17 février 2018

La Normandie naura pas de TGV... TANT MIEUX!

En revanche, alors que le modèle du TGV/LGV qui taquine l'avion à 350 km/h au ras des pâquerettes pour transporter 500000 cols blancs par an entre Paris et une métropole régionale est en train de foncer tout droit dans le mur de la dette en faisant exploser la SNCF, le moment est en train de venir, enfin, de pouvoir acclimater en France le modèle ferroviaire européen qui est de faire rouler un train intercités RER cadencé à 250 km/h pour desservir un réseau de villes en taquinant l'automobile... Et la région française la mieux placée... [Lire la suite]

16 février 2018

A quoi doit servir le FRAC NORMANDIE ? A promouvoir les artistes normands ou à balancer notre FRIC par les fenêtres?

Le Fonds Régional d'Art Contemporain de Normandie va prochainement ouvrir dans les anciens bâtiments d'un ancien couvent du XVIIe siècle de Caen qui a échappé, en partie, aux bombes de 1944: on espère que les Mânes pieuses des anciennes Visitandines donneront enfin un peu de sens à ce qui prétend ne pas en avoir tout en prétendant critiquer le fait fondamental qu'il puisse y avoir du sens. Et n'allez donc pas croire que l'art contemporain relève d'une branlette intellectuelle comptant pour rien car cet art dit "contemporain" ou... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 15:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 février 2018

500 m² d'UNITE NORMANDE au salon international de l'Agriculture de PARIS

La Normandie doit, plus que jamais, mettre en valeur ses "avantages comparatifs" pour le coup... incomparables: Parmi ceux-ci, la qualité agro-alimentaire fondée sur un secteur agricole puissant innovant pour le XXIe siècle. Concrètement, cela veut dire que l'ensemble de la filière agro-alimentaire normande a le devoir d'expérimenter pour la France le basculement total de la quantité vers la très haute qualité sinon le luxe alimentaire pour un marché devenu mondial. Le marché de niche du luxe se porte très bien pour les cosmétiques,... [Lire la suite]
16 février 2018

La réunification a sauvé 5643 EMPLOIS NORMANDS...

L'unité normande ce n'est pas le retour à la féodalité. C'est avant tout une unité d'action régionale pour garantir et développer les emplois des Normands dans les entreprises normandes. Que dire d'autre? https://www.normandie.fr/visite-de-la-societe-i-metal-saint-laurent-de-brevedent?utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_campaign=normandirect87 Visite de la société I-Metal à Saint Laurent de Brèvedent Le 15 février 2018 Hervé Morin s’est rendu aujourd’hui, à Saint Laurent de Brèvedent (76), dans les locaux... [Lire la suite]
16 février 2018

COUR D'APPEL: Les avocats rouennais REFUSENT LA FUSION et refusent d'alimenter le feu du CLOCHEMERLE contre CAEN

Certains clochemerleux rouennais accusent l'Etoile de Normandie de militer pour une unité normande vue depuis Caen. Vue depuis quand? Depuis 2004 alors que tout le monde s'en foutait de l'unité normande! Voilà notre réponse! Et pour se sortir des faux débats et des postures politiciennes médiocres qui mettent en danger le projet normand, il faut prendre connaissance des arguments des uns et des autres: aussi, nous vous proposons de prendre connaissance, avec précision, de la position des avocats du barreau de Rouen qui ont quelques... [Lire la suite]
15 février 2018

L'Etat abandonne la SNCF qui abandonne la Normandie qui va devoir se débrouiller... SEULE!

Après la présentation, la semaine passée, du rapport DURON à l'issue du conseil d'orientation des infrastructures qui préconisait un report dans le temps de certains grands projets (dont celui de la LNPN), l'abandon du réseau ferroviaire sous utilisé et la promotion de la route pour la mobilité quotidienne, voici venir, comme un effet ciseau, la seconde lame du rapport SPINETTA présenté ce 15 février 2018 au Premier ministre que l'on pourrait résumer en trois points: 1) Recentrer le réseau ferré et son trafic pertinent, rentable sur... [Lire la suite]

14 février 2018

CLOCHEMERLE: Le collectif "Nous sommes Guillaume" revient et se mobilise pour une métropole normande CAEN ROUEN LE HAVRE

Le clochemerle attisé entre Caen et Rouen nous agace. Il agace aussi le président de région. Mais nous venons d'apprendre qu'il agaçait tout autant le collectif caennais et normand "Nous sommes Guillaume" qui fut actif dans le courant de l'année 2015 pour veiller à ce que nous ayons un retour à l'unité normande dans l'équilibre et la justice a décidé de se réveiller pour repartir à l'action. Ce clochemerle CAEN vs ROUEN est un poison! Et son retour résulte d'un calcul bassement politicien consistant à mettre en difficulté Hervé... [Lire la suite]
14 février 2018

ROUEN NORMANDY INVEST a commandé un sondage national sur l'IMAGE DE ROUEN. Et les résultats sont ... LOCALISTES!

Et le localisme renvoie à une certaine médiocrité, un certain manque d'ambition, une image "floue" (jetons un voile pudique...). Une fois de plus, on aura à l'esprit la leçon de Bossuet: "Dieu se rit des Hommes qui se plaignent des effets dont ils chérissent les causes"... Nouvelle illustration rouennaise de cette grande maxime morale: Voir, ci-après, la publicité diffusée par "Rouen Normandy Invest" autour de la publication des résultats d'une étude nationale sur l'image de Rouen au Kindarena le 13 février 2018: on remarquera qu'il... [Lire la suite]
13 février 2018

UNIVERSITES NORMANDES: FEDERER AU LIEU DE FUSIONNER

L'Etoile de Normandie, le webzine de l'unité normande depuis 2004 et militant en conséquence depuis cette date pour la réunification de la Normandie et pour les fusions indispensables à mettre en oeuvre pour rétablir cette unité normande, n'est pas favorable au principe de fusionner pour fusionner: car on voit bien le piège où cette posture peut nous mener. La fusion pour fusionner, la "fusionnite" est le mauvais carburant d'un clochemerle entre Caen et Rouen que d'authentiques ennemis de l'idée normande ou plus médiocrement, des... [Lire la suite]
13 février 2018

La NORMANDIE est un ENJEU NATIONAL pour le GRAND PARIS: le dire avant mars 2018 SVP!

La question du Grand Paris va bientôt arriver dans l'agenda des grands médias: on entend déjà au loin battre le tambour. Et ça fait longtemps qu'on l'entend battre... La conférence territoriale tant attendue, prévue en octobre dernier, est repoussée à mars 2018. Les hérauts de l'Elysée vont bientôt distribuer la pâtée prête à être digérée aux gros chiens médiatiques qui vont aboyer ensemble: "Grand Paris, Grand Paris, Grand Paris". Le sujet va tourner en boucle dans tous les grands médias quelques jours durant avant de pouvoir passer... [Lire la suite]