Démonstration est désormais faite qu'il y a plus de chevaux que d'hommes dans le département de l'Orne qui se prépare aussi au "grand remplacement": celui des pauvres (humains) par des chevaux!

b_1_q_0_p_0

Lire cet article paru dans l'édition datée du 29 mars 2018 du quotidien breton Ouest-France, édition caennaise, pages "Normandie":

29-03-2018 23;57;24