... Si l'on en croît cet article paru dans la dernière livraison (septembre 2017) du mensuel spécialisé "Ville, rail et Transports" à lire ci-dessous:

17-09-2017 09;15;18


 

Commentaire de Florestan:

A la question lancinante posée par cet article, "comment les ports peuvent-ils s'en sortir?" il n'y a qu'une seule réponse, celle que l'on n'a pas encore expérimentée: la REGIONALISATION de la gouvernance portuaire et ferroviaire. Dans le cas normand, il faut que la région Normandie et les grandes collectivités territoriales concernées (agglo du Havre et future grande métropole de Rouen) pilote AVEC les professionnels concernés (les portuaires et les logisticiens) une agence régionale normande spécialisement dédiée à la construction du PREMIER TERRITOIRE LOGISTIQUE national sur le périmètre normand de l'Axe Seine.

Certaines initatives locales existent déjà et elles sont efficaces. On pensera à la "task force" normande de Seine Solutions pour renforcer concrètement l'attractivité logistique du port du Havre qui n'est qu'un banal port de transit des marchandises.

Ils sont compris depuis longtemps qu'un préfet délégué interministériel faisant de longs discours sur le "gateway" logistique de la Seine sur une estrade entre deux plantes vertes en pot n'avait... aucune utilité !

L'autre levier à actionner c'est la prise de contrôle totale des deux grands ports maritimes normands par les acteurs portuaires normands sous couvert politique et financier de la région Normandie en lien étroit avec la prise de contrôle de la SNCF par la région Normandie en Normandie.

Sur ce dernier point, Hervé Morin se prépare à agir... Il faudra  qu'il soit capable de rassembler tous les acteurs de la société civile normande derrière lui.