Ce n'est pas la première fois que nous avons à constater que les pages "Normandie" de l'édition quotidienne de Ouest-France, un journal entièrement fabriqué à Rennes servent de dépotoir à des articles qui n'ont rien à y faire.

Ou plutôt si! Des articles mettant systématiquement la Bretagne en valeur dans les pages normandes sur les sujets les plus sensibles de ce qui convient d'appeler l'image régionale, le rayonnement régional, voire une certaine forme de souveraineté régionale...

Dernier exemple relevé pour s'en convaincre dans l'édition du 2 mars 2018 de Ouest-France (édition caennaise) sur le sujet sensible de la banque régionale: à lire les deux articles qui suivent l'un après l'autre (nous n'avons pas changé la mise en page) on a l'impression d'une Normandie bancaire agie par des Bretons très entreprenants qui ne cherchent même pas à conquérir une place bancaire normande qui, visiblement, n'existe toujours pas... Dumoins, dans les pages "Normandie" de Ouest-France squatté par les Bretons. Normal! Ouest-France est un journal régional breton où la Normandie ne dispose que d'un strapontin inconfortable.

03-03-2018 14;03;32


Passons du strapontin normand à la carpette mancelle, angevine, ligérienne...

Barreau, notre correspondant normand en Anjou nous a fait parvenir le message ci-dessous qui nous invite à imaginer ce que la Basse-Normandie aurait pu devenir si la Normandie n'avait pas été réunifiée: une carpette bretonne!

Bonjour, vous trouverez scanné en P.J un prospectus édifiant qu'un ami a reçu dans sa boite aux lettre de la part d'une société de camping-cars qui fait ses portes ouvertes.
Cette société appartient au groupe Guinut qui a son siège entre Angers et Cholet et possède des agences à Chartres, le Mans, Tours, Angers, la Roche sur Yon et Nantes. Cela donne une idée de l'influence des Bretons sur ces régions Pays de la Loire et Centre-Val de Loire qui ne sont que de vastes carpettes pour Bretons !!! Cela est méprisant mais ici ils sont prêts à tout accepter...

portes ouvertes camping-car page 1 001

portes ouvertes camping-car page 4 001

Un autre message envoyé par Barreau mérite qu'on s'y attarde puisqu'il s'agit d'un autre sujet stratégique pour l'avenir d'une Normandie plus agie qu'agissante. Après la banque, voici l'enjeu du financement des infrastructures de transports qui font si cruellement défaut à une Normandie toujours enclavée, notamment dans le domaine ferroviaire:

Le Maire d'Angers qui prend la place de Philippe Duron à la tête de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France.Ce personnage qui revendique avoir sa patrie "Anjou" au coeur à néanmoins du sang breton dans ses veines, comme beaucoup ici d'ailleurs. Ce qui explique la servilité des autochtones envers nos ennemis préférés !!! On va voir si la Normandie va être bien servie, cela ne pourra être pire qu'avec Duron le normand...

Commentaire de Florestan:
Christophe Béchu, maire d'Angers devient le président de l'agence de financement des infrastructures de transport de France... sans financements! Osera t-il leur dire:
I WANT MY MONEY BACK!

bonnets rouges