envie de dire à Michael Doods: "bienvenue chez vous en Normandie!"

michael-dodds-occupe-le-poste-de-directeur-general-du-comite_3493621_498x330p

http://www.letelegramme.fr/bretagne/comite-regional-du-tourisme-michael-dodds-quitte-la-bretagne-pour-la-normandie-23-06-2017-11569587.php#closePopUp

Car il va falloir éviter de faire du marketing pour faire du marketing en confondant le fond et la forme ou le contenant avec le contenu. Car la difficulté de promouvoir l'évidence normande qui existe depuis plus de mille ans et qui est déjà reconnue dans le Monde entier sans avoir à la bégayer est paradoxalement supérieure à la difficulté d'avoir à promouvoir une néo-région qui n'existait pas il n' y a même pas deux ans...

2) La valorisation globale de la Normandie et de ses productions, savoir-faire et services n'a de justification que de valoriser la plus haute qualité possible: la marque normande plus que les autres marques territoriales va s'articuler sur une charte des valeurs qui doit rappeler l'éthique d'une région profondément humaniste de part ses héritages historiques et culturels mais aussi parce qu'une région qui cumule les classements à l'UNESCO ou les AOC ne saurait mettre en valeur que la qualité et l'authenticité: les professionnels normands déjà engagés dans des labélisations très exigeantes demandent donc, en toute légitimité, que la marque Normandie valorise, avant toute chose, la qualité et l'authenticité normandes en évitant que tout et n'importe quoi ne soit estampillé "Normandie" sous prétexte qu'un brouet infâme soit fabriqué en Normandie.

Sur ce point essentiel, la marque Normandie va devoir faire la différence avec un "produit phare" breton...

3) Le marketing territorial normand concerne tous les territoires normands: Les acteurs normands vont devoir apprendre à travailler ensemble en évitant ce qu'ils ont, hélas, trop fait avant. A savoir: bouiner dans leur coin sans se soucier des autres, "en silence et en silo" (Philippe Augier). Faire travailler ensemble les Normands voilà qui sera, peut -être, le plus grand défi!

Un exemple: comment va s'articuler l'action de l'agence de l'attractivité du département de la Manche "Latitude Manche" avec celle de la toute nouvelle agence de l'attractivité normande?

17 06 24 Latitude Manche job dating Pillet Pr M 001

Enfin, du côté politique, il s'est passé quelque chose d'important à Saint Arnoult la veille au soir:

Le moment où la foule des ambassadeurs de la Normandie fut la plus la silencieuse ne fut pas pendant le discours de Philippe Augier ou celui d'Hervé Morin qui a suscité de vifs applaudissements quand il a fermement rappelé, en prenant à partie le nouveau directeur de l'agence de l'attractivité, que: "Non! Le Mont Saint Michel n'est pas breton, il est normand!" ou encore ceci: "l’idée de la marque Normandie nous est aussi venue de là, un jour nous en avons eu assez, comme vous j’en suis sûr, de voir des Bretons nous expliquer que leurs produits sont meilleurs juste parce qu’ils sont bretons, de voir ces produits estampillés Bretagne se vendre dans le monde entier, d’observer ces petits drapeaux noirs dans les rayons des supermarchés ou les duty free des aéroports, de voir des drapeaux bretons à toutes les étapes du Tour de France, même en montagne". Ce ne fut même pas quand Hervé Morin, dans une belle analogie, a repris pour le compte de la Normandie, une certaine idée que le Général de Gaulle se faisait de la France...

Non. Ce fut lorsque le public présent découvrit dans la vidéo de présentation que le premier grand témoin normand à prendre la parole sur la Normandie et sur ce qu'elle peut représenter était Edouard Philippe, interviewé en personne au Havre quelques jours auparavant: Philippe Augier a donc très bien joué!

La valorisation de la Normandie ne pouvait se faire sans notre Premier ministre quoiqu'on puisse politiquement penser de lui à cette heure. Et, justement, quel fut le message du Premier ministre normand aux Normands?

1° Un attachement sincère pour la Normandie "dont j'ai toujours soutenu la réunification et que j'ai même voté" (Edouard Philippe fut le seul député normand de droite a avoir voté pour la loi de la réforme territoriale créant la nouvelle région normande en novembre 2014, Hervé Morin s'étant abstenu...)

La Normandie un territoire essentiel pour l'avenir de la France en raison d'un grand secteur agro-alimentaire de haute qualité et en raison de l'importance de l'économie maritime avec le port du Havre, l'Axe Seine et l'ensemble du littoral normand.

Le moment de créer un lobby politique normand à Paris est donc enfin arrivé: nous reviendrons sur cette question essentielle très prochainement sur l'Etoile de Normandie.

Par ailleurs, nous avons eu la possibilité d'échanger quelques instants avec le président Morin pour lui rappeler que la valorisation du patrimoine immatériel normand, notamment la langue normande, était stratégique car la Normandie est la seule région de France dont le patrimoine provincial a une dimension mondiale. Nous lui avons rappelé que la langue normande permettait de faire le pont entre les civilisations française et anglaise. A cela, Monsieur Morin nous a confirmé avoir lu avec beaucoup d'intérêt le compte-rendu de notre réunion avec Monsieur Aubin, directeur du service Patrimoine à la région et que cette question va faire l'objet d'une attention particulière de la région le moment venu (on pense, bien entendu, à l'idée d'une coopération avec l'Angleterre, les îles anglo-normandes, ou avec d'autres pays qui ont eu un moment normand dans leur histoire). En tout cas, M. Morin a compris que la langue normande avait une dimension internationale...

Enfin, cette soirée fut pour nous l'occasion de revoir nos ami(e)s engagé(e)s dans la cause normande pour échanger ensemble sur nos attentes et nos projets. Parmi ces projets normands nous en citerons deux :

1) Lancer la création d'une plateforme numérique des données ouvertes sur la Normandie et ses acteurs: le "New Domesday Book" 2.0

2) Lancer une souscription sur Internet pour financer la création d'un monument public dédié au couple fondateur de la ville de Caen: Guillaume et Mathilde qui pourrait être installé en ville, au pied du château, devant l'église Saint Pierre, à l'occasion des travaux de réaménagement urbain liés à l'arrivée du tramway d'ici 2019.

En avant-première, la brochure expliquant le cahier des charges de la marque "Normandie":

 

Marque Norman die 1

Marque Normandie 2

Depuis 2006, le collectif citoyen et républicain "Bienvenue en Normandie" déclare sa flamme pour la Normandie: depuis plus dix ans, on mesure le chemin parcouru...

La Normandie on aime

Sur le lancement de la marque "Normandie" voir la page Facebook officielle de l'agence régionale de l'attractivité normande:

https://www.facebook.com/search/top/?q=attractivit%C3%A9%20normandie

REGARDER LES VIDEO

"Je suis Normand(e)" dans toutes les langues du monde, y compris le... cauchois!

https://www.youtube.com/watch?v=TZ39yJSVrh0

"La Normandie en un mot"

https://www.youtube.com/watch?v=VCoxOeeniXE

Voir aussi les échos dans les médias:

Sur France 2, dans l'émission Télé matin:

https://www.france.tv/france-2/telematin-suite/197679-conso-la-normandie-une-marque.html

Sur le site d'Europe 1 où le mur du çon breton n'est pas encore dépassé...  (le journaliste parisien est breton tout comme le libraire parisien est normand).

http://www.europe1.fr/economie/attractivite-regionale-la-normandie-cree-sa-marque-3371195

Attractivite-regionale-la-Normandie-cree-sa-marque

Afin d'attirer des entreprises ou encore des étudiants, la Normandie a décidé de lancer sa propre marque : "Normandy".

La Normandie, région de France mondialement connue mais souffrant d'un déficit d'attractivité économique et démographique, a lancé sa propre marque, comme l'ont déjà fait d'autres régions et villes en France et dans le monde.

La région la plus connue après la Californie. Avec sa notoriété internationale - la plus élevée derrière la Californie - la Normandie a choisi de ne pas avoir recours à un slogan - comme "Only Lyon", "Be Berlin", "I am Amsterdam", "I love New York" ...- mais de se présenter sous son propre nom, en le déclinant seulement en anglais avec un y à la fin (Normandy).

"Cette marque va aider à faire venir des entreprises". Des collectivités, des entreprises, des acteurs du monde universitaire, médical, de la recherche, de la culture et autres pourront se réclamer de cette marque pour mieux se faire connaître. "Cette marque va aider à faire venir des entreprises, des cadres, des étudiants, pas seulement à gagner des marchés à l'export", a expliqué Hervé Morin (UDI) au cours de la cérémonie de lancement à Deauville, dans le Calvados, vendredi soir. Il s'agit avant tout de faire mieux connaître la Normandie d'aujourd'hui et des gisements en matière économique et de recherche qu'elle recèle et non pas de surfer seulement sur son prestigieux passé historique et culturel.

"Pas une nostalgie". "C'est un message pour l'avenir, pas une nostalgie", a estimé Philippe Augier (UDI), président de l'agence d'attractivité de la région, qui a été lancée parallèlement à la marque et qui la pilotera. Pour diriger cette agence, la Normandie a effectué une "prise de guerre" en la personne de Michael Dodds, d'origine britannique, qui était directeur du comité régional de tourisme de Bretagne.

Le modèle breton. La démarche normande vise à imiter la Bretagne qui dispose depuis plusieurs années de sa marque régionale et estampille ses produits comme étant bretons. Réunifiée depuis janvier 2016, à la faveur de la réforme territoriale, après avoir été coupée en deux entités en 1956, la Normandie est encore loin de fonctionner de façon collective, comme sa voisine. Elle va l'imiter notamment en faisant vivre sa "diaspora" et vient de créer, au début du mois, un club des Normands de Paris.


 Voir aussi le site de France 3 Normandie:

http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/pays-de-caux/havre/marque-agence-attractivite-faire-rayonner-normandie-1286057.html

Voir le dossier de presse complet proposé par la région Normandie:

https://www.normandie.fr/sites/default/files/dp_marque_normandie_bat_2.pdf

Ainsi que le compte-rendu proposé par Ginette Bléry pour Normandie XXL:

http://www.normandiexxl.com/article.php?id=2300

Sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, on a repéré cet échange assez significatif: s'il y a déjà des jaloux c'est que le lancement d'une marque Normandie était judicieux!  On ne voit pas pourquoi les Bretons auraient toujours le monopole en France de la promotion régionale ni même la seule façon d'en faire !

Echanges Twitter