24 février 2018

L'Etoile de Normandie apporte son SOUTIEN à Jean-Marc PITTE journaliste normand trop impertinent pour rester en poste

Il n'y a pas qu'en Turquie où la liberté de la presse peut être menacée: en Normandie aussi lorsqu'on est un journaliste trop curieux et trop consciencieux dans la recherche de la vérité, trop impertinent aussi, trop "fouille merde" comme disent les barons locaux qui ne veulent pas voir leurs frasques exposés en public au risque de l'avanie populaire et citoyenne. C'est pour n'avoir pas respecté les us et coutumes du journalisme de connivence ( le "off" qui doit rester "off") que Jean-Marc PITTE vient d'être licencié de la rédaction... [Lire la suite]

24 février 2018

OUEST FRANCE EST LE BAROMETRE DE LA ZIZANIE NORMANDE

"Poule d'Eau" qui réalise de façon parfaitement bénévole et quotidienne notre revue de presse pour la rédaction de l'Etoile de Normandie nous a envoyé cette nuit (24 février 2018) la capture d'écran suivante: Ouest-France ventilateur de la merde normande comme d'autres font de l'épandage de lisier sur leurs terres est donc confirmé...
Posté par Collectif BEN à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 février 2018

SALON de l'AGRICULTURE: le petit déjeuner normand était-il BIAU/BIO?

La langue normande nous permet de faire rimer avec beaucoup d'humour et de sens la beauté et la vie: le "biau" et le "bio"... Or il est à craindre que cette évidence manque au cerveau de Monsieur Stéphane TRAVERT et c'est bien dommage! Comme nous vous l'avions annoncé, le déjeuner au sommet entre Emmanuel Macron et Hervé Morin (avec une vingtaine de personnes autour de la table) a eu lieu ce matin, au salon de l'Agriculture de Paris dont l'édition 2018 ouvrait ses portes aujourd'hui: ... [Lire la suite]
24 février 2018

SALON DE L'AGRICULTURE et NORMANDIE POUR LA PAIX: LA RENCONTRE AU SOMMET...

Nous venons de l'apprendre: ce 24 février 2018 (quelques heures après la rédaction de ce billet), à l'occasion de l'inauguration du pavillon de la Normandie sur le salon international de l'Agriculture de Paris, Hervé MORIN et Emmanuel MACRON vont prendre, ensemble, un petit déjeuner sur le stand normand: autour d'un bon bol de lait chaud, ces deux-là auront bien des choses à se dire, tant la liste des facheries essentielles est longue... A l'avenant: Recul historique de la décentralisation avec de nouvelles baisses de financement.... [Lire la suite]