L'hiver est de retour en hiver: rien de plus normal! La neige a fait sa réapparition ainsi que le verglas sur nos routes de campagne. Des flocons doivent tomber ce mardi 6 février 2018 notamment dans le Nord-Cotentin. C'est la raison pour laquelle nous avons sagement décidé de ne pas mettre nos conférenciers devant venir à Caen du Cotentin ou du Pays de Caux sur les routes ce jour...

C'est pourquoi, l'hommage au poète normand de Carteret Marcel DALARUN, mort il y a tout juste un an, et la présentation prévue de la langue cauchoise seront reportés à la séance suivante, Mardi 13 mars 2018 à partir de 18h00 avec l'idée (en cours d'étude) de bénéficier du grand auditorium du musée des beaux arts de Caen au delà de 20h00 pour terminer le séminaire en chansons avec Mait'Gires, alias Jean-Philippe JOLY.

Prenez donc bonne note de la date:

MARDI 13 MARS 2018 à partir 18h00

Auditorium du musée des Beaux arts de Caen, enceinte du château ducal

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

http://www.patrimoine-normand.com/index-fiche-30251.html

Mais que je pouorrais à men leisi
Marchi tréjous tchu pa-dessus tête
Byin d’s euns prêcheraient il est paé byin
Mais i ya ryin qu’oppose à yète
Le cyil et la mé seraient pêquevêchis
Le solé reliserait sauns décessi
Pouor égaluaer la terre entyire

 

Daniel-Bourdeles-et-Marcel-Dalarun-en-plein-travail-d-adaptation-musicale-photo-Remi-Pezeril-


 

https://actu.fr/societe/seine-maritime-le-salon-du-livre-normand-cest-fini-derniere-edition-pres-de-rouen_621850.html

Seine-Maritime. Le salon du livre normand, c’est fini. Dernière édition, près de Rouen

Les 28 et 29 novembre 2015, l'association Le Pucheux organise son 25e... et dernier salon du livre normand à Fontaine-le-Bourg. 24 livres seront présentés par leurs auteurs.

DSC_5717-854x570

Les samedi 28 et dimanche 29 novembre 2015, Fontaine-le-Bourg, au nord de Rouen (Seine-Maritime), accueille la nouvelle édition du Salon du livre normand : 25e… et dernière édition Après 25 ans de bons et loyaux services en faveur de la culture et des traditions normandes, ce rendez-vous s’apprête à tirer sa révérence en beauté. L’association organisatrice, Le Pucheux, continuera d’exister, sous la houlette de son responsable, Denis Ducastel.

Pas de relève

« 25 ans de culture normande en ruralité… C’est rare, ce genre de salon en milieu rural ! » Denis Ducastel, responsable de l’association organisatrice Le Pucheux éprouve une certaine émotion en pensant que cette 25e édition du salon du livre normand sera aussi la dernière.

Il n’y a pas de relève, et nous n’avons pas spécialement cherché à relever. On s’est donné pendant 25 ans, on fatigue un peu », confie-t-il en souriant. Si le Pucheux continuera de promouvoir l’histoire, la langue et les traditions normandes, le salon, lui, mettra, le 29 novembre 2015, un point final à son chapitre.

Le Normand n’est pas un patois

Le régionalisme normand est au cœur de cette entreprise culturelle qui vise à préserver la mémoire de la Normandie. Par salon du livre normand, il ne faut pas entendre salon des auteurs normands, mais bien salon des livres consacrés à la Normandie.  « Il y a les éditeurs normands, mais je reçois aussi, par l’intermédiaire de l’Armitière, des livres d’éditeurs nationaux qui parlent de la Normandie, explique le responsable. Nous avons aussi un espace consacré aux livres normands anciens, ce qui plaît beaucoup au public. Très tôt, les collectionneurs sont là, comme pour une foire à tout ! »
Le salon met aussi à l’honneur la langue normande, que Denis Ducastel ne veut surtout pas qu’on appelle patois. « Le normand n’est pas un français déformé ! C’est une langue latine, avec des apports germaniques et vikings ». Le normand est une vraie langue, qui admet des variantes — le cauchois, par exemple. Et Denis Ducastel, qui reprend les ateliers d’écritures de l’Université rurale du cauchois, est intarissable sur cette langue. Le Salon la mettra à l’honneur, à travers notamment la conférence de Gilles Mauger, samedi 28 novembre 2015, à 17 h 30 : L’apport du vocabulaire normand dans la langue anglaise. « Par exemple, le mot pocket, qui désigne une poche, en anglais. Ce mot vient du normand pouquette, qui vient lui-même de pouque. Une pouque, en normand, c’est un sac en toile de jute. Une pouquette, c’est une petite pouque, donc une poche. Les Anglais ont repris le mot ». La conférence de Gilles Mauger s’annonce passionnante, tout comme la rencontre avec les auteurs qui font vivre la particularité normande sur un stand décoré en fonction du thème du livre de l’auteur.

Les auteurs présents

Seront présents au Salon :

Alain Alexandre et Stéphane Cauchois, William H. Appleton, Jean Avenel, Laure Banse, Françoise Bottois, Denis Brillet, Jean Calbrix, Ceka, Séverine Courard et Pierre Duménil, Cécile Delile, Carole Duplessis-Rousée, Lionel Godefroy, Pierre-Yves Gien, Françoise Lemaître, Paul Le Trévier, Anne Marchand, Gilles Mauger, Guy Pessiot, Yves Prud’homme, Cécile-Anne Sibout, Yoland Simon, Gérard et Danielle Sorel. Invités d’honneur : Michel Bussi et Michel de Decker.

Jean-Marc Donnaes

  • Infos pratiques :
    Salon du livre normand, salle des Tourelles, à Fontaine-le-Bourg (Seine-Maritime).
    Samedi 28 novembre 2015, conférence à 17h30.
    Dimanche 29 novembre 2015, de 10h à 18h, Salon du livre normand
    Entrée libre

Mait'Gires, Gaumbe dé boués...

https://www.youtube.com/watch?v=PWQ8z2XKayo

 

produit-4


 

Commentaire de Florestan:

Sophie Gaugain, 1ère vice-présidente de la région Normandie et, par ailleurs, maire de Dozulé nous a récemment confirmé son intérêt et son soutien pour la langue normande, sa transmission et son développement en Normandie. Elle souhaite organiser une nouvelle édition du salon du livre normand de Dozulé au mois de mai prochain. Vous êtes invités à vous y rendre.