L'Etoile de Normandie vous propose de prendre connaissance de quelques larges extraits de la Chronique de Normandie (n°506 édition du 18 septembre 2017) édité par Bertrand Tierce: lecture édifiante, une fois de plus encore pour se faire une idée assez précise du rapport de force en présence entre l'Etat central ici représenté par la préfète Fabienne Buccio et la collectivité régionale ici représentée par Hervé Morin.

Hervé le girondin doit composer avec Fabienne la jacobine: mais s'agit-il de défendre l'intérêt de l'Etat en Normandie ou s'agit-il de défendre l'intérêt de la Normandie en France ?

870x489_buccio_par_pascal_bonniere_maxppp

Fabienne BUCCIO, préfète de Normandie doit s'entendre avec...

herve-morin-13_5688063

Vous vous doutez bien que nous optons ici pour la seconde question tant il est pour nous évident, au regard du passif de la division normande, que la confusion entre l'intérêt de l'état central parisien et l'intérêt national a finalement été nuisible en Normandie. Donc à la France:

Quel sot serait assez intelligent pour croire que la stérilisation pendant plus de 40 années du potentiel normand dans la division et la nationalisation parisienne a apporté quoique ce soit de bon... à la France?

 

chronique 1

chronique 2

chronique 3

chronique 4