08 octobre 2017

CONFERENCE DE MAURICE FICHET SUR LA LANGUE NORMANDE: La vidéo en ligne sur l'Etoile de Normandie

La littérature normande: dans le loceis de Normaundie itou ! C'est en découvrant, cet été, la belle biographie proposée par Céline Guénolé consacrée au poète et écrivain "patoisant" normand Louis Beuve que l'idée nous est venue de traiter un sujet qui ne l'est qu'assez peu dans notre Normandie pourtant si littéraire et si portée sur les livres et par les livres, à savoir: la présence d'une authentique littérature de qualité en langue régionale normande éditée, imprimée et diffusée depuis le début du XIXe siècle et qui fut pionnière... [Lire la suite]

08 octobre 2017

Jean-Luc LEGER le président du CESER... à rien ?

Le CESER, c'est à dire, le Conseil Economique Social et Environnemental Régional, à quoi sert-il? Sur l'Etoile de Normandie on dira que cela ne sert pas à grand chose surtout ces derniers temps... On dira aussi, histoire de rester positif, que ça sert à obliger des "conseillers" souvent arrivés premiers dans un concours de circonstances pour représenter les corps constitués et institutions de la société civile régionale, à réfléchir à une idée pour laquelle ils n'avaient souvent aucun intérêt avant de siéger au CESER avec les... [Lire la suite]
08 octobre 2017

Restauration d'une seule académie normande: vers un nouveau clochemerle inutile?

L'inquiétude syndicale est vive du côté des personnels des services rectoraux tant à Caen qu'à Rouen suite à l'annonce d'un retour programmé à l'académie de Caen entièrement normande telle qu'elle existait encore en 1960. Il ne s'agit pas, comme cela est dit dans l'article ci-dessous, de créer le périmètre de la "Grande" Normandie mais tout bonnement de retrouver l'unité normande et ses cohérences géographiques pour servir au mieux l'intérêt général des habitants de notre région sur un sujet essentiel pour l'avenir et qui ne donne pas... [Lire la suite]
08 octobre 2017

Pendant que les NORMANDS galèrent dans les trains, on pantoufle GRASSEMENT dans les hautes sphères de la SNCF!

Il n'y a pas qu'un certain Alain LE VERN en son temps (après  2013 et son départ de la demi-région normande qu'il avait eu le malheur de présider...) pour être payé, plutôt très bien, par la SNCF pour y tenir des responsabilités écrasantes, à commencer par choisir la décoration de son bureau ou le dernier fauteuil ergonomique anti escarres nécessaire à la survie d'un "haut dirigeant" qui ne doit surtout pas avoir le vertige lorsqu'arrive le bulletin de son salaire à la fin du mois. Il n'y a donc pas que notre cher LE VERN. Il y... [Lire la suite]