Le Fonds Régional d'Art Contemporain de Normandie va prochainement ouvrir dans les anciens bâtiments d'un ancien couvent du XVIIe siècle de Caen qui a échappé, en partie, aux bombes de 1944: on espère que les Mânes pieuses des anciennes Visitandines donneront enfin un peu de sens à ce qui prétend ne pas en avoir tout en prétendant critiquer le fait fondamental qu'il puisse y avoir du sens.

Résultat de recherche d'images pour "frac normandie caen"

Et n'allez donc pas croire que l'art contemporain relève d'une branlette intellectuelle comptant pour rien car cet art dit "contemporain" ou plutôt "temporain" trop souvent "con" joue un rôle excessivement important pour notre époque... Puisqu'il a comme première utilité de permettre à quelques ploutocrates sans vergogne de ne pas payer les impôts qu'ils doivent. Cet activité contemporaine (l'époque est à la spéculation financière générale) n'a donc qu'un lointain rapport avec les pratiques artistiques dignes de ce nom et un rapport encore plus lointain avec la Normandie.

Et ce n'est pas nous qui le disons. C'est la journaliste critique d'art Nicole Estérolle ("ABC de l'art contemporain" 2017)  qui témoigne ainsi d'une visite quasi incongrue au FRAC de Basse-Normandie, un petit local mystérieux caché au fond du parc de l'abbaye aux Dames de Caen...

 

Edifiant!

Nous publions donc, la lettre ouverte de Philippe Fouche-Saillenfest conseiller régional et l'un des administrateurs du FRAC Normandie en forme de coup de gueule que nous partagerons totalement.

Et que l'on ne nous dise pas que nous soutenons par cette publication le Front National (puisque M. Souche-Saillenfest est conseiller régional frontiste) car nous serions contraints de rappeler à ceux qui pourraient nous le reprocher qu'une dictature totalitaire se définit par:

  • Un contrôle permanent et général des populations
  • Une chasse aux sorcières et la répression de toute liberté de pensée et de conscience
  • Une propagande de tous les instants et un art officiel

Contentons-nous de juger et d'apprécier ce qui est dénoncé ci-dessous: cela relève simplement du bon sens!