A l'initiative de la CGT Dockers qui démontre ainsi qu'elle est capable de proposer autre chose qu'un feu de palettes sur un rond-point, une journée de réflexion citoyenne et d'expertise ouverte à tous sur l'avenir du grand port maritime du Havre nous est proposée le lundi 26 mars 2018 au Art sport café, à partir de 13h30 au 8 rue Marcel Toulouzan dans le quartier portuaire de l'Eure, non loin du boulevard Jules Durand...

https://actu.fr/normandie/havre_76351/cgt-debat-public-organisation-port-performance-economique-sociale-environnementale_15945681.html

Au Havre, un débat public pour questionner l’avenir économique, social et environnemental du port

La CGT organise, lundi 26 mars 2018, un débat public autour du thème « Quelle organisation du Port du Havre pour gagner la performance économique, sociale et environnementale ? »

portiques-chargement-port-2000-havre-vgodquin-854x641

Quel avenir pour le port du Havre (Seine-Maritime) ? Le syndicat CGT des agents portuaires organise un débat public, lundi 26 mars 2018, autour de la question suivante : « Quelle organisation du port havrais pour gagner la performance économique, sociale et environnementale, dans l’intérêt général ? »  

LIRE AUSSI : Une cellule spécifique des douanes du Havre traque les containers suspects avant leur arrivée au port

Quatre tables rondes

Le débat sera rythmé par quatre tables rondes, d’une durée de 45 minutes chacune, animées par une flopée d’intervenants. Au programme : 

  • « Pourquoi un tel développement du trafic maritime dans les échanges internationaux ? » :

Autour de la table, une sociologue, un marin, ou encore un portuaire aborderont l’évolution du trafic mondial notamment vers l’Europe et Le Havre, la place des pavillons français et des contrôles douaniers, les techniques de  chargement et de déchargement, etc.

  • « Quelle est la place du Havre et d’Haropa (l’entité gestionnaire des ports du Havre, de Rouen et de Paris, ndlr) dans ce contexte international, et quelles sont les conditions de leur développement ? » :

Un géographe, une association écolo ou encore des élus de Seine-Maritime mettront en parallèle le port du Havre avec ses grands concurrents européens : les ports de Rotterdam (Pays-Bas), d’Anvers (Belgique) et d’Hambourg (Allemagne).

LIRE AUSSI : Au Havre, la ministre des Transports Élisabeth Borne prend le pouls du monde portuaire

  • « Quels sont les moyens d’évacuation des marchandises, nécessaires au développement du Havre et d’Haropa ? » : 

Réalité et perspectives d’évolutions des liaisons ferroviaires, maritimes et fluviales au départ du port du Havre. S’exprimeront un économiste, un élu d’Île-de-France ou encore un agent du fret SNCF.

  • Agents portuaires et dockers concluront les échanges en apportant leurs propositions pour améliorer les performances sociales, environnementales et économiques du port du Havre : 

Ils confronteront leurs idées avec celles d’un membre du Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser), d’un élu de Seine-Maritime ou encore d’un membre de l’Union interfédérale des transports (UIT). 

LIRE AUSSI : EN IMAGES. Assises de la mer : la capitainerie, porte d’entrée du port du Havre

Infos pratiques.
Débat public organisé lundi 26 mars 2018, de 13h30 à 17h30, au Art’Sport Café (8 Rue Marcel Toulouzan, au Havre).
Pour  chaque table ronde : 5 minutes de diaporama ou film introductif, 25 minutes de prise de parole des intervenants, et 15 minutes de débat avec la salle.
Entrée libre et gratuite.


 

Commentaire de Florestan:

Deux questions essentiellse doivent être abordées:

1) Comment faire en sorte de faire autre chose que le corridor actuel "tout-en-camion" entre un terminal havrais et un terminus parisien? (Transformer le port du Havre en véritable "hub" logistique où il ne s'agit plus d'évacuer au plus vite les marchandises mais d'ouvrir les conteneurs pour apporter une valeur ajoutée locale aux marchandises. Achever le désenclavement ferroviaire et fluvial du port du Havre).

2) Comment instaurer une gouvernance plus locale, plus démocratique, plus efficace, plus pragmatique pour le port du Havre, à l'instar du modèle "hanséatique" pratiqué par les grands ports de la Rangée nord-européenne? (Sortir le port du Havre d'un jacobinisme techno à la française qui est inefficace quant aux réalités de l'économie maritime et logistique).