SANS LE FAIRE EXPRES !

La presse continue, au moins jusqu'à la publication des résultats pour l'année 2017 du port de Rotterdam, à commenter ceux des autres ports français et européens.

Dans son édition du 1er février, Le Marin évoque page 22 la situation et les perspectives du port d'Anvers :

 

Procédons à quelques comparaisons :

En fin de premier paragraphe, il est écrit : ... " Les volumes traités à Anvers ont doublé en vingt ans, ..." ...

En effet, entre le trafic de l'année 2017, et celui de l'année 1997 (111,9 Mt), la croissance est de 99,8 % !

Dans le Grand Port Maritime du Havre, entre le trafic de 2017 (72,59 Mt, selon Le Marin du 18/01/18) et celui de l'année 1997 (59,692 Mt), la croissance a été de seulement... 21,6 %, environ 1/5ème de celle du port d'Anvers !...

A droite du premier paragraphe, bien en évidence, il est affiché : " 223,6 millions de tonnes ont été transbordées en 2017 à Anvers, contre 182,8 millions de tonnes il y a dix ans. ", soit une croissance d'environ 22 %.

Dans le Grand Port Maritime du Havre, entre le trafic de 2017 (72,59 Mt, selon Le Marin du 18/01/18) et celui de l'année 2007 (78,828 Mt), la variation a été d'environ... -7,9 % !

Vraiment, si en " 2021, Anvers rencontre un problème structurel de capacité, eu égard au rythme de croissance actuel ", il pourra reprocher à la gouvernance du GPMH d'avoir joué un rôle décisif dans l'aboutissement à cette impasse... Salauds de Havrais, avec leur air de ne pas y toucher !

Un collabo assigné aux affaires ferroviaires et portuaires.