La langue normande nous permet de faire rimer avec beaucoup d'humour et de sens la beauté et la vie: le "biau" et le "bio"... Or il est à craindre que cette évidence manque au cerveau de Monsieur Stéphane TRAVERT et c'est bien dommage!

Comme nous vous l'avions annoncé, le déjeuner au sommet entre Emmanuel Macron et Hervé Morin (avec une vingtaine de personnes autour de la table) a eu lieu ce matin, au salon de l'Agriculture de Paris dont l'édition 2018 ouvrait ses portes aujourd'hui:

http://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/morin-prend-le-petit-dejeuner-avec-macron-avant-de-visiter-la-salon-de-l-agriculture-LB12314960

image_content_23345535_20180224084256

Il est probable que ce petit déjeuner officiel entre le président de la République et le président de la Normandie était "biau" dans le sens que les produits qui sont sur la table pour le palais des princes sont toujours bons sinon "bio"...

Mais ont-ils évoqué l'avenir de l'association Bio Normandie fédérant la filière de l'agriculture biologique de Normandie qui est contrainte au redressement judiciaire parce que Messieurs Travert et Macron (l'Etat) viennent de lui retirer la subvention de 200000 euros qui permettait à cette association de faire son travail indispensable d'accompagnement des exploitants agricoles, de plus en plus en nombreux, qui choisissent la filière de la qualité normande biologique?

logo

http://www.bio-normandie.org/lundi-26-fevrier-assemblee-generale-extraordinaire-dabn/