On en sera tous d'accord... C'était bien elle qui était la plus belle!

Alexane DUBOURG, miss Normandie 2018 aurait pu devenir la veille au soir, Miss FRANCE...

miss-france-2018-miss-normandie-alexane-dubourg_261429_w620

Elle n'a pas été élue...

Au delà de l'anecdote, pour en revenir à notre préoccupation essentielle sur ce site qui est celle de faire renaître et revivre notre Normandie en tant qu'alternative régionale et politique à un modèle français dominant qui donne de sérieux signes de fatigue, les dernières nouvelles de la question régionale normande, nous obligent à poser la question:

Et si, parmi les grands élus de notre région, le désir de Normandie, le plaisir de servir l'intérêt général normand, l'enthousiasme pour le projet normand n'étaient portés que par un certain... Hervé Morin?

Voilà une situation bien inconfortable et difficile pour le premier président de la Normandie qui avoue passer le plus clair de son temps dans sa voiture sur toutes les routes normandes!

C'est clair! Le dernier clochemerle que nous venons de vivre entre Caen et Rouen doit être le... DERNIER !

Et le projet normand, son ambition et sa dynamique actuelle ne sont portés que par l'actuelle majorité régionale et par l'ensemble des agents du conseil régional, majoritairement dévoués au service de l'évidence normande (un cas unique et positif à comparer avec le désolant gâchis humain observable dans les grands machins néo-régionaux issus de la réforme mal fichue de 2014 qui ne pouvait fonctionner qu'en Normandie).

Mais sur la passerelle de commandement du Normandie qui cingle à nouveau fièrement vers les horizons de l'avenir, il n'y a que le commandant Morin... Où sont les autres?

Où sont passés les présidents des cinq départements? Les trois maires et présidents d'agglomération de Caen, Rouen et Le Havre? La préfète de région?

On ne discutera pas ici des responsabilités des uns et des autres dans cette situation: Hervé MORIN est seul à la barre de la Normandie et c'est une situation qu'il ne souhaite certainement pas même si certaines pratiques et certains choix du président normand ont pu contribuer à aggraver cette situation. (il veut aller vite, trop vite, tant il y a d'urgences normandes après plus de quarante années de déclin régional dans le localisme et la division).

Mais le plus grave, à nos yeux n'est pas là: il est dans le constat que les autres grands élus normands n'ont pas encore compris qui leur fallait, au plus vite, changer leurs habitudes! Le temps qui consistait à vivre tranquillement du sien dans un confort localiste en attendant que l'Etat paternaliste s'occupe de votre avenir est révolu. Il s'agit, dorénavant, dans le cadre d'un réseau de coopération solidaire, d'être acteurs et co-producteurs de l'avenir régional.

Le législateur de la loi NOTRe avait prévu, pour cela, la réunion d'une instance ad hoc: la "conférence territoriale de l'action publique" sous la co-présidence du président de région et de la préfète de région. Après deux années de retout à l'unité normande, cette CTAP n'a toujours pas été réunie...

Le projet normand au service d'une région polycentrique et donc, foncièrement "girondine",  implique une nouvelle culture politique: moins verticale, moins infantilisante, moins autoritaire et arbitraire, plus responsable, plus coopérative et responsable, plus démocratique, ouverte sur les acteurs de la société civile normande qui offrent, souvent, une grande qualité d'expertise et qui est, bien souvent, une force de propositions.

Hervé MORIN a donc pris une bonne et sage décision en demandant au collectif des géographes universitaires normands de réfléchir enfin de façon sérieuse à un projet métropolitain normand partagé et équilibré entre Caen, Rouen et Le Havre comme nous vous l'annoncions ici-même dans un billet précédent...

Nous saluons, une nouvelle fois, cette décision.

Ce dimanche 17 décembre 2017, Paris-Normandie nous propose un dossier fort intéressant à lire qui nous permet de sortir par le haut de cette stérile querelle récurrente entre Caen et Rouen sous un titre malheureusement mal choisi: "Rouen, victime de la fusion normande"...

Voici donc l'histoire de trois vieux célibataires endurcis qui cherchent une collocation avec... Miss Normandie:

17-12-2017 16;23;12

17-12-2017 16;25;51