Au début de la semaine, la Merveille de l'Occident se retrouvait entièrement entourée par la mer à l'occasion des premières grandes marées de l'année 2018 avec un coefficient de 108 le dimanche 4 mars dernier... Les touristes et badauds venus de tout l'Ouest ont admiré le spectacle avec une météo de fin d'hiver plutôt clémente: le Couesnon autrefois si fou au point de mettre le Mont St Michel en Normandie, était bien sage.

Cependant, ce beau spectacle marin a un inconvénient: c'est qu'en se retirant le flot laisse sur le pavé une pellicule de vase grise qu'on appelle ici dans la baie, la tangue, merveilleux produit naturel (utilisé en thalassothérapie à Saint Malo) mais qui s'avère glissante à l'entrée de la cale du Mont Saint Michel.

Alors, un autre spectacle tout aussi pittoresque que celui des grandes marées s'observe dans la barbacane d'entrée du Mont: le tango de la serpillère sur la tangue qui fait la joie des petits et des grands... Une belle idée pour revisiter nos Fest noz?

28829450_10204064564772119_1045872827_n


 Commettre ici un pastiche d'article de Ouest-France n'étant pas suffisant, vous trouverez ci-après le texte de la lettre qui part au courrier le 12 mars 2018 à destination de la mairie du Mont St Michel située à l'étage au dessus de la porte du Roy.

Nous vous invitons à envoyer vos protestations normandes à l'adresse citée en référence...

 

A l'attention de Monsieur,

Yann GALTON, maire de la commune du Mont Saint Michel (Manche, Normandie, France)

BP 20 boulevard de la Porte du Roy

50170 Le Mont Saint Michel

 

Objet: pavoisement "officiel" non respectueux des usages à l'entrée du Mont Saint Michel

 

Caen, le 11 mars 2018

Monsieur le maire,

Un lecteur attentif de notre webzine "Etoile de Normandie" nous a fait parvenir une photo prise pendant les dernières vacances d'hiver de la cale d'entrée du Mont Saint Michel avec son pavoisement officiel dont la mise en place ne dépend que des décisions de votre conseil municipal.

 Au niveau de la porte du Roy, siège de votre municipalité, sur l'un des deux mâts situés plus avant au niveau de la barbacane d'entrée, on observe la présence d'un drapeau qui pourra paraître incongru à tout visiteur connaissant et respectant l'histoire de ce haut lieu de la Normandie.

 Nous n'en dirons pas davantage afin d'éviter d'inutiles polémiques et nous laisserons à d'autres la besogne d'avoir à justifier un chauvinisme régional qui paraît plus acceptable sur une rive du Couesnon que sur une autre.

 Aussi nous préférons plutôt vous interpeler sur les deux réalités objectives qui suivent avec l'idée toujours à l'esprit de défendre et de valoriser au mieux l'intérêt général de la Normandie dont le Mont Saint Michel est le fleuron:

 Nous vous demandons d'établir, dans les plus brefs délais, un pavoisement officiel au Mt St Michel suivant les règles d'usage, à savoir:

1) Le drapeau européen (absent!) alors que l'Europe a abondamment financé le projet de rétablissement du caractère maritime du Mont.

2) Le drapeau de la région où se trouve votre commune. (Il y en a un de trop...)

3) Le drapeau tricolore de la République Française (qui est normalement en place).

Si ce pavoisement de "complaisance" doit être considéré comme la conséquence du fait que l'aéroport de Pleurtuit- Dinard souhaite devenir celui du Mont St Michel avec le logo de votre commune, vous devez entendre ceux qui pourraient vous reprocher de vendre l'image du Mont St Michel intrinsèquement attaché à l'identité de la Normandie à ceux qui, dans une région voisine, ont intérêt à exploiter au mieux les flux touristiques générés par la "Merveille de l'Occident".

 Bien entendu, nous ne considérons pas que la Normandie soit une île et des coopérations utiles et équilibrées doivent être recherchées avec les collectivités territoriales voisines de la région Normandie, du département de la Manche et de la nouvelle communauté d'agglomération qui permet, très justement, de reconstituer le pays normand de l'Avranchin, authentique pays du Mont St Michel...

 Mais ces coopérations avec nos voisins, notamment Bretons, ne doivent pas se faire à n'importe quel prix: c'est, par exemple, une bonne idée que l'aéroport de Pleurtuit-Dinard puisse devenir celui du Mont St Michel pour renforcer la desserte aérienne d'une grande destination touristique. Mais une meilleure idée serait d'ouvrir, aussi, le conseil d'administration de cet aéroport aux élus normands concernés.

 Nous espérons que vous y avez pensé et que c'est en projet, car on a trop vu par le passé de soi-disant coopérations avec nos "amis et voisins" Bretons qui n'en étaient pas. A l'avenant:

Au nom d'une coopération touristique entre les départements de la Manche et de l'Ille-et-Vilaine, nous avons subi une exposition de valorisation de la Bretagne incrustée des années durant sur l'aire de service de Gouvets sur l'A84 avant Villedieu les Poêles sans aucune contrepartie pour valoriser la Normandie en Bretagne (à la hauteur de l'échangeur avec la voie rapide St Malo/ Rennes: l'aire de service ne fut jamais construite...)

La circulation aller/ retour de tous les TER circulant sur la ligne SNCF Caen / Rennes à la seule charge financière du conseil régional de l'ex Basse-Normandie! Heureusement qu'Hervé Morin a mis fin à cet abus de nos chers amis et voisins Bretons.

La coopération parfaitement déséquilibrée entre l'ex Basse-Normandie et la Bretagne au sein d'un pôle Mer... Bretagne entièrement piloté par la Bretagne comme son nom l'indique avec siphonnage des bonnes idées normandes en matière de recherches scientifiques appliquées marines...
La publication d'une carte touristique de la Bretagne sur le site du CRT de cette région montrant un pays de "la baie du Mont St Michel" établi de Saint-Malo à Granville et intégré à la Bretagne.

 Un manuel scolaire d'histoire-géographie qui met le Mont St Michel en Ille-et-Vilaine.

 Une émission grand public de la chaîne TV publique brésilienne qui met le Mont où vous savez... C'est à dire en Bretagne.

Vous le savez fort bien, il est habile de jouer de la confusion entre le Mont St Michel qui est objectivement en Normandie et qui est le joyau de notre région et la baie du Mont St Michel, heureusement partagée entre Bretons et Normands: les enjeux d'une géopolitique touristique qu'il faut prendre au sérieux (les Bretons la prennent plus au sérieux que vous) devraient conduire votre action pour valoriser le Mont Saint Michel et son rayonnement pour le bien de touristes-pélerins qui seraient très déçus d'apprendre qu'on les prend pour des imbéciles en entretenant des confusions inutiles sauf pour quelques marchands du temple...

 Bien cordialement, avec mes meilleures salutations normandes,

NB: une copie de ce courrier est envoyée à M. David Nicolas, maire d'Avranches et président de la communauté d'agglomération du Pays du Mont Saint Michel et à M. Hervé Morin président de la Normandie et président du syndicat mixte du Mont Saint Michel.


 

Bien entendu, on ne verra jamais ça sur les remparts du château de Saint-Malo dont le plus célèbre des corsaires, Charles-Robert de Surcouf (1773 - 1827) avait, comme son nom l'indique, des racines normandes:

ATTENTION !

PHOTOMONTAGE CHAUVIN A LA MODE DE BRETAGNE...

drapeau

Pavoisement qui serait d'autant plus inopportun que l'on sait les Malouins fiers, à juste titre de leur ville et de son histoire:

102570277_o


 

Commentaire de Florestan:

Nous n'avons rien, bien entendu, contre la Bretagne et les Bretons. On rappelle simplement ici que le respect ne se respecte et ne s'établit que dans l'équité, la réciprocité et la reconnaissance mutuelle: cela commence, d'ailleurs, par le respect de soi-même pour, qu'ensuite, le respect puisse venir aussi d'autrui.

Ainsi, si certains Bretons chauvins croient pouvoir mieux se connaître en donnant un coup pied au cul d'un Normou qui baisse son pantalon ou son pavillon, c'est une pitié qui met en berne, d'une manière générale, le pavillon de l'idée régionale de chaque côté du Couesnon...