Prenons par exemple la source suivante :

Haropa-Dec2013-Gimage

Haropa annonce une année record

Actu Transport Logistique | publié le : 12.01.2018 | Dernière Mise à jour : 12.01.2018

http://www.actu-transport-logistique.fr/bibliotheque-numerique/ot/2909/actualites/haropa-annonce-une-annee-record-454315.php

L’alliance portuaire qui regroupe Le Havre, Rouen et Paris vient de présenter ses résultats annuels. L’exercice 2017 enregistre une forte croissance des trafics.

Avec tous les trafics en hausse, hormis les vracs solides, Haropa réalise une année exceptionnelle avec 92,64 Mt (+6 %). Pour la première fois, il a traité plus de 3 millions d’EVP à l’import et à l’export, une augmentation de plus de 15 % du trafic conteneurs qui a valu à Nicolas Occis, président de Haropa et DG du port de Rouen, de souligner qu’il s’agit du « meilleur résultat du range-nord européen (ports de Zeebrugge, Anvers, Rotterdam, Bremerhaven et Hambourg, NDLR) en 2017 » lors de la présentation des résultats le 8 janvier. La part de marché des ports de l’axe Seine a ainsi progressé de 1,1 point depuis 2011, passant de 5,86 % à près de 7 % en 2017. Selon les dirigeants de Haropa, le bon bilan s’explique en partie par l’arrivée dès avril 2017 de trois alliances armateuriales (2 M, Ocean Alliance et The Alliance) et la montée en puissance du terminal multimodal du Havre. La plateforme a traité l’an passé 145 000 EVP.

Fluvial en hausse

C’est le marché du roulier qui réalise l’une des plus importantes hausses avec + 18 % à l’importation et l’exportation. Avec + 5 %, le trafic du vrac liquide a bénéficié de la bonne activité des raffineries normandes, réduisant ainsi les importations des produits raffinés. Tiennent également le haut du pavé, les trafics maritimes (+ 19 %) et fluviaux de matériaux de construction (+ 14 %) grâce au dynamisme du BTP et au chantier lancé du Grand Paris qui traite le déblayage en partie par voie d’eau. Ce trafic fluvial devrait encore augmenter durant toute la durée du chantier. Côté céréales, après une très mauvaise campagne 2016-2017, le marché a chuté de 18 % mais devrait se redresser selon les prévisions de l’année en cours. Lors des Assises de la mer en novembre, le Premier ministre, Édouard Philippe, a critiqué le retard des ports français. Les dirigeants de Haropa ont donc souhaité afficher une ambition commerciale, d’innovation, pour rester un « green port », et de développement de services ferroviaires et fluviaux. En 2018, le premier système portuaire français doit lancer une navette ferroviaire vers la Suisse et une nouvelle liaison fluviale intérieure entre Le Havre et Bonneuil-sur-Marne, en région parisienne.

Puis rappelons une certaine déclaration qu'HAROPA préférerait qu'on oublie :

Cruelles statistiques en matière de conteneurs

Normandinamik, Le fil d'actu économique des CCI de Normandie - 15 Février 2007

.../... Malgré ces chiffres médiocres, le directeur du port autonome du Havre Jean-Marc Lacave (*) se refuse à céder à 'la sinistrose'. Il estime que la faible croissance du trafic en 2006 est à relier à des phénomènes conjoncturels comme l'indisponibilité partielle de l'écluse François 1er. A ses yeux, le port est maintenant 'en ordre de marche' pour profiter à plein de l'effet Port 2000 dont les deux premiers postes à quai ont été mis en service en avril dernier. Il table pour 2007 sur une progression de 12 à 15 %, reproductible les années suivantes au fur et à mesure du remplissage du nouveau port. Pour être au rendez-vous de la croissance à venir, l'établissement portuaire va par ailleurs se doter d'une 'feuille de route' qui prévoit de porter la capacité du port à 14 millions d'EVP en 2030. Ce programme très ambitieux revient, ni plus ni moins, à multiplier par sept la capacité actuelle (hors Port 2000) et représente deux fois celle d'Anvers aujourd'hui ! .../...

(*) Jean-Marc Lacave a été directeur général du port du Havre de courant 2000 à courant 2008

Puis voyons d'un peu plus près la fameuse évolution de part de marché des ports du Range Nord européen :

Première constatation :

La part de marché maximum du port du Havre à lui seul dans le Range Nord européen remonte à... 2003 (7,98%) et elle était supérieure à celle de 7% qu'Haropa (Le Havre + Rouen + Paris) se vante de réaliser en 2017...

Deuxième constatation :

La part de marché minimum du port du Havre à lui seul dans le Range Nord européen remonte à... 2011 (5,55%) et, comme par hasard, c'est à partir de cette année-là qu'Haropa (Le Havre + Rouen + Paris) calcule la progression de part de marché...

Troisième constatation :

HAROPA évoque le traitement de plus de 3 millions d'EVP comportant apparemment du trafic maritime et du trafic fluvial... Mais quel est le trafic maritime de conteneurs du port du Havre qui réalise à lui seul près de 96,6 % du trafic de conteneurs de l'ensemble Le Havre + Rouen ? Pour calculer les fameux 7% de part de marché des ports du Range Nord européen, HAROPA se base exactement sur quels trafics de conteneurs : maritimes ? Fluviaux ? Les deux ? Les deux pour certains (Haropa) et seulement les maritimes pour les autres ?

Dernière constatation ( voir tableau et titre) :

La fameuse année exceptionnelle de trafic de conteneurs d'HAROPA ne représente qu'entre... 40 et 60 % de ce qu'elle aurait dû être si les prévisions de M. Lacave et de ses pairs s'étaient réalisées !

Autres constatations possibles pour ceux qui peuvent digérer les tableaux...

Le collabo assigné aux affaires portuaires et ferroviaires