L'acteur Jean ROCHEFORT qui vient de nous quitter aimait les chevaux et la Normandie. Il avait de l'humour. De la distinction et de l'élégance. C'était un dandy qui cultivait précieusement toutes ces qualités qui l'empêchaient d'être trop dans son époque: son flegme laissait venir à lui toute la connerie du monde qui s'évanouissait à son approche comme l'écume se fait absorber par le sable. Jean ROCHEFORT pratiquait aussi bien l'ironie que la lucidité qui sont les vraies armes de l'idéalisme. Le haras de Jean Rochefort qui, parfois, jouait dans des navets pour donner de l'avoine à ses chevaux, est dans les Yvelines, pas si loin d'une Normandie où il se rendait souvent pour y cultiver les amitiés.

On notera aussi que les bobos cinéphiles parisiens n'aiment pas trop Jean Rochefort, cet aristocrate... populaire. Nous, on adore...

27031992-france-jean-7d5b-diaporama

Il y avait bien quelque chose de normand dans ce savoir être et ce savoir vivre que pratiquait Jean ROCHEFORT avec qui nous irions "tous au Paradis"!

https://www.ouest-france.fr/normandie/granville-50400/jean-rochefort-une-scene-de-nous-irons-tous-au-paradis-granville-5305075

jean-rochefort-une-scene-de-nous-irons-tous-au-paradis-granville

Le site de Tendance Ouest rappelle fort opportunément les nombreuses attaches qui liaient Jean Rochefort, ce breton de Nantes, à la Normandie: la passion équestre de ce grand cavalier acteur qui a incarné le personnage de Don Quichotte dans son dernier grand rôle au cinéma, explique cette amitié de Rochefort pour notre région... Ironiquement, cette dernière grande expérience au cinéma pour incarner un cavalier légendaire symbolisant la résistance vaine et inutile de l'idéal chevaleresque devant la marche obstinée du Monde vers la vulgarité, fut une catastrophe pitoyable et douloureuse qui révolta le cavalier Rochefort contre la maltraitance dont fut victime son cheval...

http://www.lefigaro.fr/cinema/2014/09/15/03002-20140915ARTFIG00153-jean-rochefort-je-n-ai-aucune-sympathie-pour-terry-gilliam.php

PHOc94ba502-3cbc-11e4-ac3c-56b5ab25656c-805x453

http://www.tendanceouest.com/actualite-246531-necrologie-jean-rochefort-et-ses-nombreuses-attaches-normandes.html

Le comédien Jean Rochefort est décédé lundi 9 octobre 2017 à l'âge de 87 ans. Passionné d'équitation, il aimait venir en Normandie.

Le comédien français Jean Rochefort est décédé lundi 9 octobre 2017 à 87 ans. La Normandie a souvent appelé ce passionné de cheval et d'équitation.

En 2014, l'acteur était présent à Caen (Calvados) pour commenter les Jeux équestres mondiaux, aux côtés de l'acteur Guillaume Canet. Il aimait également se rendre au pôle international du cheval à Deauville, où sa fille Louise s'entraînait. Il y venait aussi pour suivre des compétitions.

Des attaches dans la Manche

Jean Rochefort avait aussi d'importantes attaches dans la Manche, notamment avec le Normandie Horse Show. L'acteur avait participé à plusieurs éditions au sein du château de Canisy et s'était épris tant du lieu que de la manifestation, "jusqu'à y monter une pièce de théâtre en plein air", se souvient Denis de Kergorlay, le propriétaire.

Jean Rochefort retrouvait dans la Normandie une part de ses origines bretonne. Au moment du tournage du film "Un signe en hiver", il se rendait souvent à Villerville pour rendre visite à son ami, Jean-Paul Belmondo.


 

En 2006, Jean Rochefort accompagnait son fils Julien dans le tournage d'un téléfilm consacré à "Hautot, père et fils" une nouvelle de Guy de MAUPASSANT dans le Pays de Caux à Auffay: Jean incarnait Hautot le père, Julien, Hautot le fils...

AUFFAY (Normandie). Il y a quelques années, France Télévisions s’est lancée dans la production de plusieurs adaptations d’œuvres de Guy de Maupassant.

http://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/quand-jean-rochefort-tournait-avec-son-fils-julien-au-manoir-d-auffay-LJ11096409#

image_content_22757286_20171009153446

Pour donner aux téléfilms une vraie ambiance, la plupart des tournages ont eu lieu en Normandie.

Le téléfilm « Hautot père et fils » ne fait pas exception à cette règle. Il a été tourné en 2006 et diffusé sur la chaîne publique en 2007.

Jean Rochefort tient le rôle du père Hautot. Et son fils Julien joue forcément le rôle du fils Hautot. Une partie du tournage du téléfilm « Hautot père et fils » a été effectué au manoir d’Auffay près de Dieppe (Seine-Maritime).

Jean Rochefort avait fait la promotion du téléfilm sur le plateau de Laurent Ruquier.

Le résumé de l’histoire : Comme souvent, une partie de chasse est organisée non loin de chez Hautot père. Doivent y participer son fils César, monsieur Bermont, le percepteur, et monsieur Mondaru, le notaire. Mais la sortie prend un tour aussi dramatique qu’imprévu : le père Hautot, en partant récupérer une perdrix qu’il venait de toucher, se blesse accidentellement avec son fusil de chasse. Le médecin appelé à son chevet le constate aussitôt, la blessure est très grave. Se sentant mourir, Hautot fait une révélation importante à son fils : il entretient de longue date une liaison secrète avec une jeune couturière. Il demande à César de veiller sur elle après sa mort...


 

Ce vendredi 13 octobre 2017, sur l'antenne matinale de FRANCE INTER, le Normand François MOREL rendait un émouvant hommage à Jean ROCHEFORT sur mer, sur terre et surtout, en l'air. Hommage magnifiquement clos par la mélancolie ironique et musicale du Honfleurais Erik SATIE:

Morel

https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-francois-morel/le-billet-de-francois-morel-13-octobre-2017

Jean Rochefort est mort et je m’y oppose de la façon la plus catégorique.

Je m’inscris en faux, je conteste, je refuse, je m’interpose, je suis prêt à signer toutes les pétitions possibles, à manifester, à défiler dans la rue, à lever des pancartes, à dresser des calicots, à adresser à qui de droits les protestations les plus virulentes, les plus rageuses. Je suis contre la mort de Jean Rochefort.

Je l‘affirme, je l’atteste, je le certifie, je le déclare, je le soutiens :

Jean Rochefort et la mort n’ont rien à faire ensemble

Si, selon certains, c’est le Bon Dieu Lui-même qui aurait pris cette décision unilatérale et sans aucuns pourparlers préalables, force est de constater qu’une fois de plus, la base n’a pas été consultée. En ce qui me concerne, je l’affirme haut et fort : l’alliance de la mort et de Jean Rochefort est une démarche particulièrement funeste, stupide, contre-productive.

Jean Rochefort est drôle, spontané, généreux, la mort est triste, déloyale, égoïste.

La mort est cruelle, Jean Rochefort est malicieux.

La mort est commune, Jean Rochefort est élégant.

La mort endeuille. Jean Rochefort réjouit.

La mort frappe, Jean Rochefort caresse, de sa voix veloutée et rieuse et moqueuse et ironique et finalement bienveillante.

La mort rôde. Jean Rochefort flâne.

La mort est une grande poseuse pompeuse et pontifiante qui ne sied pas à Jean Rochefort. Jean est auguste, grandiose, magistral tant que vous voulez, volontiers lyrique, emphatique quelque fois, solennel jamais. La communion, la déclaration, le jugement, la connerie peuvent être solennels, Jean Rochefort en aucun cas.

ll y a quelques années, j’avais demandé à Jean de prêter sa voix à un spectacle théâtral que je jouais. « Prêter » était le terme exact puisque quand il m’avait reçu, je lui avais apporté une boîte de chocolats. « Je suppose que c’est mon cachet » avait émis Rochefort, impérial et fine mouche. Plusieurs semaines avant l’enregistrement, Je l’avais appelé pour prendre date, il m’avait dit « vous viendrez déjeuner, il y aura du jambon et de la salade. » Plusieurs semaines après, je venais pour l’enregistrement, nous déjeunâmes. Il y avait du jambon et de la salade.

La mort est imprévisible. Jean est tellement inattendu qu’il peut être prévisible au delà du raisonnable

Un jour de tournage en Normandie, tandis que la pluie tombait et que nous nous étions réfugiés sous une tente, en compagnie de Julien Rochefort, comédien et ornithologue, et imitateur hors pair de chants d’oiseaux, nous avions passé tout le temps entre les prises à chanter des chansons. Ce fut une belle après-midi qui n’avait pas besoin d’être ensoleillée pour être joyeuse, une jolie après-midi d’automne avec des éclats de rire comme s’il en pleuvait.

Je le dis, je le répète : Jean Rochefort et la mort n’ont rien à faire ensemble. Vous imagineriez la mort avec un pantalon vert et des chaussures rouges ?

Jean, rassurez-moi : il n’est jamais trop tard pour vous dire qu’on vous aime ?