1009072-Charlotte_Corday

Caen met Charlotte Corday à l’honneur dans une exposition inédite

À l'occasion du 250e anniversaire de la naissance de Charlotte Corday, la Ville de Caen organise une exposition inédite à la salle du scriptorium de l'Hôtel de Ville.

Que connait-on vraiment de Charlotte Corday ? Pas grand-chose, excepté qu’elle a assassiné le député Montagnard Jean-Paul Marat dans sa baignoire…. Et c’est bien là que l’exposition organisée par la Ville de Caen prend tout son sens. Pour le commissaire de l’exposition Patrick Nicolle : 

Le temps est venu d’une juste mémoire de Charlotte Corday.

Une exposition inédite

Pour cette première exposition sur « l’Amazone de la Révolution », la Ville a fait les choses en grand.

Des oeuvres en provenance de plusieurs musées mais encore jamais exposées à Caen seront présentes. On pourra notamment y observer la sculpture « Un coeur pur », de Philippe Borderieux, une oeuvre spécialement créée pour l’événement.

LIRE AUSSI : Avant de fermer définitivement ses portes, le P’tit Lieu propose ses dernières expos.

Avant d’assassiner Marat, Charlotte Corday, de son vrai nom Marie Anne Charlotte de Corday d’Armont, était une enfant passionnée de littérature qui a reçu son éducation à l’Abbaye aux Dames de Caen. Originaire du pays d’Auge, elle a rejoint Caen à l’âge de 9 ans avec sa famille.

Cette exposition inédite veut faire changer le regard sur cette enfant de la région. Pour découvrir ou redécouvrir l’histoire de Charlotte Corday, vous avez jusqu’au 15 mai prochain.

Pratique : Du lundi au jeudi : 9 h – 17 h 30. Le vendredi : 9 h – 16 h 30. Les week-ends et jours fériés : 10 h – 13 h / 14 h – 17 h 30. Entrée : 4 € / Gratuit pour les mineurs, les demandeurs d’emploi et les Caennais.


 Charlotte Corday, une amazone de la Révolution

25-15 Mars-Mai Du dimanche 25 mars 2018 au mardi 15 mai 2018 Conférence / Exposition / Théâtre / Visite Tarif de base: 4,00€ Hôtel de ville

Le 250e anniversaire de la naissance de Charlotte Corday est célébré en 2018 dans les deux abbayes caennaises. L’Hôtel de Ville ouvre ce cycle événementiel avec l’exposition "Charlotte Corday, une amazone de la Révolution".

Que sait-on au fond de Charlotte Corday, sinon qu'elle a assassiné Marat dans sa baignoire ? Peu de choses en vérité. Le personnage est intéressant à plus d'un titre et incarne toute une époque, ce beau siècle des Lumières dont Charlotte est fille.

Née dans une famille de petite noblesse désargentée du Pays d'Auge, Charlotte arrive à Caen dès l'âge de 9 ans avec sa famille. Après la mort de sa mère, elle se retrouve à l'Abbaye aux Dames avec sa sœur et y reçoit une bonne éducation, celle que l'on dispensait alors dans les abbayes royales aux jeunes filles de la noblesse pauvre. Mais Charlotte est curieuse et dévore les ouvrages de la bibliothèque de l'abbaye, Plutarque bien sûr, mais aussi le théâtre de Corneille son aïeul en ligne directe, les philosophes Voltaire, Rousseau et ce cher Abbé de Raynal qu'elle adore…

Aux yeux de la pure et tendre Charlotte, Marat incarne le mal absolu. Elle a lu dans L'Ami du peuple ses appels répétés au meurtre de masse et décide d'éliminer "le plus vil des scélérats, Marat, dont le nom seul présente l'image de tous les crimes", espérant que son geste en entraînera d'autres…

C'est ainsi qu'à l'aube de ses 25 ans, Charlotte Corday se rend à Paris qu'elle ne connaît pas, se procure un couteau dans les galeries du Palais Royal et se rend chez Marat où elle finit par être admise ayant promis de lui livrer les noms des comploteurs girondins réfugiés à Caen...

Après avoir été présentée tour à tour comme un monstre, puis comme une sainte, parfois comme une vierge folle, le temps est venu d'une juste mémoire de Charlotte Corday, jeune femme de son temps émancipée par ses lectures dans un contexte tragique qui lui permet de trouver sa voie et d'assumer son acte en invoquant Corneille car "Le crime fait la honte et non pas l'échafaud".

Horaires de l'exposition

  • Du lundi au jeudi de 9h à 17h30
  • Vendredi de 9h à 16h30
  • Week-ends et jours fériés de 10h à 13h et de 14h à 17h30

De nombreux événements sont proposés autour de l'exposition :

"Charlotte Corday fait débat"

Mercredi 18 avril à partir de 18h

Bibliothèque Alexis-de-Tocqueville

Deux historiens, Jean Laspougeas, professeur honoraire d’Université, Emmanuel de Waresquiel, historien, auteur d’ouvrages de référence sur la période révolutionnaire et le philosophe Michel Onfray vous proposent le temps d’une soirée -conférence, leur vision et leur éclairage sur le personnage de Charlotte Corday, replacée dans son contexte historique et politique.

  • 18h : "Une Normandie Déchirée, 1789-1793", par Jean Laspougeas
  • 19h : "Une machine à terroriser : Le tribunal révolutionnaire de 1793", par  Emmanuel de Waresquiel
  • 20h30 : "Le syllogisme jacobin", par  Michel Onfray

Conférences suivies d’une rencontre avec les auteurs, séance de dédicaces.

"Au temps de Charlotte Corday, l'Abbaye aux Hommes dans la tourmente révolutionnaire"

Mercredis du 28 mars au 9 mai à 15h

Une visite guidée inédite qui retrace les dernières heures monastiques de l'Abbaye-aux-Hommes.

"Dans les pas de Charlotte Corday"

Samedis 21 avril et 12 mai de 14h30 à 16h30

Visite guidée en ville, proposée par l'Office de tourisme caen la mer (link is external), dans le sillage de Charlotte Corday, l'occasion de retracer la trajectoire de celle que Lamartine surnommait "l'ange de l'assassinat", et de retraverser quelques-uns des grands épisodes révolutionnaires qui se sont déroulés à Caen.

Visites théâtralisées

Du 21 avril au 14 septembre

Visistes théâtralisée par la compagnie Touches d'Histoire (link is external), organisées par la région Normandie (link is external).

  • Samedis 21 avril, 12 mai et 23 juin à 20h30
  • Jeudis 5 et 19  juillet, 16 et 23 août à 21h
  • Vendredi 14 septembre septembre à 20h30

Réservation obligatoire par mail (link sends e-mail)

Soirée thématique : film et débat

En mai

Abbaye-aux-dames

Diffusion du film Charlotte Corday de Henri Helman, avec Émilie Dequenne et Bernard Blancan (2008), suivi d'un débat avec Guillaume Mazeau, maître de conférence à l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Infos et contact


 Voir aussi:

https://www.tendanceouest.com/actualite-268607-exposition-les-caennais-ont-rendez-vous-avec-charlotte-corday.html

Commentaire de Florestan:

Charlotte Corday, une âme normande "violemment modérée" passionnée par la Liberté, girondine en lutte contre le premier totalitarisme moderne: la tyrannie jacobine centralisatrice de Robespierre de l'année 1793

L'exposition a été inaugurée ce samedi 24 mars 2018 dans l'ancien scriptorium de l'abbaye aux Hommes siège de l'hôtel de ville de Caen:

28-03-2018 16;50;49

Voir enfin, le prospectus officiel présentant l'exposition: la première du genre jamais consacrée à Charlotte Corday. Il était temps que la ville de Caen lui rende enfin hommage...

28-03-2018 16;40;59

28-03-2018 16;43;03

28-03-2018 23;57;29

Lire, enfin, le testament politique manuscrit plié sur lui-même et porté sur sa poitrine par Charlotte au moment même elle passa à l'acte en tuant le tyran propagandiste génocidaire Marat:

08-04-2018 16;38;47