Nouvelle tribune proposée cette semaine dans la dernière édition de l'hebdomadaire "Marianne" (n°1106 du 25 mai au 7 juin 2018) par l'excellent critique gastronomique Périco LEGASSE au sujet de la défense du véritable camembert de Normandie et qui réagit à une récente tribune un peu "boboparigot" parue le 15 mai dernier dans le quotidien Libération.

Nous nous réjouissons que Périco Légasse accorde sa grande voix à la nôtre ou à celle de Didier Patte qui a donné ici le point de vue du Mouvement Normand sur la question de savoir comment définir un "véritable camembert de Normandie" après l'accord qui vient d'avoir lieu sous l'égide de l'INAO pour mettre un terme à la "guerre du camembert".

En effet, le célèbre critique gastronomique de Marianne affirme, tout comme nous, que ce compromis historique, celui d'intégrer les fabrications fromagères au lait pasteurisé sous l'AOC, est le bon avec la contrepartie de ne travailler qu'avec du lait réellement normand et provenant pour au moins 30% de vaches laitières de race normande: nous avions écrit ici que cet accord allait obliger l'ensemble de la filière laitière normande à une montée en gamme pour revenir aux évidences qui n'auraient jamais dû être abandonnées...

26-05-2018 16;35;02

26-05-2018 16;37;21